Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Observatoire géospatial (GO) canadien – Recherche scientifique et applications

Avis d'offre de participation

Date de publication : 30 juin 2014

Date limite de la proposition  : 25 août 2014

Table des matières

  1. Introduction
  2. Objectifs
  3. Critères d'admissibilité
  4. Demande
  5. Processus de sélection
  6. Financement
  7. Ententes de financement
  8. Confidentialité
  9. Demandes de renseignements
  10. Foire aux questions (FAQ)

1. Introduction

C'est avec plaisir que l'Agence spatiale canadienne (ASC) annonce une occasion pour les communautés canadiennes du domaine des sciences Soleil-Terre et des prévisions de la météo spatiale de participer à l'Observatoire géospatial (GO) canadien. Le programme GO vise à faire progresser les connaissances sur l'environnement géospatial canadien et, ce faisant, à atténuer l'impact des perturbations géospatiales sur le quotidien des Canadiens. Cet avis d'offre de participation (AOP) est une initiative du Programme de subventions et de contributions (S et C) de l'ASC qui vise à financer un certain nombre de projets permettant de faire des travaux de recherche scientifique et d'établir des modèles à partir d'observations de l'environnement géospatial au-dessus du Canada. Ces travaux de recherche nous permettront de mieux comprendre les processus qui sont à l'origine des conditions météo dans l'espace et d'appuyer la création de modèles qui contribueront un jour à améliorer la résistance des infrastructures terrestres, aériennes et spatiales, et des services connexes face aux perturbations de la météo spatiale.

Depuis plus de 20 ans, l'ASC appuie la collecte de données sur l'environnement géospatial, soit la région de l'espace près de la Terre composée de la thermosphère, de l'ionosphère et de la magnétosphère, grâce à un éventail d'instruments au sol. Ce programme d'observations a commencé par la mise sur pied du Réseau auroral canadien pour le programme d'étude unifiée OPEN (CANOPUS); et il s'est poursuivi dans le cadre du Programme canadien de surveillance géospatiale (PCSG), et il entre dans une nouvelle phase avec le programme GO. La collecte, l'analyse et la modélisation de ces données sont au cœur de la feuille de route de la communauté canadienne de l'étude de l'environnement spatial (aurora.phys.ucalgary.ca/doc/Canadian_Space_Environment_Roadmap_2009.pdf).

Avec le présent AOP, l'ASC sollicite des propositions de projets qui incluront la réalisation d'analyses scientifiques et de modélisations à l'aide des données du programme GO et d'autres données géospatiales canadiennes. Les données du programme GO (annexe C.1) sont les données obtenues au moyen des instruments déployés et exploités par l'entremise des accords de contribution conclus à la suite d'un AOP antérieur, intitulé OG canadien – Instruments et données (www.asc-csa.gc.ca/fra/programmes-financement/opportunites-financement/ao/2013-ss-go-donnees.asp). En utilisant des observations faites simultanément par une vaste gamme d'instruments répartis dans le nord du Canada, les projets financés approfondiront notre compréhension des processus à l'origine des conditions de la météo spatiale alors qu'il serait impossible de le faire avec une seule classe d'instruments. Les analyses qui en découleront aideront à réunir les ensembles d'instruments du programme GO pour en faire un observatoire pancanadien de télédétection de l'environnement géospatial.

En plus de faire progresser les connaissances de l'environnement géospatial au-dessus du Canada, les projets faciliteront le développement ou l'amélioration des modèles informatiques dont on se sert pour approfondir nos connaissances et mettre ces dernières à la disposition des utilisateurs. Les modèles seront élaborés en consultation avec les utilisateurs prévus afin d'assurer qu'ils auront un potentiel accru de contribuer à la livraison de leurs mandats. Cette relation étroite entre chercheurs et utilisateurs encouragera le développement de personnes hautement qualifiées (PHQ) spécifiquement préparées pour combler le fossé qui existe entre les sciences Soleil-Terre et les applications qui atténuent l'impact des conditions de la météo spatiale.

De plus, cet AOP est conforme aux conditions du Programme global de subventions et de contributions de l'ASC à l'appui de la recherche, de la sensibilisation et de l'éducation en sciences et technologies spatiales – volet Recherche.

Veuillez lire le présent AOP attentivement avant de soumettre votre demande. Il a été préparé dans le but d'aider les demandeurs tout au long du processus de demande. Il contient des éléments importants, dont les critères d'admissibilité, les détails des projets admissibles et le processus de sélection. En cas d'écart entre le présent AOP et les différentes ententes de financement, les ententes de financement prévaudront.

2. Objectifs

L'objectif principal du programme des sciences Soleil-Terre de l'ASC est d'améliorer la compréhension des processus physiques qui sont à l'origine des conditions de la météo spatiale. Le programme est orienté de façon à améliorer notre compréhension des processus qui appuient la formulation de prévisions de la météo spatiale exactes et fiables, et à éclairer des stratégies techniques et opérationnelles permettant d'atténuer l'impact des perturbations de la météo spatiale. Ensemble, ces prévisions et ces stratégies amélioreront la résilience de l'infrastructure terrestre, aérienne et spatiale du Canada et des services connexes vis-à-vis des impacts des conditions de la météo spatiale.

Le programme GO de l'ASC est responsable des observations au sol de l'environnement spatial, de leur analyse et de la modélisation en appui au programme des sciences Soleil-Terre. L'objectif global du programme GO est d'observer et de comprendre l'environnement géospatial en tant que système couplé. Cet objectif de haut niveau est divisé en deux objectifs secondaires :

  1. Comprendre comment le couplage dans l'environnement géospatial peut avoir une incidence sur la structure et la dynamique au niveau du système;
  2. Comprendre la réaction de l'ionosphère et de la thermosphère aux facteurs magnétosphériques.

La pertinence du projet proposé par rapport aux objectifs secondaires est évaluée par le critère Avantages pour le Canada de la Grille des critères d'évaluation (annexe A).

Les lancements réussis de la mission canadienne CASSIOPE (Cascade, SmallSat, and Ionospheric Polar Explorer) et de la mission Swarm de l'Agence spatiale européenne (ESA) et des charges utiles canadiennes (les instruments ePOP à bord de CASSIOPE et EFI à bord de Swarm) rendent le deuxième objectif du programme GO particulièrement pertinent au cours des phases opérationnelles de ces missions. CASSIOPE, Swarm et les instruments du programme GO font des observations complémentaires de la même région de l'environnement géospatial et ils recueillent des données qui pourraient améliorer considérablement notre compréhension des processus physiques à l'origine des conditions de la météo spatiale.

