Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Observatoire géospatial (GO) Canada -

Programme global des subventions et des contributions à l'appui de la recherche et de la sensibilisation et de l'éducation en sciences et technologies spatiales

Avis d'offre de participation

Date de publication : le

Date limite : le

Table des matières

  1. Introduction
  2. Objectifs de l'AOP
  3. Conditions d'admissibilité
  4. Demande
  5. Évaluation
  6. Financement
  7. Ententes de financement
  8. Confidentialité
  9. Foire aux questions (FAQ)

Renseignements clés sur l'avis d'offre de participation (AOP)

  • Bénéficiaire(s) admissible(s) : Pour être admissibles, les bénéficiaires doivent provenir d'universités ou établissements postsecondaires canadiens;
  • Subvention ou contribution : Contribution non remboursables
  • Montant total estimé : 3M
  • Montant maximum par projet :
    •  Catégorie A : 600 K (AF - : 120 K, AF - : 240 K, AF - : 240 K)
    • Catégorie B : 187,5  K (AF - : 37,5 K, AF - : 75 K, AF - : 75 K)
  • Période maximum de projet : 30 mois

1. Introduction

C'est avec plaisir que l'Agence spatiale canadienne (ASC) annonce une occasion pour les communautés canadiennes de la science des relations Soleil-Terre et des prévisions spatiométéorologiques de participer à l'Observatoire géospatial (GO) du Canada, de à . Le programme GO Canada vise à l'avancement des connaissances de l'environnement géospatial Canadien et, de ce fait, à atténuer l'impact des perturbations géospatiales dans la vie courante des Canadiens. Par cet AOP, l'ASC a l'intention de financer via son programme de subventions et contributions (S et C) un certain nombre de projets qui feront des observations de grande valeur de l'environnement géospatial au-dessus du Canada. Ces observations contribueront à l'avancement des connaissances en sciences géospatiales et bénéficieront aux missions spatiales scientifiques et projets supportés par l'ASC, en particulier la mission CASSIOPE/e-POP, l'instrument de mesure du champ électrique à bord des satellites Swarm de l'Agence spatiale européenne (ESA), les instruments en sol canadien supportant la mission THEMIS de la NASA, et contribueront à la préparation de missions scientifiques avec une participation Canadienne dans les années à venir.

Depuis plus de 30 ans, l'ASC appuie la collecte de données géospatiales, portant sur la région de l'espace proche de la Terre constituée de la thermosphère, de l'ionosphère et de la magnétosphère, à l'aide de réseaux d'instruments au sol. Ces observations ont commencé avec la mise sur pied du Réseau auroral canadien pour le programme d'étude unifiée OPEN (CANOPUS) et il s'est poursuivi ensuite dans le cadre du Programme canadien de surveillance géospatiale (PCSG). Depuis , les observations sont financées par le biais des ententes de contribution du programme GO Canada. Avec ce second AOP GO Canada Instruments et Données, l'ASC sollicite des propositions afin de recueillir des données observationnelles à des fins d'analyse scientifique, de modélisation, et de prévisions spatiométéorologiques. Le réseau d'instruments ainsi créé et les systèmes connexes de gestion de données constitueront l'élément d'infrastructure du nouvel GO.

Cet AOP respecte les termes et conditions de la composante Recherche du Programme global des S et C à l'appui de la recherche et de la sensibilisation et de l'éducation en sciences et technologies spatiales de l'ASC.

Veuillez lire l'AOP attentivement avant de soumettre votre proposition. Ce document décrit les éléments importants, dont les critères obligatoires d'admissibilité et le processus de sélection. En cas d'écart entre le présent AOP et les différents accords de financement qui régissent un ou des projets, ce ou ces derniers prévaudront.

2. Objectifs de l'AOP

L'objectif premier de GO Canada est d'observer et comprendre l'environnement géospatial. L'AOP soutiendra cet objectif en contribuant à des projets qui observent l'environnement géospatial à l'aide de réseaux d'instruments au sol dont les données seront traitées, préservées et consultées. Ces données seront rendues disponibles sans restriction dès que possible pour maximiser leur valeur scientifique et leur valeur dans l'atténuation de l'impact des conditions spatiométéorologiques sur la vie des Canadiens.

Plus particulièrement, les objectifs de cet AOP sont :

  1. de recueillir des données de grande valeur scientifique sur l'environnement géospatial;
  2. de générer des produits à valeur ajoutée basés sur ces observations;
  3. de préserver ces données et les rendre rapidement accessibles sans restriction (données ouvertes) tout en les préservant pour un usage futur; et
  4. de favoriser le développement continu d'une masse critique de chercheurs et de Personnel Hautement Qualifié au Canada dans des domaines prioritaires de l'ASC.

3. Conditions d'admissibilité

3.1 Bénéficiaires admissibles

Pour être admissibles, les bénéficiaires doivent être des universités ou établissements postsecondaires canadiens.

