Les membres d'équipage et leurs responsabilités

Le vaisseau spatial Soyouz peut accueillir un équipage de deux à trois personnes :

L’astronaute canadien David Saint-Jacques s’exerce à des manœuvres d’urgence à bord du simulateur Soyouz

David Saint-Jacques poursuit sa formation dans le simulateur du Soyouz à la Cité des étoiles avec le cosmonaute Oleg Kononenko, un de ses collègues de la mission Expedition 58. (Source : Centre de formation des cosmonautes Youri-Gagarine.)

Commandant

Cette personne occupe le siège du centre. Elle est d'abord et avant tout responsable du succès de la mission ainsi que des tâches et de la sécurité de l'équipage.

Elle est aussi responsable de toutes les manœuvres du Soyouz :

En cas d'urgence, les membres d'équipage peuvent compter sur la personne au commandement.

Pour que la sécurité des personnes à bord d'un vaisseau Soyouz soit assurée, il faut qu'elles mesurent moins de six pieds trois pouces (1,90 m). Le plus grand des astronautes de l'Agence spatiale canadienne, Jeremy Hansen, peut à peine y prendre place!

Copilote

Le copilote (ou ingénieur de bord) se trouve à la gauche du commandant. Il appuie le commandant dans ses fonctions et doit être prêt à assurer entièrement la relève si une situation devait empêcher le commandant d'exercer ses fonctions.

Dans le cadre de la mission Expedition 58, David Saint-Jacques sera le copilote du commandant Oleg Kononenko à bord du vaisseau Soyouz. Il a suivi une formation rigoureuse qui lui permettra d'appuyer le pilote et de prendre les commandes du vaisseau Soyouz, si la situation devait se présenter.

Le copilote est principalement responsable des systèmes du vaisseau spatial et de leur utilisation appropriée, particulièrement en situation d'urgence. Voici quelques-unes de ses tâches :

L'astronaute canadien Steve MacLean

Pendant la neuvième journée de leur mission, l'astronaute canadien Steve MacLean (au centre) et l'astronaute Jeff Williams de la NASA se trouvent dans le module de descente (section centrale) du vaisseau Soyouz amarré à la Station spatiale internationale (SSI). (Source : NASA.)

Ingénieur de bord ou astronaute-chercheur

Assise à la droite du commandant, cette personne doit :

Passager

Un passager (ou touriste spatial) occupe parfois le troisième siège du Soyouz. Mais pour ce faire, cette personne doit d'abord suivre la formation de base requise pour tous les membres d'équipage à bord, qui dure environ un an.

Pour chaque lancement, il y a un équipage principal et un équipage de relève. Les astronautes de relève sont qualifiés pour remplacer les membres de l'équipage principal au besoin. Ils participent également à toutes les étapes préalables au lancement : examen de qualification, cérémonies traditionnelles, quarantaine, conférences de presse et réunions de la Commission d'État, au cours desquelles le lancement est approuvé.

David Saint-Jacques et ses coéquipiers Anne McClain et Oleg Kononenko constituaient l'équipage de relève de la mission Expedition 56/57 qui s'est envolée vers la SSI le . David était également astronaute de relève pour la mission Expedition 57/58.

Poursuivez l'exploration

Date de modification :