Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Stratégie canadienne de l'observation de la Terre par satellite

Chaine de valeur de l'OT par satellite – un système intégral

Acquérir et obtenir

  • Concevoir et construire des satellites canadiens pour acquérir les données dont nous avons besoin.
  • Mettre au point des capteurs à embarquer sur des missions satellitaires de partenaires étrangers.
  • Obtenir des données de partenaires commerciaux et étrangers.

Le saviez-vous?

Le Canada est réputé pour la conception et la construction de satellites dont la durée de vie dépasse beaucoup ce qui était prévu. Par exemple, RADARSAT-2, lancé en et devant fonctionner jusqu'en , est toujours en activité en . De nos jours, il orbite à 800 km de la Terre, fournit des données de renommée internationale et contribue à renforcer la valeur économique des investissements dans les sciences, les technologies, le génie et les mathématiques au Canada.

Recueillir et traiter

  • Télécharger les données des satellites dans les stations terrestres.
  • Recueillir des données gouvernementales ouvertes de partenaires fiables.
  • Prétraiter et archiver les données pour les rendre repérables et accessibles.

Le saviez-vous?

Les données d'OT par satellite sont des mégadonnées. Les stations de réception du Canada téléchargent quotidiennement 1,8 téraoctet de données provenant de la mission de la Constellation RADARSAT seulement, ce qui équivaudrait à publier 1,2 million de photos de votre cellulaire dans les médias sociaux chaque jour.

Permettre l'accès

  • Concevoir et mettre en œuvre une infrastructure partagée pour accéder aux données en continu et à distance.
  • Structurer les grands volumes de données pour les rendre prêts à l'analyse.
  • Publier des données dans des portails conviviaux.

Le saviez-vous?

Les capacités du Canada en superinformatique ont beaucoup progressé. Les ordinateurs ultrapuissants modernes du gouvernement fédéral traitent l'information 70 millions de fois plus rapidement que les premiers superordinateurs utilisés par le gouvernement au milieu des années .

Combiner et transformer

  • Combiner les données d'OT par satellite avec d'autres types de données, dont les observations au sol et les données socioéconomiques.
  • Mettre au point des algorithmes et des outils analytiques de pointe pour acquérir de nouvelles connaissances à partir des données.
  • Exploiter les nouvelles connaissances pour créer des applications et améliorer les services existants.

Le saviez-vous?

Pour créer les prévisions météorologiques nationales du Canada, 14 millions de données ponctuelles de différents satellites sont traitées par des superordinateurs chaque jour. Ce travail porte ses fruits : les internautes canadiens consultent le site Web du Service météorologique du Canada plus de 50 millions de fois par mois.

Optimiser l'utilisation des données

  • Coordonner l'utilisation des données au gouvernement et faciliter leur emploi parmi les utilisateurs du secteur privé et du milieu universitaire.
  • Mettre sur pied une main-d'œuvre hautement qualifiée et inclusive pour l'avenir.
  • Collaborer avec les utilisateurs de données pour cerner les nouveaux besoins et les besoins permanents afin de déterminer les nouvelles exigences.

Le saviez-vous?

Selon un examen récent du milieu universitaire canadien, la recherche géospatiale faisant appel à des données satellitaires est de loin le domaine de recherche spatiale le plus important et à la croissance la plus rapide au pays.

Version imprimable (PDF, 2,36 mo)

Date de modification :