3.2 Projets admissibles

Pour qu'un projet soit admissible, en plus d'être relié aux objectifs de l'AOP tel qu'évalué par les critères d'évaluation, une proposition doit démontrer que le projet répond à tous les critères ci-dessous :

Un projet peut compter plusieurs activités pour atteindre ses objectifs ou ses résultats. Toute ventilation ou combinaison logique de ces activités peut constituer un projet financé. Par contre, la segmentation d'un projet en plusieurs phases dans le but d'obtenir plus que la contribution maximale n'est pas permise. De plus, même si le financement maximal d'un projet n'est pas atteint, l'achèvement d'une activité financée ne garantit pas automatiquement le financement des activités restantes du projet.

Le gouvernement du Canada opère une infrastructure de soutient qui peut être incluse dans une proposition. L'infrastructure de soutien inclut une infrastructure de technologie de l'information (ITI), un service de télécommunications, une entrée électrique et un abri à température contrôlée, tel que décrit à l'annexe A. L'infrastructure de soutien sera partagée entre les projets retenus qui ont besoin d'un tel soutien, et son usage coordonné avec l'ASC.

3.3 Liens avec les priorités de l'ASC

Pour être admissibles, les projets appuyés dans le cadre de cet AOP doivent contribuer à l'atteinte d'au moins une des priorités de l'ASC évoquée dans sa Stratégie spatiale pour le Canada : Assurer le leadership du Canada en matière d'acquisition et d'utilisation de données spatiales afin d'appuyer l'excellence scientifique, l'innovation et la croissance économique.

« L'espace offre une perspective unique pour que les scientifiques du domaine spatial puissent observer notre planète, la santé de nos écosystèmes, la façon dont notre planète interagit avec le Soleil (p. ex. la météorologie spatiale) ainsi que pour en apprendre davantage sur le Système solaire et l'Univers. Le gouvernement améliore son approche pour sélectionner les missions scientifiques en établissant des partenariats inclusifs avec la communauté scientifique à l'intérieur et à l'extérieur du gouvernement afin d'aider collectivement à déterminer la prochaine série de missions scientifiques du Canada. Cette nouvelle approche fera en sorte que les ressources sont affectées aux questions et aux enjeux scientifiques prioritaires. Le gouvernement examinera également les modèles et les partenariats d'affaires innovateurs pour exécuter ces missions et ces activités scientifiques. »

3.4 Liens avec les objectifs du Programme de S et C

Pour être admissibles, les projets appuyés sous cet AOP doivent contribuer à l'atteinte d'au moins un des objectifs suivants :

4. Demande

4.1 Exigences

Tous les demandeurs doivent soumettre une demande. Cette dernière doit comprendre :

Il incombe au demandeur de s'assurer que la demande est conforme à toutes les lois fédérales, provinciales/territoriales et municipales applicables.

Les demandes doivent être postées à l'ASC à l'adresse suivante :

Officier de projet, AOP de l'Observatoire géospatial canadien
Sciences du Système Soleil-Terre
Agence spatiale canadienne
6767, route de l'Aéroport
Saint-Hubert (Québec) J3Y 8Y9

Les questions et réponses relatives à cet AOP seront affichées sur le site Web de l'ASC, dans la section « Foire aux questions » (section 9).

4.2 Normes de service

Les bénéficiaires sont informés par écrit de la décision concernant leur demande. Les demandes qui auront été retenues seront annoncées sur le site Web de l'ASC sous l'AOP visé. L'ASC a établi des normes de service qui régissent l'envoi en temps voulu des accusés de réception et des décisions de financement, ainsi que les processus de paiement.

Accusé de réception : L'objectif de l'ASC est d'accuser réception des propositions dans les deux (2) semaines suivant la réception d'une demande complète.

Décision : L'objectif de l'ASC est de répondre aux propositions dans les quinze (15) semaines suivant la réception d'une demande complète ou la date de clôture de l'AOP et d'envoyer pour signature un accord de contribution dans les dix (10) semaines suivant l'approbation formelle de la proposition.

Paiement : L'objectif de l'ASC est d'émettre les paiements dans les six (6) semaines après que le demandeur ait satisfait aux exigences décrites dans l'accord de contribution.

Le respect de ces normes de service est une responsabilité partagée. Le demandeur doit fournir toute la documentation voulue dans les délais impartis. Les normes de services peuvent varier d'un AOP à l'autre.

5. Évaluation

5.1 Critères de présélection

5.2 Critères d'évaluation

Un comité d'évaluation examinera les demandes selon les critères suivants, décrits en détail à l'Annexe C - Échelle des critères d'évaluation.

5.3 Processus d'évaluation

Seules les demandes qui répondent aux critères de présélection de la section 5.1 passeront à l'étape suivante du processus. Une fois l'éligibilité confirmée, les propositions seront évaluées par un comité d'évaluation selon les critères énumérés à la section 5.2. Ces évaluateurs seront des experts dans le domaine visé par la demande. On pourrait retrouver, parmi ces évaluateurs, des représentants du gouvernement canadien, d'organismes gouvernementaux et d'organismes non gouvernementaux. Un comité d'évaluation pluridisciplinaire pourra être constitué si des demandes de plusieurs disciplines différentes sont en concurrence, et ce, afin d'assurer de l'impartialité de la note et du classement final des propositions.

