Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Stratégie canadienne de l'observation de la Terre par satellite

Mise en œuvre de la vision : nos objectifs

1 Garantir que les données d'observation de la terre par satellite sont gratuites, ouvertes et accessibles pour maximiser les travaux scientifiques, l'innovation et le développement économique

Les données et les technologies satellitaires sont des moteurs de transformation : elles stimulent l'innovation dans le secteur spatial canadien et dans bien d'autres secteurs. Pour voir à ce que le Canada soit prêt à tirer parti des occasions qui s'offrent à lui, le gouvernement prendra les mesures suivantes.

  1. Améliorer l'accès aux données ouvertes
    Le développement économique et les efforts visant à relever les plus grands défis actuels dépendent de données ouvertes et accessibles gratuitement. Suivant les pratiques exemplaires internationales et afin de respecter son engagement envers un gouvernement numérique ouvert et transparent, le gouvernement du Canada rendra plus ouvertes et accessibles les données provenant de satellites canadiens et de ceux de ses partenaires par la mise en œuvre d'une politique sur les données gratuites et ouvertes accessibles à partir de plateformes numériques et de portails Web hébergés sur des ordinateurs ultrapuissants. Grâce à de nouveaux outils et données, les entreprises pourront étendre leur offre commerciale et leurs marchés tout en créant plus d'emplois pour les Canadiens.
  2. Créer les conditions pour assurer la prospérité du secteur canadien de l'OT par satellite
    L'entrée et la durabilité d'entreprises dans le secteur du renseignement environnemental et géospatial sont tributaires de l'accroissement des avantages découlant de l'OT par satellite. Le soutien de ces entreprises dans la chaine de valeur se fait en amont des entreprises de technologies de pointe et de fabrication de pièces, dont les usines et les centres de distribution qui offrent des milliers d'emplois partout au Canada. Pour soutenir les emplois tout au long de la chaine de valeur de l'OT par satellite, le Canada créera et améliorera des programmes qui récompensent la création d'emplois et l'innovation tout en offrant un soutien précoce aux entreprises de pointe en démarrage, notamment par l'entremise du nouveau programme fédéral utiliTerre. Les entreprises canadiennes deviendront concurrentielles en comblant les besoins du gouvernement fédéral et en attirant l'attention sur les offres privées, mais également en simplifiant les mécanismes de passation de marchés pour accélérer l'innovation et la recherche et développement (R et D). De plus, le gouvernement examine les activités spatiales figurant dans le cadre de règlementation du Canada pour s'assurer qu'elles fournissent des réponses opportunes à l'industrie, aident à assurer une supervision stratégique en matière de sécurité nationale et favorisent la croissance commerciale.

L'OT par satellite en action :
Stimuler les idées novatrices canadiennes

Depuis 2000, le gouvernement fédéral a investi plus de 186 millions de dollars au titre de son Programme de développement des technologies spatiales (PDTS) pour appuyer la création de près de 550 technologies, stimulant ainsi l'innovation et la croissance dans le secteur spatial canadien. Parallèlement, dans le cadre de près de 50 défis lancés au secteur privé et au milieu universitaire, les entreprises et les chercheurs canadiens ont démontré leur niveau d'excellence avec leurs nouveaux concepts et instruments de précision destinés à résoudre des problèmes urgents, confirmant ainsi la réputation du Canada en R et D. Les investissements du PDTS aident non seulement à renforcer les capacités en vue de nouvelles missions d'OT par satellite qui répondent aux priorités du Canada, mais ils permettent aussi aux entrepreneurs et chercheurs de partout au pays de faire progresser leur carrière grâce aux solutions scientifiques et commerciales qu'ils trouvent pour relever les plus grands défis du Canada. Et n'oublions pas surtout que le financement aux premières étapes du développement technologique aide aussi les entreprises canadiennes, qu'elles soient bien établies ou en démarrage, à croitre, à maintenir en poste les personnes hautement qualifiées et à éviter l'exode des cerveaux en STIM.

Un jeune ingénieur travaille sur un petit satellite construit par des étudiants dans le cadre de l'Initiative canadienne CubeSats. (Source : Charles Nokes, Université de l'Alberta.)

  1. Favoriser les partenariats nationaux et internationaux
    Entre l'initiative Laboratoires Canada et la Supergrappe des technologies, le gouvernement du Canada est en bonne posture pour rassembler les plus brillants esprits dans les centres d'activités nationaux afin de stimuler l'innovation et les découvertes scientifiques dans le domaine de l'OT par satellite. Bien que le gouvernement fédéral possède une part considérable de l'expertise canadienne en matière d'OT, les connaissances et l'expérience du milieu universitaire, du secteur privé, d'autres ordres de gouvernement et d'organisations autochtones joueront un rôle important dans l'avenir. Grâce aux possibilités de financement pour les étudiants et les chercheurs ainsi qu'aux centres d'excellence consacrés à l'OT par satellite, les Canadiens auront accès à des installations ultramodernes pour mettre au point de nouveaux instruments et applications dans le cadre de partenariats intersectoriels. Ces derniers constitueront des creusets d'innovation du gouvernement, des entreprises et du milieu universitaire. De plus, le Canada tirera parti de partenariats internationaux, comme ceux noués avec le programme européen Corpernicus et avec des partenaires américains, et de sa participation au Groupe sur les observations de la Terre et à l'Organisation météorologique mondiale pour ouvrir les débouchés aux entreprises canadiennes. Dans le cadre de ces partenariats, les entreprises et les chercheurs canadiens pourront avoir accès à des ensembles de données étrangers, élargir leurs réseaux et accroitre leur compétitivité sans quitter le Canada.

L'OT par satellite en action :
Un secteur dynamique de notre économie

Le secteur canadien de l'OT par satellite est dynamique et en croissance. La plupart des entreprises canadiennes d'OT par satellite qui transforment des données et qui offrent des services géospatiaux sont de petites et moyennes entreprises agiles créées dans les dix dernières années. Il y a par ailleurs au Canada des chefs de file mondiaux bien établis dans la fabrication de satellites et l'interprétation de données. Le secteur spatial canadien affiche ainsi un profil économique varié et devrait tripler au cours des dix prochaines années.

  • Chaque année, la fabrication de satellites canadiens et de stations terrestres destinés à l'OT génère des revenus directs de 130 millions de dollars. Il convient de noter que l'intensité de R et D dans le secteur manufacturier de l'OT par satellite est 13 fois plus élevée que dans les secteurs manufacturiers traditionnels.
  • En , 74 organisations canadiennes ont investi 356 millions de dollars dans la recherche et les projets spatiaux, surtout dans les nouvelles technologies comme l'apprentissage automatique et l'analyse des mégadonnées.
  • Les données satellitaires sont essentielles au secteur croissant de l'information géospatiale, qui contribue pour 20 milliards de dollars et environ 20 000 emplois à l'économie canadienne chaque année.

Version imprimable (PDF, 2,36 mo)

Date de modification :