Foire aux questions - OSIRIS-REx

La mission OSIRIS-REx

Qu'est-ce qu'OSIRIS-REx?

OSIRIS-REx est la première mission américaine de retour d'un échantillon d'astéroïde. La mission permettra de mieux expliquer comment s'est formé le Système solaire et peut-être même d'établir comment la vie est apparue sur Terre. En étudiant l'astéroïde Bennu, les scientifiques en apprendront plus sur les facteurs qui pourraient avoir un effet sur sa trajectoire et sur celle d'astéroïdes semblables.

Que signifie OSIRIS-REx?

Origins, Spectral Interpretation, Resource Identification, Security - Regolith Explorer (origines, interprétation des spectres, détermination des ressources, sécurité, explorateur de régolithe).

Quel est le rôle du Canada dans cette mission?

Le Canada fournit l'instrument laser OLA (OSIRIS-REx Laser Altimeter [altimètre laser d'OSIRIS-REx]) financé par l'Agence spatiale canadienne (ASC). En plus de l'instrument OLA, le Canada fournit une expertise scientifique à la mission. L'ASC soutient aussi les scientifiques et les ingénieurs de l'équipe de développement et des opérations de l'instrument OLA, tout comme les scientifiques des établissements canadiens qui font partie de la grande équipe scientifique d'OSIRIS-REx. En échange de ses contributions, le Canada recevra une partie de l'échantillon de l'astéroïde.

Quand la mission OSIRIS-REx a-t-elle été lancée?

La mission OSIRIS-REx a été lancée le à 19 h 05 (HE) depuis la base aérienne du cap Canaveral, en Floride, à bord d'une fusée Atlas V.

Quelles sont les principales phases de la mission?

La mission OSIRIS-REx durera sept ans. Lancée en , la sonde spatiale OSIRIS-REx atteindra sa destination, l'astéroïde Bennu, deux ans plus tard, en . Ensuite, les scientifiques se serviront des cinq instruments embarqués sur la sonde spatiale pour étudier l'astéroïde pendant environ un an. Ils cartographieront toute sa surface au centimètre près. Après que l'endroit où sera prélevé l'échantillon aura été choisi, la sonde spatiale s'approchera de la surface. Sans se poser, elle déploiera un bras robotisé pour recueillir un peu plus de 60 grammes de petites roches, de gravillon et de poussières à la surface de l'astéroïde. L'échantillon sera ensuite scellé dans une capsule qui sera renvoyée vers la Terre, où elle atterrira en dans le désert de l'Utah. Les générations futures de scientifiques continueront d'étudier pendant des décennies les échantillons rapportés sur Terre, un peu comme les scientifiques d'aujourd'hui qui analysent toujours les roches lunaires rapportées dans le cadre des missions Apollo.

Quand la sonde spatiale OSIRIS-REx reviendra-t-elle?

La sonde spatiale OSIRIS-REx quittera Bennu en et atteindra l'orbite terrestre en . Après avoir largué la capsule de retour d'échantillon en direction de la surface de la Terre, OSIRIS-REx poursuivra sa route et se mettra en orbite autour du Soleil, entre la Terre et Vénus.

OSIRIS-REx est-elle la première mission à rapporter un échantillon d'astéroïde sur Terre?

Non. C'est la mission japonaise Hayabusa (lancée en ) qui a réussi à rapporter sur Terre pour la première fois un petit échantillon d'astéroïde (en ).

OSIRIS-REx est-elle la première mission américaine à se rendre jusqu'à un astéroïde pour l'étudier?

Non. La première mission de la NASA vers un astéroïde est l'engin spatial NEAR Shoemaker (NEAR pour « Near Earth Asteroid Rendezvous », c'est-à-dire « rendez-vous avec un géocroiseur »), qui s'est posé sur l'astéroïde Eros le . OSIRIS-REx est la première mission de retour d'un échantillon d'astéroïde à laquelle participe le Canada.

Combien l'Agence spatiale canadienne investit-elle dans la mission OSIRIS-REx?

Au total, l'Agence spatiale canadienne (ASC) investit 61 millions de dollars sur 15 ans, soit le cycle de vie complet de la mission, afin d'appuyer le développement de l'instrument OLA et de soutenir l'équipe scientifique. L'instrument OLA a été fabriqué pour l'ASC par l'entreprise MDA, entité commerciale de Maxar Technologies, avec une contribution importante du sous-traitant Optech.

Pourquoi la sonde OSIRIS-REx n'atterrira-t-elle pas sur l'astéroïde? Pourquoi prélèvera-t-elle un échantillon sans se poser à la surface?

Les astéroïdes sont de très petits corps célestes par rapport aux planètes. Leur champ gravitationnel est donc très faible. Par conséquent, il est très difficile pour un engin spatial de s'y poser et de s'y maintenir. S'approcher de la surface et recueillir un échantillon à la volée est beaucoup plus sûr et efficace que d'atterrir pour le faire.

L'astéroïde Bennu

Comment l'astéroïde s'est-il vu donner le nom de Bennu?

Le nom de Bennu a été proposé en par Michael Puzio, un garçon de neuf ans de la Caroline du Nord, aux États-Unis. Cet élève de troisième année a gagné un concours international pour trouver un nom évocateur à l'astéroïde. Il a suggéré le nom Bennu parce qu'il trouvait que le bras robotisé et les panneaux solaires d'OSIRIS-REx ressemblaient au cou et aux ailes de Bénou, divinité égyptienne souvent représentée sous la forme d'un héron.