Avant qu'une décision finale ne soit prise, les gestionnaires du programme peuvent demander l'apport et les conseils d'autres intervenants incluant (sans toutefois s'y limiter) des agences et organismes fédéraux, provinciaux, territoriaux et municipaux.

Les résultats obtenus dans le présent AOP pourraient tenir compte de certains facteurs dans la décision finale d'octroyer du financement, tels que, mais sans s'y limiter, la représentativité des quatre groupes désignés (femme, personne autochtone, personne handicapée ou un membre d'une minorité visible), la distribution régionale, le niveau académique, la répartition entre universités et établissements d'enseignement post-secondaires, etc.

6. Financement

6.1 Financement disponible et durée

Cet AOP offre deux catégories de projets, correspondant aux différents types de projets au Canada. Les projets de catégorie A, demandant un financement compris entre 75 k$/an et 240 k$/an, se partageront une enveloppe de 1 M$/an. Les projets de catégorie B, demandant un financement inférieur à 75 k$/an, se partageront une enveloppe de 200 k$/an. L'ASC compte financer approximativement quatre (4) propositions provenant de la catégorie A ainsi que quatre (4) propositions provenant de la catégorie B, selon le mérite et les fonds disponibles, sur une période de 30 mois.

Un seul projet admissible par CP peut recevoir du financement sous cet AOP. On accordera à chaque proposition le niveau minimum de financement nécessaire pour effectuer les activités proposées afin d'atteindre les objectifs globaux du programme. L'ASC se réserve le droit de rejeter des propositions ou de réduire le montant des subventions ou des contributions à son entière discrétion.

Les projets approuvés seront admissibles à une aide gouvernementale totale (fédérale, provinciale, territoriale et municipale) représentant jusqu'à 100 % du total des coûts dans le cas des autres bénéficiaires admissibles. Pour déterminer le montant de l'aide qu'elle offrira, l'ASC tiendra compte de la disponibilité de ses fonds, du coût total du projet ainsi que des fonds provenant d'autres sources confirmées par d'autres intervenants et le demandeur.

Il incombe aux demandeurs d'indiquer dans leur proposition toutes les sources de financement et de confirmer ces renseignements dans une entente de financement si le projet est retenu en vue d'un financement. De plus, une fois son projet terminé, il est attendu que le bénéficiaire confirme l'information au sujet de toutes ses sources de financement.

Les demandes ne devraient inclure que les sources de financement qui sont confirmées par une lettre d'appui. Le financement externe qui n'est pas encore confirmé ne devrait pas être requis pour que le projet soit viable tel que présenté, bien que l'augmentation prévue de la portée du projet, advenant l'obtention du financement supplémentaire, peut être indiquée dans la stratégie de développement de projet (voir annexe B).

6.2 Coûts admissibles

Les coûts admissibles sont les dépenses directes associées à la réalisation d'un projet approuvé et qui sont nécessaires à l'atteinte des résultats visés. Pour que ces dépenses soient payées, le demandeur devra signer une entente de financement de contribution avec l'ASC.

Les coûts admissibles en contributions sous cet AOP sont les suivants :

7. Ententes de financement

7.1 Paiements

L'ASC et les demandeurs retenus (les bénéficiaires) signeront une entente de financement. Cette condition doit être respectée pour qu'un paiement puisse être fait par l'ASC relativement au projet approuvé.

Pour les ententes de contribution, les paiements (y compris les paiements anticipés) seront faits conformément au processus et aux exigences relatives à la production de rapports décrits dans l'entente de financement signée. À partir du moment où l'on indique au demandeur que sa proposition a été retenue, l'ASC n'encourt aucune responsabilité tant qu'une entente de financement n'aura pas été signée par les deux parties. Seuls les coûts admissibles encourus après la signature de l'entente de financement et indiqués dans cette entente seront remboursés.

7.2 Vérification

Le bénéficiaire d'un accord de financement doit conserver tous les documents liés au projet financé pour la durée du projet et pendant les six (6) ans suivant la date d'achèvement du projet, en cas d'audit. Les documents doivent être accessibles sur demande.

7.3 Conflits d'intérêts

Dans l'entente de financement, le bénéficiaire devra certifier que tout actuel ou ancien titulaire de charge publique ou fonctionnaire qu'il emploie est en conformité avec les dispositions du Code régissant la conduite des titulaires de charge publique en ce qui concerne les conflits d'intérêts et l'après-mandat et avec les dispositions du Code de valeurs et d'éthique de la fonction publique.

7.4 Propriété intellectuelle

Tous les droits de propriété intellectuelle découlant de la réalisation d'un projet reviendront au bénéficiaire.

7.5 Organisations au Québec

Une organisation située au Québec et dont les opérations sont financées en tout ou en partie par la province de Québec peut être assujettie à la Loi sur le ministère du Conseil exécutif, R.S.Q., chapitre M-30.

