Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

À propos d'OSIRIS-REx

La mission OSIRIS-REx de la NASA est la première mission de retour d'échantillons à laquelle participe le Canada. Grâce au lidar canadien d'OSIRIS-REx, il a été possible de créer une carte 3D de l'astéroïde Bennu pour aider les scientifiques à choisir le site d'échantillonnage. La sonde OSIRIS-REx se dirige actuellement vers la Terre.

En examinant de près Bennu, un astéroïde riche en carbone, nous pourrons peut-être mieux comprendre la formation du Système solaire et l'apparition de la vie sur Terre.

Lancement : 
État : 
en route vers la Terre
Début de la phase d'approche : 
Collecte de l'échantillon : 
Arrivée sur Terre de l'échantillon : 

Un survol de la mission OSIRIS-REx, qui vise à rapporter sur Terre un échantillon d'astéroïde. (Source : Agence spatiale canadienne.)

Objectifs

Voici les objectifs scientifiques de la mission OSIRIS-REx.

Cette animation montre la façon dont la sonde spatiale OSIRIS-REx a examiné l'astéroïde Bennu et prélevé un échantillon, et comment elle le rapportera sur Terre. À la 29e seconde, on peut voir un faisceau orange émis par l'altimètre laser canadien d'OSIRIS-REx. (Source : NASA/Centre spatial Goddard.)

Le rôle du Canada

Le Canada a mis son savoir-faire technique et scientifique au service de la mission OSIRIS-REx. L'Agence spatiale canadienne (ASC) a fourni l'altimètre laser d'OSIRIS-REx (OLA), un lidar pouvant balayer la surface de l'astéroïde à une distance pouvant aller jusqu'à 7 km. Elle a aussi soutenu :

Déroulement

Cette mission d'une durée de sept ans compte plusieurs phases.

Cette série d'images témoigne de l'échantillonnage à la volée effectué par OSIRIS-REx du site Nightingale (Rossignol) de l'astéroïde Bennu. Sans atterrir, la sonde a prélevé un échantillon avec son bras robotisé. Cet échantillon est maintenant en route vers la Terre. (Sources : NASA/Centre spatial Goddard, Université de l'Arizona.)

La sonde spatiale

La sonde OSIRIS-REx a été assemblée par Lockheed Martin Space Systems. Elle est de la taille d'un véhicule utilitaire sport et dotée de cinq instruments scientifiques (en anglais seulement) qui ont cartographié l'astéroïde dans les longueurs d'onde du visible, de l'infrarouge et des rayons X.

La puissance générée par ses panneaux solaires peut s'élever jusqu'à 3000 W. L'instrument OLA compte environ 4000 pièces mécaniques et 3000 pièces électriques, mais il n'a besoin que de 75 W de puissance – comme une ampoule!

La capsule de retour d'échantillon est dotée d'un bouclier thermique et de parachutes pour que l'échantillon ne soit altéré ni par la rentrée dans l'atmosphère ni par le choc de l'atterrissage.

Caractéristiques techniques

Longueur 6,2 m (panneaux solaires déployés)
Largeur :  2,4 m × 2,4 m
Hauteur :  3,2 m
Longueur du bras d'échantillonnage :  3,4 m
Masse sèche (sans carburant) :  880 kg
Masse humide (avec carburant) :  2110 kg

Partenaires de la mission

Partenaires d'autres pays :

Poursuivez l'exploration

Date de modification :