L'objectif du présent AOP est :

Dans les sections qui précèdent, le terme « modèle » désigne des représentations informatiques de l'ensemble ou d'une partie du système géospatial, alors que le terme « usage opérationnel » désigne les utilisations qui contribuent à la réalisation du mandat de l'organisation d'un utilisateur, à l'exception des universités et des établissements d'enseignement postsecondaire. Les modèles physiques numériques de la propagation des ondes radio HF qui assimilent les données du programme GO et les modèles paramétriques de la scintillation des GNSS dérivés d'analyses statistiques de données du programme GO sont deux exemples de modèles visés. L'objectif appuie le développement de progrès scientifiques et technologiques pertinents pour les priorités de l'ASC, et ce, de deux façons : en faisant progresser les connaissances scientifiques nécessaires pour développer et améliorer les modèles et en mettant en œuvre ces progrès dans des systèmes de technologie de l'information (TI) qui incarnent ces modèles.

3. Critères d'admissibilité

3.1 Priorités de l'ASC

Les projets financés dans le cadre du présent AOP contribueront à la réalisation de deux activités de programme de l'ASC :

Missions scientifiques (1.1.1.3)

Ce sous-sous-programme englobe la définition, la conception, le développement technologique et la mise en œuvre de satellites en orbite terrestre voués à la production de données et d'informations scientifiques pour des recherches menées par des organismes du gouvernement du Canada (GC) ou des universités. Les recherches associées aux processus climatiques et à la météorologie spatiale (les vents solaires et leur interaction avec le champ magnétique de la Terre) en sont des exemples. Ce sous-sous-programme est nécessaire pour produire des données et des informations scientifiques pertinentes qui permettent aux organismes du GC d'atténuer les dommages ou d'éviter la neutralisation des infrastructures terrestres et spatiales essentielles, telles que les pipelines, les réseaux d'électricité et les satellites susceptibles d'être endommagés par les vents solaires. De plus, grâce à leur meilleure compréhension des processus climatiques et aux modèles améliorés obtenus grâce à ce sous-sous-programme, les organismes du GC sont davantage en mesure de fournir des prévisions météorologiques et climatiques. Le milieu universitaire exploite aussi les données et les informations produites grâce à ce sous-sous-programme pour mener ses propres recherches.

Ce sous-sous-programme est mené en collaboration avec des organismes du GC et avec la participation de l'industrie spatiale et des universités canadiennes ainsi que d'agences spatiales étrangères. Cet effort de collaboration est officialisé par des contrats, des subventions, des contributions et des ententes de partenariat avec des organismes nationaux, publics-privés et internationaux.

Utilisation des données scientifiques (1.1.3.3)

Ce sous-sous-programme vise à développer l'utilisation et à valider la qualité des données scientifiques canadiennes et étrangères acquises dans l'espace ainsi que des informations dérivées qui portent sur des questions scientifiques, notamment celles qui sont liées à la compréhension du système climatique et du champ magnétique (magnétosphère) de la Terre. Ce sous-sous-programme fait appel à la collaboration de scientifiques canadiens issus d'organismes du GC et du milieu universitaire. Ce sous-sous-programme est nécessaire pour élargir l'applicabilité des données scientifiques spatiales disponibles actuellement (optimisation) ou pour en créer de nouvelles (innovation) destinées aux organismes du GC et au milieu universitaire.

Ce sous-sous-programme fait appel à la participation de scientifiques issus de l'industrie spatiale, du milieu universitaire et d'organismes du GC. Il est officialisé par des contrats et des ententes de partenariat avec des organismes nationaux, publics-privés et internationaux. Ce sous-sous-programme utilise aussi des fonds du Programme global de subventions et de contributions.

Extraits du Rapport sur les plans et les priorités (Budget des dépenses 2014-2015), p. 28 et 34 (www.asc-csa.gc.ca/pdf/fra/publications/rpp-2014-fra.pdf).

3.2 Objectifs du Programme de S et C

Les projets financés en vertu du présent AOP contribueront à l'atteinte de l'objectif suivant :

3.3 Projets admissibles

En plus d'être liée aux objectifs de l'AOP (section 2) selon les critères d'évaluation (section 5.3), une proposition doit démontrer qu'elle satisfait aux critères d'admissibilité suivants :

Aux fins de cet AOP, les données géospatiales canadiennes sont considérées comme étant les données acquises par les missions et les projets canadiens suivants : les ensembles d'instruments du programme GO (annexe C.1), la charge utile de la suite d'instruments ePOP à bord de la mission CASSIOPE (annexe C.2), les instruments EFI à bord de la mission Swarm de l'ESA (annexe C.3) et les observatoires au sol canadiens faisant partie de la mission THEMIS de la National Aeronautics and Space Administration (NASA) (annexe C.4).

Un projet peut comporter plusieurs phases pour atteindre ses objectifs ou résultats. Toute combinaison ou ventilation logique de ces phases peut constituer un projet financé. Cependant, il est interdit de diviser un projet en un grand nombre de phases pour obtenir plus que la subvention ou la contribution maximale autorisée pour ce qui est considéré comme étant un seul projet. De plus, même si le financement maximal pour un projet n'est pas atteint, l'achèvement d'une activité financée ne garantit pas automatiquement le financement des activités restantes du projet.

3.4 Bénéficiaires admissibles

Pour être admissibles, les bénéficiaires doivent être des universités canadiennes ou des établissements d'enseignement postsecondaire canadiens.

3.5 Demandes admissibles

Pour être admissible, la demande doit être l'unique demande soumise par le chercheur principal (CP) en réponse au présent AOP. Si plus d'une demande est soumise par un CP, aucune des demandes soumises par le CP ne sera retenue.

4. Demande

Les demandes servent à recueillir suffisamment d'information pour évaluer les propositions et choisir celles qui seront financées par l'ASC dans le cadre de cet AOP.

4.1 Documentation requise

Tous les applicants doivent soumettre une demande. La demande doit comprendre ce qui suit :

Le formulaire de demande et la documentation à l'appui doivent être envoyés à l'ASC par courrier recommandé à l'adresse suivante :

AOP sur l'Observatoire géospatial (GO) canadien
À l'attention de John Manuel
Sciences du système Soleil-Terre
Agence spatiale canadienne
6767, route de l'Aéroport
Saint-Hubert (Québec) J3Y 8Y9

La trousse de demande doit être reçue par l'ASC au plus tard à 16 h (HNE) le 25 août 2014.