Les articles 3.11 et 3.12 de la Loi stipulent que certaines entités/organisations qui répondent à la définition d'organisme municipal, d'organisme scolaire ou d'organisme public au sens de la Loi doivent obtenir l'autorisation du Secrétariat du Québec aux relations canadiennes (SQRC), comme le prescrit la Loi, préalablement à la conclusion de toute entente avec le gouvernement du Canada, ses ministères ou agences, ou avec tout organisme public fédéral.

Par conséquent, toute entité tombant sous l'application de la Loi doit obtenir une telle autorisation, et ce, préalablement à la conclusion d'une entente avec le gouvernement du Canada.

Les demandeurs du Québec doivent remplir, signer et joindre le Formulaire de pièces justificatives M-30 à leur demande.

7.6 Mesure du rendement

L'ASC demandera aux bénéficiaires de rendre compte de certains éléments dans leurs projets tels que les suivants :

7.7 Science ouverte

L'ASC souhaite favoriser la diffusion le plus rapidement possible et auprès d'un plus grand nombre de personnes les résultats des projets qu'elle finance. Une meilleure accessibilité aux résultats de la science permet non seulement aux scientifiques d'avoir recours à un éventail plus large de ressources et de savoir, mais permet aussi d'améliorer la collaboration et la coordination de la recherche, renforce l'engagement des citoyens et appuie l'économie.

L'ASC encourage ainsi les bénéficiaires à recourir à la publication et à l'archivage à accès libre qui facilitent la diffusion à grande échelle des résultats des projets qu'elle finance. Ainsi, les bénéficiaires sont invités à publier leurs articles en temps opportun en ayant recours à l'un des moyens suivants :

  1. Dépôt en ligne accessible (institutionnel ou disciplinaire) afin que la publication soit librement accessible
  2. Revue offrant un libre accès aux articles

Les coûts de publication sont des dépenses admissibles comme défini à la section 6.2. Il est à noter que ces deux moyens ne s'excluent pas mutuellement et que les bénéficiaires sont invités à utiliser les deux.

Finalement, l'ASC souhaite recevoir à titre gracieux une copie des publications financées (si non librement accessibles) ou l'hyperlien (si librement accessible) et son identifiant numérique d'objet (DOI). L'hyperlien et l'identifiant numérique d'objet seront intégrés au répertoire de publications financées de l'ASC et rendus accessibles publiquement.

8. Confidentialité

L'ASC assure la gestion et la protection des renseignements fournis par le demandeur en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels et Loi sur l'accès à l'information. En soumettant vos renseignements personnels, vous consentez à leur collecte, leur utilisation et leur divulgation conformément à l'énoncé de confidentialité qui suit et qui explique comment les renseignements sur le demandeur seront traités.

Les renseignements sont recueillis en vertu du Programme global de subventions et contributions de l'ASC à l'appui de la sensibilisation, de la recherche et de la formation – volet Recherche (ASC PPU 045) et volet sensibilisation et formation (ASC PPU 040). Ces renseignements seront utilisés à des fins d'administration et d'évaluation des demandes. Les renseignements personnels (tels que nom, coordonnées et renseignements biographiques) seront conservés pendant six (6) ans, puis détruits. Selon la Loi sur la protection des renseignements personnels, tout individu peut, sur demande,

  1. avoir accès à ses données et
  2. demander correction des renseignements erronés.

Les demandeurs doivent également prendre note que des renseignements relatifs à l'entente de financement pourraient être divulgués publiquement en vertus des lois, politiques et directives du Gouvernement du Canada.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires concernant le présent énoncé, veuillez communiquer avec :

Bureau de l'accès à l'information et protection des renseignements personnels
Agence spatiale canadienne
Téléphone : 450-926-4866
Courriel : aiprp-atip@asc-csa.gc.ca

9. Foire aux questions (FAQ)

Si cela s'avère nécessaire, il appartient au demandeur d'obtenir des précisions sur les exigences contenues dans le présent AOP avant de transmettre sa demande.

Pour toute question relative au présent AOP, les demandeurs doivent utiliser l'adresse de courriel suivante : go@asc-csa.gc.ca. Les questions et les réponses liées au présent AOP seront affichées sur le site Web de l'ASC sous la rubrique « Foire aux questions » de l'AOP. L'ASC répondra aux questions reçues avant le .

Les demandeurs sont invités à transmettre en tout temps à l'ASC leurs commentaires ou suggestions concernant le programme. Pour envoyer leurs commentaires, les demandeurs peuvent utiliser l'adresse courriel générique ou la boîte de commentaires et de suggestions Web générique.

Question 1 : Comment le premier critère d'évaluation « Amélioration des retombées scientifiques de missions et de projets canadiens et de l'expertise mondiale du Canada dans les sciences géospatiales » évalue-t-il les avantage sociétaux aux Canadiens?

