Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Stratégie canadienne de l'observation de la Terre par satellite

Message des ministres

François-Philippe Champagne
Source : ASC.
Steven Guilbeault
Source : ECCC.
Jonathan Wilkinson
Source : RNCan.

En , le gouvernement du Canada a annoncé avec fierté Exploration, Innovation, Imagination : Une nouvelle stratégie spatiale pour le Canada. Dans ce document, notre gouvernement s'est engagé à assurer le leadership du Canada dans l'exploitation des données satellitaires pour soutenir l'excellence scientifique, l'innovation et le développement économique. Les impacts du changement climatique se confirmant chaque jour, les innovations dans les technologies spatiales fournissent rapidement aux Canadiens des données fiables sur lesquelles il est possible de fonder des décisions. Par ailleurs, ces technologies aident aussi à fournir d'innombrables services dans tout le pays et stimulent notre économie.

Le Canada est depuis longtemps un chef de file mondial des technologies d'observation de la Terre par satellite : en , il est devenu le troisième pays à exploiter un satellite. Maintenant, nous amorçons un nouveau chapitre de notre tradition d'excellence. En tant que ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre des Ressources naturelles, nous donnons suite aux engagements pris dans la Stratégie spatiale canadienne et présentons notre vision de l'avenir : Ingénieux, résilient, prêt : Stratégie canadienne de l'observation de la Terre par satellite. Élaborée en consultation avec le secteur privé et le milieu universitaire, elle trace la voie à suivre pour outiller le mieux possible le Canada dans la lutte contre le changement climatique et soutenir les Canadiens au 21e siècle.

Les satellites font partie intégrante de notre vie. Chaque jour, les données fournies par les satellites qui survolent notre pays nous aident à décider, par exemple, s'il faut prendre un parapluie avant de sortir ou si les routes sont sûres pour conduire. La sécurité de la population canadienne dépend également du point de vue unique qu'offre l'espace, car des données satellitaires de plus en plus détaillées appuient la prise de décisions dans nos collectivités sur les feux de forêt, les inondations et d'autres catastrophes naturelles. Grâce aux satellites, il est possible de surveiller la qualité de l'air dans nos villes, de modéliser la propagation des espèces vectrices de maladies et de prévoir la prolifération d'algues nuisibles, ce qui nous aide protéger la santé des Canadiens. Dans le secteur privé canadien, la demande croissante de renseignements sur l'environnement et les industries favorise l'essor de la haute technologie. Les jeunes entreprises et celles spécialisées en observation de la Terre ont recours à l'intelligence artificielle et à l'analyse poussée des données pour fournir des services scientifiques, qu'il s'agisse de cartes quotidiennes des récoltes qui aident les producteurs agricoles à nourrir les Canadiens ou encore de modèles sophistiqués de croissance forestière dont les entreprises du secteur des ressources se servent pour fournir les produits nécessaires à une population croissante et dynamique.

Dans notre nouvelle stratégie, nous indiquons la voie à suivre pour tirer parti des technologies satellitaires et se fonder sur des données probantes au moment de prendre des décisions et de planifier. Les investissements récents et futurs dans de nouveaux flux de données satellitaires et dans les stations au sol permettront non seulement d'assurer la continuité des services essentiels pour les Canadiens, mais aussi d'étendre leur application à des domaines comme la santé et les infrastructures publiques. La stratégie présente nos plans visant à rassembler les meilleurs scientifiques du Canada pour qu'ils travaillent dans des environnements ultraspécialisés d'analyse des données, où ils peuvent trouver d'excellentes solutions à divers défis, comme le changement climatique et la gestion des catastrophes, qui pourraient être mises en œuvre rapidement. Elle reconnait également tout le potentiel de nos observations faites depuis l'espace, que nous pouvons transmettre aux collectivités, surtout dans le Nord canadien où l'importance des données satellitaires ne cesse de se confirmer pour accroitre la résilience au changement climatique. Enfin, les éléments de la stratégie jettent les bases d'un soutien direct aux secteurs canadiens de calibre mondial de l'aérospatiale et de la haute technologie, ce qui stimulera l'innovation, renforcera l'économie et rendra nos entreprises plus compétitives.

Notre gouvernement demeure déterminé à exploiter le plein potentiel des technologies spatiales. Conscients des priorités sociales, économiques et environnementales ici sur Terre, nous voulons donner aux Canadiens les moyens d'exceller dans les emplois de l'avenir, soutenir l'excellence scientifique, surveiller le changement climatique et nous y adapter, et faire que les progrès technologiques profitent à l'humanité tout entière.

L'honorable François-Philippe Champagne, ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie

L'honorable Steven Guilbeault, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

L'honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Ressources naturelles du Canada

Version imprimable (PDF, 2,36 mo)

Date de modification :