Il incombe au demandeur de s'assurer que la demande est conforme à toutes les lois fédérales, provinciales/territoriales et à tous les règlements municipaux applicables. Les demandes envoyées par courrier électronique ne seront pas acceptées. Les demandes incomplètes seront rejetées.

4.2 Propositions

La proposition est une description détaillée du projet proposé qui sera jugée selon les critères d'évaluation. La proposition doit inclure les sections identifiées ci-dessous et elle ne doit pas compter plus de dix (10) pages; toutes les pages additionnelles seront retirées. Les descriptions des sections sont fournies pour aider les demandeurs à rédiger leur demande. Soulignons que chaque critère d'évaluation est associé à au moins une section. Lors de l'évaluation d'un critère, les évaluateurs tiendront seulement compte du contenu de la ou des sections connexes. La page titre, la table des matières, les références, le Plan de gestion des données, les CV et les lettres ne sont pas inclus dans la limite du nombre de pages.

Sommaire (environ une page)

Le sommaire est une description autonome des activités qui découleraient de la proposition si celle-ci était financée. Le sommaire doit cerner les objectifs du projet, présenter l'approche qui sera utilisée et démontrer clairement que le projet respecte les conditions de l'AOP. Dans la mesure du possible, le sommaire devrait pouvoir être compris par un lecteur profane ayant certaines connaissances scientifiques.

L'information fournie dans cette section servira à déterminer si la demande satisfait aux critères de présélection (section 5.2).

Description scientifique (environ trois pages)

Cette section de la proposition décrit les objectifs scientifiques du projet proposé, ainsi que la méthode qui sera utilisée. La description établit le lien entre la recherche et l'approche d'une part, aux progrès scientifiques et techniques actuels dans les sciences Soleil-Terre d'autre part, le tout étayé par des renvois à la documentation pertinente pour la proposition. Cette section devrait aussi démontrer la pertinence des travaux de recherche pour les objectifs du programme GO.

Les renseignements fournis dans cette section serviront à évaluer les critères suivants (annexe A) : Avantages pour le Canada et Faisabilité.

Description de l'application (environ trois pages)

Cette section de la proposition décrit les objectifs du projet proposé en ce qui a trait au développement d'applications pour un usage opérationnel et à la méthode utilisée. La description explique les modèles et comment ils seront appliqués, liant ainsi la discussion aux efforts actuels de modélisation et de création d'applications en météo spatiale et dans d'autres domaines d'application, le tout étayé par des renvois à la documentation pertinente pour la proposition. Cette section identifie aussi les utilisateurs anticipés et la valeur opérationnelle potentielle des modèles dans le support du mandat de leurs organisations. Enfin, cette section contient un plan de transfert des connaissances et de la technologie qui, si possible, a été développé de concert avec l'usager ciblé, et qui comprend une description de la façon dont la propriété intellectuelle découlant de la réalisation d'un projet sera gerée. Cette section inclura des renvois au Plan de gestion des données (annexe B) au besoin.

Les renseignements fournis dans cette section serviront à évaluer les critères suivants (annexe A) : Résultats et Faisabilité.

Ressources (environ deux pages)

Cette section de la proposition décrit les ressources du projet proposé, y compris l'équipe, les sources de financement complémentaires, les contributions non financières et la façon dont ces ressources seront gérées. La description comporte l'expertise pertinente, les rôles et les contributions prévues des membres de l'équipe du projet, avec des renvois aux CV, au besoin. Soulignons que l'équipe est limitée à quatre (4) CC. Tous les CC additionnels seront retirés de la liste des membres de l'équipe qui a été fournie. La description comprend aussi un plan de travail de projet qui décrit comment l'équipe de recherche et le projet seront gérés, ainsi que la disponibilité de l'équipement et de l'infrastructure, en plus d'une discussion sur les risques et les stratégies qui permettront de les atténuer. Cette section inclura des renvois au Plan de gestion des données (annexe B) s'il y a lieu. Au besoin, la description des sources de financement et des contributions non financières renvoie à la page de la demande concernant le budget.

Les renseignements fournis dans cette section serviront à évaluer les critères suivants (annexe A) : Ressources, risques et stratégies d'atténuation, et faisabilité.

4.3 Normes de services

L'ASC a élaboré des normes de service ayant trait aux délais de traitement des demandes : accusé de réception, décision du financement et processus des paiements.

Accusé de réception : l'objectif de l'ASC est d'accuser réception dans la semaine suivant la réception de la demande dûment remplie.

Décision : L'objectif de l'ASC est de répondre aux propositions en présentant une décision concernant le financement dans les dix (10) semaines suivant la réception d'une demande complète ou la date de clôture de l'AOP, et d'envoyer un accord de subvention à signer dans les deux (2) semaines suivant l'approbation officielle de la proposition.

Paiements : L'objectif de l'ASC est d'émettre les paiements dans un délai de quatre (4) semaines après que les exigences décrites dans l'entente de subvention auront été satisfaites.

Le respect de ces normes de service est une responsabilité partagée. Le demandeur doit fournir tous les documents exigés en temps opportun.

5. Processus de sélection

5.1 Processus d'évaluation

Seules les demandes qui auront satisfait aux critères de présélection (section 5.2) seront retenues. Plusieurs évaluateurs pourraient examiner chacune des demandes à la lumière des critères d'évaluation (annexe A). Ces évaluateurs seront des experts dans le domaine visé par la demande. On pourrait retrouver parmi ces évaluateurs des représentants du gouvernement canadien et d'agences ou d'organismes gouvernementaux et non gouvernementaux. Un comité d'évaluation final sera constitué afin de noter et de classer les propositions de façon uniforme. La méthode utilisée pour classer les demandes en vue de leur sélection est décrite ci-dessous (section 5.4).

5.2 Critères de présélection

Les demandes doivent satisfaire aux critères de présélection. Le processus de présélection déterminera si la demande :

5.3 Critères d'évaluation

Seules les demandes qui auront satisfait aux critères de présélection (section 5.2) seront retenues. Les évaluateurs examineront les demandes selon les critères suivants :

La grille de pointage connexe se trouve à l'Annexe A.

5.4 Méthode de sélection

Pour être conforme, une proposition doit :

  1. satisfaire aux critères d'admissibilité (section 5.2);
  2. obtenir la note minimale requise pour chaque critère (Annexe A);
  3. obtenir la note minimale totale requise.

Les demandes conformes seront classées par ordre décroissant en fonction de la note totale obtenue par chacune. On recommandera la ou les demandes ayant obtenu la note la plus élevée en vue de l'attribution d'un contrat.

Avant qu'une décision définitive ne soit prise, les gestionnaires du programme peuvent demander l'apport et les conseils d'autres intervenants, notamment des agences ou organismes des gouvernements fédéral, provinciaux/territoriaux, municipaux, etc.