Réponse 1 :  Les données acquises et rendues disponibles par les projets financés par cet AOP seront utilisés pour augmenter les retombées scientifiques de missions spatiales et de projets en sciences Soleil-Terre. Les bénéfices reliés aux canadiens sont les résultats de ces retombées scientifiques. Par exemple, les découverte scientifique dans le domaine de la météo spatiale contribuent au projet Canadien mené par Ressources Naturelles Canada de veiller à la sécurité de la population Canadienne en améliorant les prédictions de spatiométéorologiques.

Question 2 : L'AOP utilise quelques fois des termes ambigus, tel que « expertise requise » et « projets semblables ». Pouvez-vous élaborer?

Réponse 2 :  L'expertise requise est celle qui est nécessaire pour accomplir les tâches proposées. Par projets semblables, on entend des projets que les membres de l'équipe ont menés à bien et qui leur ont procuré une expertise suffisante pour assumer leur rôle dans le projet proposé.

Question 3 : Quelle est la différence entre les co-chercheurs et les 'membres de l'équipe'?

Réponse 3 :  Tel que décrit dans la section 5 du formulaire de demande de financement, l'équipe est composée du chercheur principal et des cochercheurs. Un cochercheur est un scientifique ou ingénieur de n'importe quel secteur qui est officiellement associé au projet, mais n'aura pas accès aux fonds octroyés par l'entente. Un cochercheur doit être qualifié pour effectuer des recherches de façon indépendante et devra contribuer à la direction globale du projet, et apporter ses propres ressources à la collaboration.

Question 4 : Si un projet ne prévoit pas de dépenses dans une catégorie donnée, pourra-t-on utiliser cette catégorie ultérieurement si le besoin se manifeste, sans impact sur le budget total?

Réponse 4 : La section budget devrait être complétée le plus précisément possible car elle sera évaluée avec le projet. Si un projet financé doit modifier son budget, ce changement doit être approuvé par l'ASC.

Question 5 : L'AOP stipule qu'un seul projet par chercheur principal sera financé. Existe-t-il des limites pour les co-chercheurs? Un chercheur principal peut-il être financé et être co-chercheur d'un autre projet financé?

Réponse 5 :  Il n'y a pas de limites au nombre de projets auquel un cochercheur peut participer.

Question 6 : Quels sont les documents requis pour confirmer l'obtention de fonds par des tierses parties?

Réponse 6 :  Tel que stipulé à la section 4.1 de l'AOP, des lettres des autres bailleurs de fonds sont demandées pour confirmer leur appui financier. Les informations budgétaires n'ont pas besoin d'être confirmées par des ententes de financement signées pour l'évaluation des propositions. L'information sera requise si la proposition est choisie pour être financée et servira à valider les informations fournies dans la demande.

Question 7 : L'ASC peut-elle affirmer qu'elle n'acceptera pas de lettres de support, pour n'évaluer la pertinence à des missions spatiales qu'à partir des propositions?

Réponse 7 : L'ASC prendra en considération l'information fournie par le demandeur, ainsi que les lettres de support, tel que déclaré dans l'AOP.

Question 8 : Que devrait contenir une lettre confirmant l'appui financier?

Réponse 8 : Ces lettres ne devraient être utilisées que pour confirmer l'appui financier au projet déclaré dans la section 7 du formulaire. Ces lettres ne sont pas utilisées pour défendre le mérite du projet.

Question 9 : Qui est admissible comme cochercheur pour un projet?

Réponse 9 : Toute personne satisfaisant aux critères donnés à la réponse 3 ci-haut peut être un cochercheur. Notez que le cochercheur ne peut recevoir de financement provenant de l'entente de contribution du projet pour sa participation.

Question 10 : Est-ce qu'un individu, par exemple un étudiant faisant officiellement partie du projet, peut avoir accès à du financement par ce projet?

Réponse 10 : Oui, mais cet individu ne sera pas considéré comme un cochercheur. Voir la question 3 pour plus de détails.

Question 11 : L'AOP présente deux adresses différentes pour envoyer les formulaires. Laquelle est la bonne?

Réponse 11 : SVP utiliser l'adresse fournie a la section 4.1 de l'AOP.

Question 12 : Un format particulier pour le CV est-il requis?

Réponse 12 :  Non, la section 5 du formulaire de demande ne recommande pas un format particulier.

Question 13 : L'AOP spécifie que les demandes doivent être envoyées par la poste et reçues à l'ASC au plus tard le vendredi à h (HE). Ceci dépends de l'efficacité de poste Canada et est injuste pour les institutions éloignées de l'ASC.

Réponse 13 : Pour une plus grande équité entre participants, on acceptera les demandes qui seront estampillée par poste Canada d'une date allant jusqu'au .

Annexes

Annexe A – Sites de bases

Le gouvernement entretient des sites de base, possédant une infrastructure de communications et une alimentation électrique, qui permettent de réduire les couts de déplacement et d'augmenter la synergie entre instruments. Les sites de bases disponibles sont identifiés dans le tableau 1 ci-dessous. Cette infrastructure peut être incluse dans une proposition de projet, pour recevoir des instruments de tous les appliquant. L'usage de ces sites dans un projet n'avantagera pas ce projet lors de la sélection.