Quelles sont les dimensions de Bennu?

Bennu mesure environ 500 mètres de diamètre. À titre de comparaison, la tour CN, à Toronto, en Ontario, mesure 553 mètres de haut.

Où se trouve l'astéroïde Bennu?

Contrairement à la plupart des astéroïdes, qui se trouvent dans la ceinture d'astéroïdes entre les orbites de Mars et de Jupiter, Bennu suit une orbite elliptique entre Vénus et Mars.

Pourquoi les scientifiques ont-ils choisi d'étudier Bennu?

Pour les chercheurs, Bennu est un corps céleste à la fois intéressant et accessible. Bennu fait partie d'environ 500 000 astéroïdes répertoriés et des quelque 9 000 géocroiseurs connus. C'est un astéroïde de type B considéré comme un spécimen rare en raison de sa coloration foncée. Il a très peu changé depuis quatre milliards d'années et pourrait fournir une foule de renseignements sur la formation du Système solaire.

Les astéroïdes

Qu'est-ce qu'un astéroïde?

Les astéroïdes sont de petits corps célestes rocheux qui évoluent dans le Système solaire. Ce sont essentiellement ce qui reste des éléments fondamentaux des planètes telluriques du Système solaire. La plupart sont situés entre les orbites de Mars et de Jupiter dans une région appelée « ceinture d'astéroïdes ».

Quelle est la différence entre un astéroïde, une comète, un météore et une météorite?

Les astéroïdes sont principalement composés de roches et de métaux, tandis que les comètes sont faites de glace, de poussières et de petites pierres. Un météore est un phénomène lumineux produit par la traversée d'un corps céleste dans l'atmosphère terrestre. On les appelle aussi « étoiles filantes ». Le terme « météorite » désigne les fragments solides de corps célestes qui réussissent à traverser l'atmosphère et à atteindre la surface terrestre.

Pourquoi faut-il étudier les astéroïdes?

L'étude des astéroïdes permet de mieux comprendre la formation du Système solaire, les origines de la vie et les géocroiseurs qui pourraient entrer en collision avec la Terre.

Les astéroïdes sont essentiellement ce qui reste des éléments fondamentaux des planètes telluriques du Système solaire. Les scientifiques croient que les astéroïdes n'ont pas tellement changé depuis leur formation. Ce sont donc des témoins de l'histoire cosmique : ils peuvent nous révéler comment les planètes comme la nôtre se sont formées. On pense aussi que les astéroïdes pourraient contenir certaines molécules organiques, comme des acides aminés – au cœur des protéines et de l'ADN. Cela porte à croire que des météorites provenant d'astéroïdes pourraient avoir ensemencé la Terre avec les composants de base de la vie.

Pourquoi le Canada doit-il étudier les astéroïdes?

Le paysage canadien est criblé de cratères d'impacts météoritiques, dont certains figurent parmi les plus gros du monde. Le cratère du lac Manicouagan, au Québec, serait d'ailleurs le résultat de l'impact d'un astéroïde.

Depuis des dizaines d'années, des scientifiques canadiens étudient les astéroïdes à l'aide de télescopes ou en analysant des fragments d'astéroïde tombés sur le territoire canadien. Mais en entrant dans l'atmosphère de la Terre, ces fragments sont soumis à des températures extrêmes qui effacent complètement les indices importants recherchés par les scientifiques. En envoyant dans l'espace une sonde près d'un astéroïde, nous pourrons vérifier ce que nous avons appris à l'aide des télescopes et des météorites. L'échantillon intact qui sera rapporté sur Terre nous permettra de comprendre les astéroïdes dans leurs moindres détails.

Les astéroïdes sont-ils dangereux?

La Terre a été percutée par de nombreux astéroïdes au fil de son histoire. Certains de ces impacts ont eu des effets spectaculaires. Par exemple, les scientifiques croient que les dinosaures ont disparu de la surface de la Terre après la chute d'un astéroïde sur la péninsule du Yucatan, au Mexique, il y a de cela environ 66 millions d'années. D'énormes quantités de débris et de poussières auraient été projetées dans l'atmosphère, ce qui a bloqué la lumière du Soleil, fait baisser les températures et provoqué ainsi l'extinction de nombreuses espèces.

La plupart des astéroïdes se trouvent loin de la Terre, dans la ceinture d'astéroïdes située entre Mars et Jupiter, et ne présentent donc aucun danger pour nous. En fait, environ mille seulement des quelque 500 000 astéroïdes connus représentent un danger possible pour la Terre.

La population craint les astéroïdes parce qu'ils risquent de percuter la Terre. Les scientifiques, eux, trouvent les astéroïdes intéressants parce qu'ils pourraient avoir fourni à la Terre tous les éléments nécessaires à l'apparition de la vie. En étudiant les astéroïdes, nous en saurons plus sur leur formation, leur évolution et la variation de leur orbite. Nous pourrons ensuite déterminer ceux qui constituent une menace pour la Terre et mieux prévoir s'ils entreront en collision avec notre planète.

Poursuivez l'exploration

Date de modification :