Le montant de l'aide financière qui sera accordée sera déterminé en fonction de la disponibilité des fonds de l'ASC, du coût total du projet ainsi que des fonds provenant d'autres intervenants et du demandeur.

5.5 Avis et annonces

Les demandeurs seront informés par écrit de la décision concernant leur soumission. Les demandes retenues seront annoncées sur le site Web de l'ASC.

6. Financement

6.1 Financement disponible

Chaque demande doit inclure un budget pour appuyer les activités proposées en fonction d'un début anticipé le 1er novembre 2014. Aucune dépense ne peut être engagée avant la signature de l'accord.

Le montant total du financement accordé à chaque projet sous forme de subvention sera inférieur (ou égal) à 180 000 $, sur une période de 27 mois. Le nombre total de subventions et le montant correspondant dépendront de la disponibilité des fonds. Pour le moment, l'ASC envisage de financer environ huit demandes. L'ASC se réserve le droit de n'accepter aucune proposition ou de réduire le montant des subventions, et ce, à son entière discrétion. Les propositions approuvées seront admissibles à recevoir une aide gouvernementale totale (fédérale, provinciale/territoriale et municipale) pouvant atteindre 100 % des coûts totaux du projet des demandeurs admissibles.

6.2 Financement complémentaire

On entend par « financement complémentaire » tout apport financier ne découlant pas de cette demande, et qui est requis pour la réalisation du projet tel que proposé. Il incombe aux demandeurs d'indiquer dans leur demande toutes les sources de financement et de confirmer ces renseignements dans une entente de financement si le projet est retenu en vue d'un financement. De plus, une fois son projet terminé, il est attendu que le bénéficiaire confirme l'information au sujet de toutes ses sources de financement. Pour déterminer le montant de l'aide qu'elle offrira, l'ASC tiendra compte du coût total de projet ainsi que des fonds provenant d'autres intervenants et du demandeur.

Pour ce qui est des projets nécessitant un financement complémentaire supérieur à 25 % du coût total du projet, le demandeur doit fournir à l'ASC la preuve que ce financement externe a été confirmé avant que l'accord de contribution ne soit signé. Si l'ASC n'obtient pas une telle confirmation dans les douze (12) semaines suivant la date limite de soumission des projets, elle pourrait considérer le projet comme non recevable.

6.3 Coûts admissibles

On entend par « coûts admissibles » les dépenses directes associées à la réalisation de projet approuvé et qui sont nécessaires à l'atteinte des résultats visés. Pour que ces dépenses soient payées, le demandeur devra signer une entente de financement de subvention avec l'ASC.

La liste des coûts admissibles en subventions ou contributions à cet AOP est la suivante :

Le bénéficiaire sera remboursé pour les frais autorisés de déplacement et de subsistance qu'il aura engagés raisonnablement et convenablement dans l'exercice de ses fonctions, au prix coûtant, sans aucune provision pour frais généraux ou bénéfices, selon les indemnités de repas, d'utilisation de véhicule personnel et de faux frais spécifiés aux annexe B, C et D de la Directive sur les voyages du Conseil du Trésor (www.tbs-sct.gc.ca/hr-rh/gtla-vgcl/index-fra.asp), et selon les autres dispositions de la Directive visant les « voyageurs » plutôt que les « employés ».

L'ASC entend organiser annuellement une réunion scientifique ou de programme afin de s'assurer que les données scientifiques et les applications en lien avec l'OG canadien ont la plus grande valeur possible. Un montant de 4 000 $ par accord de contribution doit être alloué annuellement dans le budget pour permettre au chercheur principal et aux membres de son équipe d'assister à la réunion annuelle. Ce montant est obligatoire pour chaque accord de subvention et servira à payer les frais de transport, d'hébergement et de subsistance, et ne peut être utilisé qu'à cette fin.

7. Ententes de financement

7.1 Paiements

L'ASC et les demandeurs retenus (ci-après désignés « les bénéficiaires ») signeront une entente de financement. Cette condition doit être respectée pour qu'un paiement puisse être fait par l'ASC relativement au projet approuvé.

Pour les ententes de subvention, les paiements seront faits sous forme de somme forfaitaire ou de versements échelonnés, comme l'indique l'entente signée. Les ententes de subventions comprendront une disposition stipulant l'obligation, pour le bénéficiaire, de confirmer, une fois par année dans le cas des ententes pluriannuelles, son admissibilité au volet Recherche du Programme de S et C, de fournir les informations nécessaires à la mesure du rendement et d'informer l'ASC par écrit de tout changement dans les conditions servant à déterminer son admissibilité à ce volet.

7.2 Mesure du rendement

L'ASC demandera aux bénéficiaires de rendre des comptes sur certains éléments de mesure du rendement, dont les suivants :

Sur le plan des connaissances

Sur le plan des capacités

Sur le plan de la collaboration

L'ASC aimerait recevoir, à titre gracieux, une copie des publications découlant des travaux réalisés.

L'ASC désire être informée à l'avance des communiqués ou des évènements médiatiques d'importance résultant des travaux.

7.3 Conflits d'intérêts

Dans l'entente de financement, le bénéficiaire devra certifier que tout ancien titulaire de charge publique ou fonctionnaire qu'il emploie respecte les dispositions de la Politique sur les conflits d'intérêts et l'après-mandat et du Code des valeurs et d'éthique du secteur public.

7.4 Propriété intellectuelle

Tous les droits de propriété intellectuelle découlant de la réalisation d'un projet reviendront au bénéficiaire.

S'il y a lieu, l'entente de subvention renfermera une disposition octroyant au Canada une licence non exclusive, irrévocable, mondiale, gratuite, perpétuelle et libre de redevances qui l'autorise à utiliser la propriété intellectuelle contenue dans les rapports du bénéficiaire à des fins gouvernementales non commerciales ou à accorder des sous-licences pour une telle utilisation.

7.5 Organisations au Québec

Une organisation située au Québec et dont les opérations sont toutes ou en partie financées par la province de Québec peut être assujettie à la Loi sur le ministère du Conseil exécutif, R.S.Q., chapitre M-30.

Les articles 3.11 et 3.12 de la Loi sur le ministère du Conseil exécutif R.S.Q., chapitre M-30 (ci-après appelée Loi) stipulent que certaines entités/organisations qui répondent à la définition d'organisme municipal, d'organisme scolaire ou d'organisme public au sens de la Loi doivent obtenir l'autorisation du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes du Québec (SAIC), tel que le stipule la Loi, préalablement à la conclusion de toute entente avec le GC, ses ministères ou agences, ou avec tout organisme public fédéral.