Site Code Lat (°) Long (°)
Arviat ESKI 61.1 -94.1
Churchill FCHU 58.8 -94.1
Dawson DAWS 64.0 -139.1
Fort McMurray MCMU 56.7 -111.2
Fort Simpson FSIM 61.8 -121.2
Fort Smith FSMI 60.0 -111.9
Gillam GILL 56.4 -94.6
Island Lake ISLL 53.9 -94.7
Pinawa PINA 50.3 -95.9
Rabbit Lake RABB 58.2 -103.7
Rankin Inlet RANK 62.8 -92.1
Sachs Harbour SACHS 72.0 -125.2
Taloyoak TALO 69.5 -93.6
1. Infrastructure de communication

Cette section décrit l'infrastructure de communication fournie gratuitement aux sites de bases pour tous les projets qui les utilisent.

La responsabilité des instruments installés aux sites principaux incombe au CP. Cette responsabilité s'étend jusqu'à la connexion à l'ITI, puisque l'ITI et la connexion Internet relèvent d'un contrat distinct et sont fournis par le gouvernement.

Les nouveaux instruments possiblement proposés aux sites principaux devraient être compatibles avec l'ITI pour utiliser les ressources disponibles de façon efficiente. Un bâtiment chauffé est également fournis à chaque site principal pour accueillir les équipements électroniques ou instruments.

L'infrastructure de la TI fournit les services de réseautique de base, les capacités de stockage partagées ainsi que les capacités d'acquisition de données pour chacun des sites de base du GO Canada. L'ITI peut fonctionner en autonomie dans des conditions non idéales, comme dans des environnements poussiéreux, des conditions d'alimentation électrique médiocres et des températures potentiellement extrêmes.

L'objectif principal de l'ITI est de réduire au maximum les exigences liées à l'exploitation des instruments scientifiques installés aux sites éloignés. On y parvient en fournissant l'ensemble de services requis coordonnés par l'entremise d'une liaison Internet standard. Bien que l'ITI soit présentement mise en œuvre selon une configuration matérielle précise, les clients ne devraient se soucier que des spécifications touchant à l'interface.

Réseau interne

À chacun des sites, les communications se font au moyen de protocoles Internet normalisés (p. ex., TCP/IP). Les usagers ont accès à internet via un commutateur Ethernet 10/100 Mbits/s à 24 ports appuyé par une batterie additionnelle de modules parasurtenseurs. Tous les connecteurs sont de type RJ-45 normalisés, et tous les câbles sont de type Cat5. Tous les dispositifs réseautés peuvent communiquer directement les uns avec les autres par le biais du commutateur, sans intervention aucune de l'ordinateur de l'ITI. L'ordinateur de l'ITI se comporte comme une passerelle pour donner un accès WAN, un mur coupe-feu et un service NAT pour permettre un accès aux appareils branchés localement.

Le réseau principal interne est configuré de manière à permettre la connexion d'un maximum de 249 dispositifs, en plus de l'ordinateur de l'ITI, et de quatre éléments d'alimentation (voir ci-dessous). Plusieurs adresses réseaux ont été réservées afin de permettre l'attribution automatique (DHCP) d'adresses aux clients temporaires (p. ex., campagnes de courte durée). L'ajout de nouveaux dispositifs permanents sur le réseau nécessite toutefois quelques modifications mineures de la configuration au niveau des fichiers. Une structure de redirection de ports est en place pour permettre l'accès à distance à plusieurs dispositifs internes sur le LAN.

Services internes

L'ordinateur de l'ITI fournit plusieurs services aux clients du réseau interne :

Accès Internet

Chaque site principal du GO Canada peut se brancher au réseau Internet grâce à une liaison satellite. Le débit maximal instantané en liaison ascendante est d'environ 1 MB/s, bien que la bande passante moyenne pouvant être maintenue se rapproche plus de 300 kB/s. Présentement, le débit de transfert de la plupart des sites principaux du SCGS (à l'exception des sites où sont exploités des imageurs ultra-grand-angle et des photomètres à balayage méridien) est d'environ 100 kB/s.

Services externes

L'ordinateur de l'ITI sert de passerelle principale pour accéder au réseau interne. Il permet notamment le multiplexage, de sorte que plusieurs clients puissent partager une même adresse IP externe.

Gestion de l'alimentation

Une alimentation partagée est offerte aux clients via une unité UPS de 1500 W et une barre d'alimentation contrôlée par réseau, ce qui permet une surveillance et une commande à distance. Toutes les prises sont conformes à la norme NEMA 5-15.

