Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Assurer la sécurité sur Terre

Prévoir les catastrophes naturelles imminentes

Les satellites aident à sauver des vies puisque les données recueillies peuvent servir à prévoir des catastrophes naturelles, comme les ouragans. Grâce aux informations fournies, la population concernée a le temps de se préparer ou d'évacuer, et on peut dépêcher rapidement les équipes de secours requises.

Soutenir les opérations de secours

Le Canada compte parmi les pays fondateurs de la Charte internationale « Espace et catastrophes majeures ». Il participe activement à cette initiative internationale visant à mettre les technologies spatiales à la disposition des équipes d'intervention d'urgence lorsqu'une catastrophe majeure (p. ex. inondations, ouragans, tremblements de terre, feux de forêt, tsunamis, éruptions volcaniques).

Depuis , les membres de la Charte contribuent aux efforts des secours en fournissant des images satellitaires des zones dévastées. Grâce à ces renseignements fiables, les équipes d'intervention d'urgence sont mieux équipées pour sauver des vies et limiter les dommages aux biens, aux infrastructures et à l'environnement.

Aider les équipes de recherche et sauvetage à trouver et à secourir des personnes en détresse

Quand des avions, des navires ou des randonneurs hors piste en détresse activent une radiobalise, des satellites détectent et localisent le signal dans le cadre du programme international Cospas-Sarsat. Entre et , six personnes par jour en moyenne ont été secourues par des équipes faisant appel à ce programme.

Mesurer les mouvements du sol pour rendre les infrastructures sûres

Certains dangers sont difficiles à prévoir, comme les mouvements et l'affaissement du sol ainsi que les glissements de terrain. L'imagerie par satellite fournie par RADARSAT-2 – et de plus en plus par la mission de la Constellation RADARSAT – peut aider à protéger les infrastructures cruciales, comme les routes, les aéroports et les ponts. De fait, elle permet de détecter et de détecter les mouvements du sol à quelques millimètres près. Le secteur énergétique y trouve particulièrement son compte : il est ainsi possible d'évaluer les risques des contraintes subies par les pipelines et de prendre les mesures nécessaires avant qu'ils soient endommagés.

Assurer la résistance aux séismes des bâtiments et des ponts avec des amortisseurs

Les vaisseaux spatiaux et l'équipement des pas de tir sont soumis à des contraintes extrêmes à cause des vibrations lors des lancements. Pour que les vaisseaux restent en bon état de fonctionner dans l'espace, une technologie d'absorption des chocs a été mise au point pour les protéger.

Pendant les tremblements de terre, les bâtiments et les ponts doivent supporter des contraintes semblables. On s'est tourné vers cette même technologie d'absorption des chocs (en anglais seulement) pour renforcer ceux situés en zone sismique.

Améliorer les connaissances sur les astéroïdes

Des scientifiques canadiens veulent mieux comprendre les astéroïdes, de petits corps célestes faits de roches ou de métaux en orbite autour du Soleil. Le satellite canadien NEOSSat leur fournit de précieuses données à ce sujet : il balaie l'espace pour détecter des astéroïdes qui pourraient, un jour, s'approcher de la Terre. La mission spatiale OSIRIS-REx de retour d'échantillon d'astéroïde est aussi une excellente source de renseignements. L'altimètre laser canadien embarqué sur la sonde a été essentiel à la production de cartes 3D à haute résolution de l'astéroïde géocroiseur Bennu. L'équipe scientifique de la mission avait absolument besoin de ces cartes pour sélectionner le site d'échantillonnage final.

Protéger les pompiers grâce à des combinaisons résistantes à la chaleur

Des textiles polymères sont utilisés pour protéger les astronautes des températures extrêmes de l'espace et de la rentrée atmosphérique. On s'en sert aussi maintenant sur Terre. Ces tissus résistants à la chaleur (en anglais seulement) permettent d'assurer la protection des pompiers contre les flammes et la chaleur extrême.

Poursuivez l'exploration

Date de modification :