Par conséquent, toute entité tombant sous l'application de la Loi a la responsabilité d'obtenir une telle autorisation, et ce, préalablement à la conclusion d'une entente avec le GC.

Les demandeurs du Québec doivent remplir, signer et joindre le Document complémentaire M-30 à leur demande.

8. Confidentialité

L'ASC respectera la Loi sur l'accès à l'information et la Loi sur la protection des renseignements personnels du gouvernement fédéral en ce qui a trait aux demandes reçues dans le cadre de ce volet. En soumettant vos renseignements personnels, vous consentez à leur collecte, à leur utilisation et à leur divulgation conformément à l'Énoncé de confidentialité qui suit et qui explique comment les renseignements sur le demandeur seront traités.

Les mesures nécessaires ont été prises afin de protéger la confidentialité des renseignements fournis par le demandeur. Ces renseignements sont recueillis en vertu du Programme global de subventions et de contributions à l'appui de la recherche, de la sensibilisation et de l'éducation en sciences et technologies spatiales de l'ASC – volet Recherche et seront utilisés à des fins d'évaluation et de sélection des propositions. Les renseignements personnels (tels que les coordonnées, les renseignements biographiques, etc.) inclus dans les propositions rejetées seront conservés dans une banque de renseignements personnels de l'ASC pendant cinq ans, puis détruits (informations personnelles au dossier no ASC PPU045). Les renseignements personnels inclus dans les propositions retenues seront conservés ainsi que les résultats de leurs propositions pour des fins historiques. Ces données sont protégées en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels. Selon la Loi sur la protection des renseignements personnels, les données liées à un individu et incluses dans la proposition en cours d'évaluation peuvent être consultées par l'individu spécifiquement concerné qui a des droits par rapport à ces renseignements. Cet individu peut, sur demande, (1) avoir accès à ses données et (2) corriger des renseignements erronés ou faire ajouter une note.

Les demandeurs doivent prendre note que pour toutes les ententes de plus de 25 000 $, les renseignements relatifs à l'entente de financement (montant, subvention ou contribution, nom du bénéficiaire et endroit du projet) par l'entremise de ce volet, ainsi qu'au but du financement, seront accessibles au public sur le site Web de l'ASC.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires en matière de confidentialité avant d'envoyer votre demande, vous devriez contacter Danielle Bourgie, coordonnatrice, Accès à l'information et protection des renseignements personnels, à l'ASC.

Téléphone : 450-926-4866
Courriel : danielle.bourgie@canada.ca.

9. Demandes de renseignements

Il incombe aux parties intéressées d'obtenir une clarification des exigences incluses dans le présent document, au besoin, avant de soumettre une demande. Les demandeurs sont invités à transmettre en tout temps à l'ASC leurs commentaires ou suggestions concernant l'AOP, le programme ou le processus. Les demandeurs peuvent utiliser la boîte de commentaires et de suggestions générique.

Pour toute question liée à l'AOP, les demandeurs peuvent utiliser soit la boîte de commentaires et de suggestions ou l'adresse de courriel lecedessetc-thegandccoe@asc-csa.gc.ca. Les questions envoyées par l'une ou l'autre de ces méthodes sont rendues anonymes avant d'être envoyées pour évaluation et réponse. Les questions et les réponses concernant le présent AOP seront publiées dans le site Web de l'ASC sous forme de Foire aux questions de l'AOP (section 10). L'ASC répondra aux questions reçues avant 8 h (HNE) le 11 août 2014.

10. Foire aux questions (FAQ)

Question 1 : L'avis d'offres de participation mentionne que le document de soumission doit être reçu à l'ASC avant 16 h (HAE) le 25 août 2014. Il y a peu de moyens de livraison pouvant garantir la réception à l'ASC en respectant cet échéancier. Est-ce que l'ASC pourrait modifier la formule « reçu avant » pour la remplacer par « envoyé avant » ?

Réponse 1 : L'ASC a choisi la formule « reçu avant » afin de faciliter la planification du processus d'évaluation qui commence immédiatement après la fermeture de l'AOP. L'utilisation de la formule « envoyé avant » introduirait un risque dans le processus d'évaluation et des risques pour le financement des propositions retenues si des délais survenaient pendant le transport et que les propositions étaient reçues plus tard. Dans un souci d'égalité à travers le Canada et pour ne pas encourir de délai dans la révision des propositions, les propositions postées avant l'échéance seront acceptées à condition que la version électronique de la proposition soit aussi parvenue à lecedessetc-thegandccoe@asc-csa.gc.ca avant cette échéance. Le demandeur peut encrypter son courriel, dans quel cas l'ASC le contactera par téléphone pour le décoder.

Question 2 : Si un projet utilise un logiciel ou des modèles propriétaires avec la permission du concepteur et développés par un autre établissement, sera-t-il nécessaire que ceux-ci soient rendus publics à la fin du projet ?

Réponse 2 : Non, de tels logiciels et modèles sont considérés comme propriété intellectuelle d'amont et appartiennent toujours au propriétaire. Le récipiendaire n'a pas l'obligation de rendre public ces logiciels ou ces modèles. Une proposition de transfert de connaissances et de technologies devrait exposer et décrire en détail comment la propriété intellectuelle d'amont et d'aval sera gérée.

Question 3 : Est-ce possible de reporter l'échéance de rédaction des demandes d'une ou deux semaines ?

Réponse 3 : Un avis a été posté sur les listes de distributions des Sciences Solaires-Terrestres et Atmosphériques (que tous peuvent recevoir en envoyant un courriel à join-solar-terrestrial-sciences@lyris.asc-csa.gc.ca ou join-atmospheric-sciences@lyris.asc-csa.gc.ca) à l'effet que cet AOP donnerait un délai de six semaines pour y répondre. Suite aux réponses à cette annonce, l'ASC a augmenté la période de réponse à huit semaines. À moins de circonstances hors de notre contrôle, il n'y aura pas de délai supplémentaire.

Question 4 : Est-ce que l'on peut sous-traiter une partie du travail proposé ? Par exemple, si 70% du travail se fait par le groupe du chercheur principal à l'Institution A, et que 30% se fait dans l'institution d'un co-chercheur, est-ce que l'institution A peut fournir 30% des fonds à l'institution B ?