Divers
2. Bâtiment et maintenance des sites principaux

L'infrastructure pour chacun de ces sites principaux (exploitation et entretien des bâtiments, services publics, gardien, etc.) est fournie dans le cadre d'un contrat industriel distinct et ce, gratuitement pour les éléments d'observation du GO. L'entretien des équipements et la récupération de données sur place sont offertes aux usagers lors de voyages d'entretien annuels par le contracteur industriel, ou via le support d'un gardien désigné par celui-ci. La température à l'intérieur des bâtiments est maintenue entre 10 °C et 30 °C par des systèmes de chauffage et de ventilation. Le bâtiment est d'une grandeur approximative de 2.4 m de large par 3.6 m de long, et 2.4 m de hauteur. Les instruments peuvent être installés dans l'abri ou près de celui-ci. Un accès est offert pour l'entrée de fils dans l'abri et peut être ajusté aux besoins des usagers.

Annexe B – Compléments à la demande

1. Plan de développement du projet

Les demandes doivent inclure un document supplémentaire de 10 pages ou moins, excluant la page titre et la table des matières, intitulé 'Plan de développement du projet'. Ce document sera évalué comme une partie intégrale de la demande et doit inclure les sections suivantes :

2. Plan de gestion des données

Les demandes doivent inclure un document supplémentaire de 3 pages ou moins, excluant la page titre et la table des matières, intitulé « Plan de gestion des données ». Le plan de gestion des données sera évalué comme partie intégrante de la proposition. Ce plan doit décrire comment le projet sera conforme à la politique de données de l'Observatoire géospatial canadien, et inclure l'information suivante :

Annexe C – Échelle des critères d'évaluation

Pointage et pondération : Chaque critère d'évaluation ci-dessous sera coté sur une échelle alphabétique de A à D, la valeur « A » correspondant à la note la plus élevée. Un facteur de pondération numérique est associé à chaque lettre, comme on l'indique dans ce tableau.

Les évaluateurs assumeront que les instruments proposés sont opérés indépendamment d'autres candidats à cet AOP. Cette condition permet d'éviter qu'un possible manque de financement d'autres instruments puisse compromettre cette proposition.

Critères
1. Avantages pour le Canada

Pointage du critère

Amélioration des retombées scientifiques de missions et de projets canadiens et de l'expertise mondiale du Canada dans les sciences géospatiales

Faible. Il est peu probable que ce projet ajoute à l'originalité ou l'innovation d'une mission scientifique spatiale. (Score : D = 0)

Moyen. Les données devraient augmenter l'originalité scientifique et l'innovation d'au moins une mission spatiale (ou projet). (Score : C = 8)

Bien. Les données vont augmenter l'originalité scientifique et l'innovation d'une mission spatiale Canadienne et d'une mission spatiale internationale (ou projet). (Score : B = 14)

Excellent. Les données vont augmenter significativement l'originalité scientifique et l'innovation de plus d'une mission spatiale Canadienne et plus d'une mission spatiale ou projet international. (Score : A = 20)

2. Faisabilité

Pointage du critère

Faisabilité du système d'observation au sol

Faible. Le plan de développement du projet démontre une connaissance incomplète des besoins associés avec la collecte et le traitement des données. Les objectifs ne sont pas décrits clairement et/ou ne semblent pas atteignables. Le budget ne montre pas clairement comment les activités proposées sont distinctes et complémentent celles provenant d'autres sources de financement. La méthodologie n'est pas clairement définie et/ou est appropriée. (Score : D = 0)

Moyen. Le plan de développement du projet démontre clairement une connaissance adéquate des besoins associés avec la collecte et le traitement des données. Les buts à long terme et les objectifs à court terme sont décrits. Le budget montre clairement comment les activités proposées sont distinctes et complémentent celles provenant d'autres sources de financement. La méthodologie est partiellement définie et/ou est appropriée. (Score : C = 8)

Bien. Le plan de développement du projet démontre clairement une bonne connaissance des besoins associés avec la collecte et le traitement des données. Les buts à long terme et les objectifs à court terme sont bien planifiés. Le budget montre clairement comment les activités proposées sont distinctes et complémentent celles provenant d'autres sources de financement. La méthodologie est clairement définie et appropriée. (Score : B = 14)

Excellent. Le plan de développement du projet démontre clairement une connaissance étendue des besoins associés avec la collecte et le traitement des données. Les buts à long terme sont clairement définis et les objectifs à court terme sont bien planifiés. Le budget montre clairement comment les activités proposées sont distinctes et complémentent celles provenant d'autres sources de financement. La méthodologie est clairement définie et appropriée. (Score : A = 20)

3. Ressources

3.1 Qualité et expérience de l'équipe

Pointage du critère

Faible. Les connaissances, l'expertise et l'expérience de l'équipe ne sont pas d'un niveau acceptables. La qualité et l'importance des contributions à, et utilisés par, les autres chercheurs et utilisateurs ne sont pas d'un niveau acceptable. L'équipe possède une faible complémentarité d'expertise et synergie entre les membres. La méthode de communication entre les membres de l'équipe pour atteindre les objectifs du projet n'est pas clairement décrite. (Score : D = 0)

Moyen. Les connaissances, l'expertise et l'expérience de l'équipe sont de qualité, impact et/ou importance raisonnables. La qualité et l'importance des contributions à, et utilisés par, les autres chercheurs et utilisateurs est modeste. L'équipe possède une certaine complémentarité d'expertise et synergie entre les membres. La méthode de communication entre les membres de l'équipe pour atteindre les objectifs du projet est claire. (Score : C = 4)

