Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Stratégie canadienne de l'observation de la Terre par satellite

Mise en oeuvre de la vision : nos objectifs

3 Renforcer la prestation de services essentiels pour garder les Canadiens informés, en santé et en sécurité

La prestation de plus de 60 services essentiels fédéraux aux Canadiens repose sur les données satellitaires et sur la vaste infrastructure d'OT par satellite et les analyses d'experts du gouvernement du Canada. Ce dernier doit planifier à long terme pour assurer la continuité des services et constamment améliorer les services essentiels qu'il offre aux Canadiens de façon efficace et ingénieuse. À cette fin, il collaborera avec le secteur privé, le milieu universitaire et des partenaires autochtones pour atteindre les objectifs suivants.

  1. Assurer la continuité des services essentiels
    Chaque jour, de nombreux services gouvernementaux s'appuient sur des ensembles de données historiques et la disponibilité constante de données de qualité. Grâce à un développement des missions axé sur le long terme, la continuité des données nécessaires à plusieurs services offerts aux Canadiens sera assurée par la mise au point de satellites et de services gouvernementaux de nouvelle génération dans le cadre d'un processus d'approvisionnement de concepts et d'activités de R et D provenant du secteur privé et du milieu universitaire. De plus, à mesure que les villes et les collectivités canadiennes se développent, les utilisateurs sont de plus en plus nombreux à vouloir tirer profit des possibilités uniques offertes par l'OT par satellite. Les ministères et organismes fédéraux collaboreront pour inventer des applications d'OT par satellite destinées aux nouveaux utilisateurs. Cet intérêt accru fera augmenter la demande, ce qui soutiendra le secteur canadien croissant de l'OT par satellite. Finalement, comme il est prévu dans la stratégie Protection, Sécurité, Engagement du gouvernement fédéral en matière de défense, les investissements civils du Canada dans les satellites seront exploités pour compléter et renforcer ses systèmes de défense nationale actuels et futurs.

L'OT par satellite en action :
Repérer les vulnérabilités et réduire les risques pour les Canadiens

Le tableau de bord socioéconomique pour les mesures et interventions en cas d'urgence du gouvernement fédéral est un système convivial en ligne permettant aux gouvernements provinciaux et territoriaux et aux gestionnaires des mesures d'urgence de déterminer quelles sont les populations à risque. Lors de situations dangereuses, comme des inondations ou des feux de forêt, le tableau de bord combine les données satellitaires avec les données géospatiales et socioéconomiques recueillies au sol afin d'obtenir un produit de données détaillé présentant l'information essentielle sur les infrastructures de transports et de télécommunications, la capacité des hôpitaux, les fermetures d'écoles, les services de police et d'incendie, les caractéristiques de la population, le logement et les indices de santé. Le tableau de bord comprend une innovation particulière, c'est-à-dire l'inclusion d'observations de citoyens (photos géolocalisées) transmises au moyen d'une application mobile. L'information contenue dans le tableau de bord aide les gestionnaires des mesures d'urgence à diriger les ressources, à avoir une nouvelle perspective sur les vulnérabilités locales et à réduire les coûts économiques et humains des catastrophes.

Exemple d'une carte de la vulnérabilité aux inondations produite à l'aide du tableau de bord socioéconomique pour les mesures et interventions en cas d'urgence du gouvernement fédéral. (Source : Tableau de bord de Statistique Canada et Ressources naturelles Canada. Carte de l'étendue des inondations créée par Ressources naturelles Canada.)

  1. Moderniser le réseau canadien d'infrastructures terrestres essentielles
    Les volumes de données satellitaires augmentent : il faut donc des infrastructures terrestres de plus en plus perfectionnées pour recueillir ces données et commander les engins spatiaux en orbite. Le Canada y voit en investissant dans la modernisation d'un réseau fédéral simplifié de stations terrestres. Ainsi, le gouvernement et ses partenaires seront en mesure de transmettre davantage de données en liaison descendante et de communiquer plus efficacement avec les satellites actuels et de nouvelle génération. En parallèle, le Canada réaffirme son engagement à collaborer avec des partenaires étrangers pour télécharger des ensembles de données étrangers cruciaux. À l'avenir, les entreprises et les universités canadiennes ainsi que les partenaires étrangers constitueront d'importants collaborateurs pour tirer parti de nouvelles technologies pour la réception de données et l'exploitation de satellites. À terme, davantage d'entreprises, qu'elles soient bien établies ou en démarrage, d'universités et de chercheurs auront accès à ces actifs importants pour exploiter et recevoir des données provenant de satellites d'observation de la Terre.

L'OT par satellite en action :
Surveiller nos voies d'accès maritimes et nos eaux territoriales

Grâce aux trois satellites de la mission de la Constellation RADARSAT (MCR) et à leur technologie du système d'identification automatique (SIA), les navires étrangers non immatriculés et les bateaux de pêche illégaux ne peuvent plus se déplacer clandestinement dans les eaux canadiennes. Le SIA, combiné à la capacité de la MCR de détecter les navires jour et nuit sans égard aux conditions météorologiques, assure une surveillance maritime en temps quasi réel en Arctique et dans les grandes zones océaniques où les autres capteurs sont moins efficaces ou inopérants. Il permet d'économiser temps et argent en ciblant des avions et des navires aux fins d'application des lois sur la défense nationale et les pêches, ce qui aide le Canada à exercer sa souveraineté dans le Nord, à lutter contre la pêche illégale et à protéger les stocks de poissons et les habitats marins contre les navires qui ne respectent pas les règlements canadiens. La MCR détecte les déversements d'hydrocarbures, repère les sites d'écrasement des avions en mer et aide à surveiller les aires marines protégées. En combinant les données sur la surface des océans recueillies par la MCR avec les mesures prises par d'autres capteurs, les scientifiques peuvent désormais créer un modèle quadridimensionnel des caractéristiques océaniques pour soutenir les études sur les océans et le climat ainsi que le personnel de commandement de navires de défense. Les satellites de la MCR aident ainsi à comprendre l'environnement océanique du Canada et à renforcer notre sécurité nationale.

Version imprimable (PDF, 2,36 mo)

Date de modification :