Réponse 4 : Une subvention ne peut être divisée par l'ASC. Un demandeur peut établir une entente avec un CC pour transférer des fonds à son institution. Ce coût est éligible et doit être budgété sous 'service de consultation'. La nature du service acquis devra être décrite dans l'estimé de la demande. Les frais généraux ne peuvent être prélevés par les deux institutions simultanément. L'ASC se réserve le droit de n'accepter qu'une partie des frais de consultants qui lui sont soumis.

Question 5 : Pour qu'un projet soit recevable, il est mentionné que « le projet fera une utilisation importante des données acquises par au moins deux des projets indiqués à l'annexe C.1. » Est-ce que AIM-DIA et AIM-EGPSA sont considérés comme un seul ou deux projets ?

Réponse 5 : Le tableau de l'appendice C.1, Données du programme GO Canadien, énumère tous les projets collectant des données. Dans le cadre de cet AOP, AIM-DIA et AIM-EGPSA sont considérés sous-projets du projet de Surveillance de l'ionosphère dans l'Arctique (Arctic Ionosphere Monitoring).

Question 6 : Est-ce que les demandes peuvent proposer des co-chercheurs provenant d'Universités ou institutions de recherches de l'extérieur du Canada ?

Réponse 6 : Une demande peut inclure des CC d'instituions hors-Canada. Une demande est associée à un seul demandeur.

Question 7a : L'AOP stipule que « Les propositions doivent comprendre un document d'appui d'au plus trois pages intitulé 'Plan de gestion des données'. » Est-ce que cela s'applique aux projets qui ne génèreront pas de données ?

Réponse 7a : Toutes les demandes doivent inclure un Plan de gestion de données décrivant la façon dont la demande sera conforme à la politique sur les données de GO Canada (www.asc-csa.gc.ca/pdf/fra/programmes-financement/opportunites-financement/ao/2013-ss-go-politique-donnees-fra.pdf). Les projets qui ne génèrent pas de données peuvent le mentionner dans leur plan de gestion des données. La politique sur les données définit le terme 'données' afin que les demandeurs puissent déterminer si leurs projets généreront des données qui sont assujetties à la Politique.

Question 7b : Les publications provenant des projets financés doivent-elles être publiées avec « accès ouvert »? Dans ce cas, selon la revue, les frais de publication supplémentaires peuvent être facturés. Ces frais supplémentaires seront-ils considérés comme des coûts admissibles ?

Réponse 7b : Non, ce n'est pas demandé; l'ASC n'a pas de politique de libre accès aux publications dans des revues évaluées par les pairs. Tous les frais supplémentaires facturés pour publication en libre accès seraient toutefois éligibles sous la catégorie 'services de publication et de communication'.

Question 8 : La section 3.1 de l'AOP indique que les projets financés contribueront à la réalisation de deux activités de programme de l'ASC. Les activités du programme mentionnent « processus climatiques », « prévisions météorologiques et climatiques », et « système climatique de la Terre ». Ces termes se réfèrent à des processus qui se produisent dans la troposphère / biosphère. Pour les fins de l'AOP, devrions-nous plutôt les interpréter comme se référant à des processus qui se produisent dans l'espace, par exemple, « météo spatiale » et « climat de l'espace » ?

Réponse 8 : Les termes « processus climatiques », « prévisions météorologiques et climatiques », et « système climatique de la Terre » utilisés à l'article 3.1 ont tous leurs significations normales. S'il vous plaît noter que les projets financés dans le cadre de l'AOP devraient contribuer aux activités du programme dans la section 3.1, tout en restant en rapport avec les objectifs de GO Canada identifiés dans la section 2. Les objectifs de GO Canada concernent les processus qui se produisent dans l'environnement géospatial, pas la troposphère / biosphère .

Question 9 : Puisque les données de GO Canada sont pleinement, librement et ouvertement disponibles, est-il obligatoire d'inclure les chercheurs principaux (CP) des projets de données GO Canada en tant que co-chercheurs ou collaborateurs? Est-ce qu'une demande doit inclure des lettres de CP des projets de données GO Canada donnant leur consentement à l'utilisation des données ?

Réponse 9 : Il n'est pas obligatoire d'inclure les CP des projets de données GO Canada en tant que CC ou collaborateurs à une proposition. Les lettres confirmant la disponibilité des données ne sont demandées des fournisseurs que lorsque les données ne sont pas librement accessibles, tel que défini dans la politique de données de GO Canada (www.asc-csa.gc.ca/pdf/fra/programmes-financement/opportunites-financement/ao/2013-ss-go-politique-donnees-fra.pdf).

Question 10 : Dans quelle section et sous quel format le budget doit-il être fourni pour les activités proposées ?

Réponse 10 : Les demandeurs devraient utiliser le modèle de budget fourni à la section 8 du formulaire de demande. Le formulaire de demande est disponible via l'hyperlien qui se trouve dans la section 4.1 de l'AOP.

Question 11 : La section 3.5 de l'AOP stipule que « … la demande doit être l'unique demande soumise par le chercheur principal (CP) en réponse au présent AOP. » Cela empêche-t-il un CP d'être co-chercheur (CC) sur d'autres demandes ?

Réponse 11 : Non cela n'empêche pas le CP d'une demande d'être CC sur d'autres demandes soumises dans le cadre de cet AOP. Veuillez toutefois noter que si plus d'une demande est soumise par un CP, aucune des demandes soumises par le CP ne sera retenue.

Question 12 : Quels salaires et avantages sont des coûts éligibles dans le cadre des ententes de subvention ?

Réponse 12 : Les salaires sont des coûts éligibles lorsqu'ils sont versés à des employés qui figurent à les listes de paye de l'institution et qui participent directement au projet, incluant par exemple des ingénieurs, scientifiques, technologues, chercheurs, gestionnaires de projet, étudiants et assistants administratifs. Par contre, les membres de facultés universitaires et les employés gouvernementaux ne peuvent recevoir de salaire dans le cadre de cette entente de contribution.

Question 13 : La section 4.2 spécifie que les demandes ne doivent pas dépasser dix pages. Par contre, en additionnant les limites de chaque section, on arrive à neuf pages. Pouvez-vous expliquer l'écart ?

Réponse 13 : Les limites de pages demandées pour chaque section sont des suggestions, et non des limites fermes. Notez que la demande ne doit pas excéder dix pages au total; les pages supplémentaires seront retirées.

Question 14 : Si un chercheur principal ou CC détient un poste hors-faculté, est-ce que son salaire peut être un coût admissible à l'entente ?

Réponse 14 : Oui. Veuillez vous référer aux réponses 12 et 16.

Question 15 : Un scientifique en visite d'une autre institution travaille à notre université dans une position hors-faculté et veut soumettre une demande. Le scientifique est payé par l'Université; est-ce que son salaire (incluant bénéfices) peut être considéré comme un coût admissible dans le cadre de l'entente de subvention ?