Bon. Les connaissances, l'expertise et l'expérience de l'équipe sont de qualité, impact et/ou importance supérieures. La qualité et l'importance des contributions à, et utilisés par, les autres chercheurs et utilisateurs est grande. L'équipe a démontré qu'elle possède l'expertise requise gérer et compléter des projets semblables. La méthode de communication entre les membres de l'équipe pour atteindre les objectifs du projet est claire et efficiente. (Score : B = 7)

Excellent. Les connaissances, l'expertise et l'expérience de l'équipe sont de la plus haute qualité, impact et/ou importance pour une communauté élargie. La qualité et l'importance des contributions à, et utilisés par, les autres chercheurs et utilisateurs est très grande et complète. L'équipe a démontré qu'elle possède l'expertise requise dans deux projets semblables. La méthode de communication entre les membres de l'équipe pour atteindre les objectifs du projet est claire, concise, efficace et efficiente. (Score : A = 10)

3.2 Accès à d'autres sources de financement et à d'autres ressources

Pointage du critère

Faible. Le budget en semble pas approprié ou justifié adéquatement. Le budget n'est pas clairement relié à la méthodologie proposée et aux résultats attendus. La demande ne montre pas comment le travail peut être effectué avec les fonds disponibles. Il n'y a aucun apport de la part d'un partenaire ou du demandeur. (Score : D = 0)

Moyen. Le budget semble approprié et justifié, mais laisse des questions en suspens. Le budget est relié à la méthodologie proposée et les résultats attendus. La demande montre une ventilation superficielle des dépenses, incluant le financement par des partenaires, si applicable. La proposition dépend de partenaires, mais cet apport n'est pas garanti. (Score : C = 8)

Bon. Le budget est approprié et est bien justifié. Le budget est relié à la méthodologie proposée et les résultats attendus. La demande montre une ventilation des dépenses. La proposition ne dépend pas du financement de partenaires, ou alors ce financement est garanti par une lettre d'entente. Un plan est élaboré pour profiter d'opportunités de financement futures, et permettre au projet d'évoluer. (Score : B = 14)

Excellent. Le budget est approprié et est très bien justifié. Le budget est clairement relié à la méthodologie proposée et les résultats attendus. La demande montre une ventilation des dépenses, incluant les fonds des partenaires. Les fonds obtenus d'autres organisations sont significatifs, ce financement est garanti et une lettre d'entente est fournie pour en témoigner. Un plan est plan est élaboré pour profiter d'opportunités de financement futures, pour permettre au projet d'évoluer. (Score : A = 20)

4. Résultats

Pointage du critère

Collecte, génération et accessibilité de données de grande qualité

Faible. La qualité des données sera inférieure à celle des données récoltées par les meilleurs instruments et systèmes de ce type déployés au Canada. Rien n'indique que les descriptions et métadonnées seront disponibles. Une grande partie des données ne sera pas disponible dans un format ouvert. (Score : D = 0)

Moyen. La qualité des données sera comparable à celle des données récoltées par les meilleurs instruments et systèmes de ce type déployés au Canada. Les descriptions et métadonnées contiendront la plupart des informations requises pour que les données soient utilisables par les usagers. Les données seront disponibles dans un format ouvert. (Score : C = 8)

Bon. La qualité des données sera égale à celle des données récoltées par les meilleurs instruments et systèmes de ce type déployés au Canada. Les descriptions et métadonnées contiendront les informations essentielles pour que les données soient utilisables par les usagers sans aide extérieure. Les données seront disponibles dans un format ouvert reconnu. (Score : B = 14)

Excellent. La qualité des données sera plus élevée ou égale à celle des données récoltées par les meilleurs instruments et systèmes de ce type déployés à travers le monde. Les descriptions et métadonnées contiendront toutes les informations nécessaires pour que les données soient utilisables par les usagers sans aide extérieure. Les données seront disponibles dans un format ouvert reconnu par la communauté. (Score : A = 20)

5. Risque et atténuation

Pointage du critère

Difficultés associées à l'exploitation d'observatoires éloignés

Faible. La demande n'identifie aucun risque et aucune stratégie d'atténuation. (Score : D = 0)

Moyen. Trois (3) risques (techniques, financiers, ou de gestion) sont identifiés, décrits et évalués au niveau de leurs probabilités et conséquences. L'analyse de certains risques semble toutefois peu réaliste. (Score : C = 4)

Bon. Six (6) risques (techniques, financiers, ou de gestion) sont identifiés, décrits et évalués correctement au niveau de leurs probabilités et conséquences, avec des stratégies d'atténuation plausibles. (Score : B = 8)

Excellent. Neuf (9) risques (techniques, financiers, ou de gestion) sont identifiés, décrits et évalués correctement au niveau de leurs probabilités et conséquences, avec des stratégies d'atténuation plausibles. (Score : A = 10)

Total

Pointage total :

Date de modification :