Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Intégration de CubeSats : beaucoup de talent au pied carré

Du au , l'Agence spatiale canadienne (ASC) a accueilli deux équipes de l'Initiative canadienne CubeSats (ICC) qui ont participé à l'intégration de leurs nanosatellites dans un module qui sera lancé de la Station spatiale internationale (SSI). Un moment haut en émotions pour les équipes, qui ont récolté les fruits de longues années de dur labeur.

Des représentants de l'Université Dalhousie et de l'Université de Victoria participent à l'intégration de leur CubeSat

Des représentants des équipes de l'Université Dalhousie et de l'Université de Victoria. (Source : ASC.)

Les équipes de l'ICC sont à pied d'œuvre depuis pour concevoir et construire leur CubeSat. Ces quatre dernières années, ils ont dû faire face à de nombreux défis, dont la pandémie de COVID-19. Pour avoir un aperçu de leurs péripéties, consultez la section Nouvelles de notre site Web.

Plusieurs équipes ont déployé des trésors d'ingéniosité pour rester sur la bonne voie. Car même si notre monde a été chamboulé, la Terre a continué de tourner. Et ce n'est pas tous les jours qu'on vous offre la chance de participer à une véritable mission spatiale! À travers les changements dans la composition des équipes, les règles sanitaires et la course aux composants, les étudiants ont continué de travailler d'arrache-pied. Avec leur objectif en tête, deux équipes ont réussi à franchir la ligne d'arrivée à temps pour l'intégration de juin : l'Université Dalhousie (Nouvelle-Écosse) et l'Université de Victoria (Colombie-Britannique).

L'intégration des CubeSats LORIS et ORCASat dans le module de Nanoracks – un processus délicat qui demande du doigté – s'est déroulée sans encombre, sous l'œil attentif et parfois même ému des personnes impliquées dans le projet.

Des représentants de l'Université Dalhousie et de l'Université de Victoria intègrent un CubeSat au module Nanoracks

Un CubeSat est intégré au module de Nanoracks. C'est ce module qui larguera le CubeSat dans l'espace à partir de la SSI. (Source : UVic CfAR/Alexander Doknjas.)

Pour ces deux équipes, il s'agissait de la toute dernière étape avant le lancement de leur CubeSat dans l'espace, la consécration d'innombrables efforts. Pour les experts de l'ASC, il s'agissait aussi d'un moment marquant : tous les conseils prodigués et toute l'expertise offerte au fil du temps se concrétisaient dans ces nanosatellites, prêts pour une mission spatiale.

Les équipes de l'Initiative canadienne CubeSats à l'ASC. (Source : ASC.)

Mais ce n'est qu'un début! Cet automne, de nouvelles équipes procèderont à l'intégration de leur CubeSat à l'ASC et les équipes de Colombie-Britannique et Nouvelle-Écosse pourront être témoins du lancement de leur nanosatellite vers la SSI. Une fois les CubeSats largués dans l'espace, la période de la collecte de données et d'expériences scientifiques débutera. Il y a fort à parier que d'un bout à l'autre du Canada, plusieurs suivront avec intérêt la suite des choses pour les CubeSats.

Poursuivez l'exploration

Date de modification :