Réponse 15 : Oui. Veuillez vous référer aux réponses 12 et 16.

Question 16 : Pouvez-vous clarifier les règles d'admissibilité des chercheurs principaux ?

Réponse 16 : Pour être éligible, un chercheur principal doit :

  • Détenir un PhD obtenu d'une institution reconnue au Canada;
  • Être employé par une institution admissible (université canadienne ou un établissement d'enseignement postsecondaire canadien); et
  • Détenir une position permanente ou temporaire ou contractuelle à l'institution pour la durée de l'entente de subvention.

Ces conditions doivent être satisfaites au moment de la demande.

Question 17 : Est-ce que la page couverture de la proposition est incluse dans la limite de dix pages ?

Réponse 17 : Il n'est pas nécessaire d'inclure une page couverture puisque cette information est incluse dans le formulaire. Si fournie, elle sera ignorée.

Question 18 : Doit-on inclure les étudiants, stagiaires postdoctoraux, ou les associés de recherche dans la liste des membres de l'équipe s'ils reçoivent un salaire via le projet ?

Réponse 18 : Ils peuvent tous être inclus dans la demande, mais seulement quatre parmi tous les membres de l'équipe peuvent être considérés CC, tel que mentionné à la section 6 du formulaire.

Question 19 : Dans les catégories budgétaires, veuillez expliquer la différence entre « Indemnités d'hébergement et de repas » et « Frais de participation à des conférences, comités et événements ».

Réponse 19 : Le budget de la conférence doit être séparé en « Indemnités d'hébergement et de repas » , en « Frais de participation à des conférences » pour les frais d'inscription, tandis que les frais de transport terrestres et aériens sont inclus sous la catégorie « Déplacements ». Les taux du Conseil du Trésor seront utilisés pour le remboursement des dépenses.

Question 20 : Il est impossible d'inclure toute l'information requise dans les deux pages allouées à la section Ressources du formulaire.

Réponse 20 : Le formulaire 100, ou le CV Commun ne sont pas inclus dans la limite de dix pages de ce formulaire.

Question 21 : Comment calcule-t-on les frais généraux ?

Réponse 21 : Les frais généraux admissibles sont limités à 10 % du total des dépenses admissibles, avant l'ajout des frais généraux. Par exemple, sur un financement demandé de 180 000 $, les frais généraux ne peuvent dépasser 16 364 $.

Annexes

Annexe A – Grille des critères d'évaluation

Pointage et pondération

Pour chacun des critères d'évaluation ci-dessous, les demandes recevront une note de A à D, A étant la note la plus élevée. Une pondération numérique est associée à chaque lettre, tel qu'il est indiqué ci-dessous.

1. Avantages pour le Canada

Résultat pour le critère « Avantages pour le Canada »

Max. 25
Min. 10

Le potentiel d'avancement des connaissances et de la technologie dans le domaine des sciences Soleil-Terre sera évalué en fonction des critères suivants

Faible : Le projet proposé est à peine ou pas du tout pertinent pour l'un ou l'autre des objectifs du programme GO et il offre peu ou pas de nouveaux concepts. (Note : D=0)

Moyen : Le projet proposé est pertinent pour un des objectifs du programme GO et il comprend certains nouveaux concepts pouvant faire progresser les sciences Soleil-Terre. (Note : C=10)

Bon : Le projet proposé est pertinent pour les deux objectifs du programme GO et il comprend des concepts originaux pouvant faire progresser considérablement les sciences Soleil-Terre. (Note : B=18)

Excellent : Le projet proposé est très pertinent pour les deux objectifs du programme GO et il comprend des concepts très originaux pouvant mener à des percées importantes des sciences Soleil-Terre. (Note : A=25)

2. Résultats

Résultat pour le critère « Résultats »

Max. 25
Min. 10

La qualité et la valeur des résultats seront évaluées à l'aide des critères suivants

Faible : Le projet proposé est inadéquat en ce qui a trait à au moins un des éléments ci-dessus. (Note : D=0)

Moyen : Le projet proposé est acceptable et il n'y a aucune faiblesse grave en ce qui a trait aux éléments énumérés ci-dessus. (Note : C=10)

Bon : Le projet proposé est solide en ce qui a trait à la plupart des éléments ci-dessus et acceptable pour tous ces éléments. (Note : B=18)

Excellent : Le projet proposé est exceptionnel en ce qui a trait à tous les éléments énumérés ci-dessus. (Note : A=25)

3. Faisabilité

Résultat pour le critère « Faisabilité »

Max. 20
Min. 7

La faisabilité des travaux de recherche sera évaluée à l'aide des critères suivants

Faible : Le projet proposé est inadéquat en ce qui a trait à au moins un des éléments ci-dessus. (Note : D=0)

Moyen : Le projet proposé est acceptable et il n'y a aucune faiblesse grave en ce qui a trait aux éléments énumérés ci-dessus. (Note : C=7)

Bon : Le projet proposé est solide en ce qui a trait à la plupart des éléments ci-dessus et acceptable pour tous ces éléments. (Note : B=14)

Excellent : Le projet proposé est exceptionnel en ce qui a trait à tous les éléments énumérés ci-dessus. (Note : A=20)

4. Ressources

Résultat pour le critère « Ressources »

Max. 20
Min. 7

La qualité de l'équipe et l'accès à d'autres sources de financement et ressources seront évalués à l'aide des critères suivants

Faible : Le projet proposé est inadéquat en ce qui a trait à au moins un des éléments ci-dessus. (Note : D=0)

Moyen : Le projet proposé est acceptable et il n'y a aucune faiblesse grave en ce qui a trait aux éléments énumérés ci-dessus. (Note : C=7)

Bon : Le projet proposé est solide en ce qui a trait à la plupart des éléments ci-dessus et acceptable pour tous ces éléments. (Note : B=14)

Excellent : Le projet proposé est exceptionnel en ce qui a trait à tous les éléments énumérés ci-dessus. (Note : A=20)

5. Risques et stratégies d'atténuation

Résultat pour le critère « Risques et stratégies d'atténuation »

Max. 10
Min. 5

Les risques et les stratégies d'atténuation connexes du projet seront évalués à l'aide des critères suivants

Faible : Le projet proposé est inadéquat en ce qui a trait à au moins un des éléments ci-dessus. (Note : D=0)

Moyen : Le projet proposé est acceptable et il n'y a aucune faiblesse grave en ce qui a trait aux éléments énumérés ci-dessus. (Note : C=5)

Bon : Le projet proposé est solide en ce qui a trait à la plupart des éléments ci-dessus et acceptable pour tous ces éléments. (Note : B=8)

Excellent : Le projet proposé est exceptionnel en ce qui a trait à tous les éléments énumérés ci-dessus. (Note : A=10)

Résultat de l'évaluation

Total max. 100
Total min. 55

Annexe B – Plan de gestion des données

Les propositions doivent comprendre un document d'appui d'au plus trois (3) pages intitulé « Plan de gestion des données »; ce document n'est pas inclus dans la limite de pages de la proposition. Ce plan décrit comment la proposition se conformera à la politique sur les données du programme GO (www.asc-csa.gc.ca/pdf/fra/programmes-financement/opportunites-financement/ao/2013-ss-go-politique-donnees-fra.pdf), et doit inclure :

Le plan doit aussi contenir l'information technique suivante :

Le plan de gestion des données sera évalué en tant que partie intégrante de la proposition.

Annexe C – Données disponibles

Annexe C.1 – Données du programme GO Canadien

Les données ci-dessous, appelées « données du programme GO » dans le présent AOP, sont accessibles au public en vertu des accords de contribution qui soutiennent les projets retenus à la suite de l'AOP concernant les instruments et les données de l'OG canadien (www.asc-csa.gc.ca/fra/programmes-financement/opportunites-financement/ao/2013-ss-go-donnees.asp). Dans le cadre de ces accords, les données doivent être offertes pleinement, gratuitement et librement avec au moins la résolution et l'échantillonnage spécifiés, et ce, en respectant les délais et les échéanciers spécifiés. On peut communiquer avec l'ASC pour toute question liée à l'accès aux données pendant toute la durée des accords de contribution.

Tout usage de ces produits de données dans une publication ou une présentation doit inclure la mention : « Les données utilisées dans ces travaux ont été recueillies avec l'appui de l'initiative de l'Observatoire géospatial (GO) canadien de l'Agence spatiale canadienne (ASC). », ainsi que la mention incluse dans la page pertinente de collecte des données, dont l'adresse URL figure dans les tableaux ci-dessous.

Projets relatifs aux données et instruments du programme GO
Sigle Projet Sous-projet CP Établissement
ABOVE Array for Broadband Observations of VLF/ELF Emissions (Réseau d'instruments d'observation en large bande des émissions VLF/ELF) [aucun] Christopher Cully Université de Calgary
AGO Auroral Geospace Observatory (OG auroral) AGO Eric Donovan Université de Calgary
REGO
AIM Arctic Ionosphere Monitoring (Surveillance de l'ionosphère dans l'Arctique) DIA Thayyil Jayachandran Université du Nouveau-Brunswick
EGPS
AUTUMNX Athabasca University THEMIS UCLA Magnetometer Network Extension (Extension du réseau de magnétomètres THEMIS de la UCLA de l'Université d'Athabasca) [aucun] Martin Connors Université d'Athabasca
CARISMA Canadian Array for Realtime Investigations of Magnetic Activity (Réseau canadien pour l'étude en temps réel de l'activité magnétique) MLMA Ian Mann Université de l'Alberta
HLMA
CARISMA Canadian Array for Realtime Investigations of Magnetic Activity (Réseau canadien pour l'étude en temps réel de l'activité magnétique) ICM David Milling Université de l'Alberta
NGEN
DNT Dynamics of the Neutral Thermosphere (Dynamique de la thermosphère) [aucun] William Ward Université du
Nouveau-Brunswick
H+Storm Observatory for protons during storm-time (Observatoire de protons pendant les tempêtes) [aucun] Brian Jackel Université de Calgary
RIO Riometer Network (Réseau de riomètres) RIO Emma Spanswick Université de Calgary
IRIS
SuperDARN Super Dual Auroral Radar Network (Réseau de radars SuperDARN) SAS Kathryn McWilliams Université de la Saskatchewan
PGR
INV

ABOVE

Le CP exploitera un réseau de huit instruments VLF qui seront situés dans les sites suivants, ou à des emplacements équivalents dont l'espacement géographique est comparable. D'autres sites pourraient être envisagés afin de garantir la propreté électromagnétique, mais la distance maximale entre ces sites sera de 150 km.

SiteNote 1 du tableau Above Latitude Longitude Date de disponibilitéNote 1 du tableau Above
Athabasca 54,7° 246,7° Été 2014
Barrier Lake 51,03° 244,94° Été 2014
Camrose 53,02° 247,18° Été 2014
Fort McMurray 56,66° 248,79° Été 2014
Fort Smith 60,02° 248,05° Été 2014
Gillam 56,38° 265,36° Été 2014
Island Lake 53,856° 265,34° Été 2014
Pinawa 50,15° 263,96° Été 2014

Grâce à ces instruments, les produits de données suivants seront dérivés et rendus accessibles sur la page de destination des données, à l'adresse www.ucalgary.ca/above/data.

Nom des données Description Sensibilité/
résolution
Largeur de bande/ échantillonnage Format Délai
Stream0 broadband (Flux0
large bande)
Données chronologiques brutes couvrant les intervalles synoptiques 1 fT/Hz1/2 @ 2 kHz kHz CDF mois
Stream0 amp/phase (Flux0 amplitude/phase) Séries chronologiques d'amplitude/de phase pour la surveillance des émetteurs à distance 0,1 fT, 10 degrés 10 échantillons/s CDF mois
Stream1 broadband (Flux1 large bande) Spectrogrammes pour la surveillance des émissions naturelles 1 fT/Hz1/2 @ 2 kHz 0,5 échantillon/s brut
CDF
temps réel
<1 heure
Stream1 amp/phase (Flux1
amplitude/phase)
Séries chronologiques d'amplitude/de phase pour la surveillance des émetteurs à distance 0,1 fT, 10 degrés 1 échantillon/s brut

CDF
temps réel
<1 heure
10-minute spectra (Spectres de 10 minutes) Données du flux0 traitées pour obtenir des spectrogrammes haute résolution par intervalles de 10 minutes 1 fT/Hz1/2 @ 2 kHz 0,5 échantillon/s PNG mois
Daily spectra (Spectres quotidiens) Comme ci-dessus, mais les images couvriront une plus longue période 1 fT/Hz1/2 @ 2 kHz 0,01 échantillon/s PNG mois

AGO (AGO/REGO)

Le CP exploitera des imageurs plein ciel (AGO) et des imageurs de la raie rouge du spectre des aurores (REGO) suivant les modalités indiquées dans le tableau suivant :

Site Latitude Longitude Instrument Données disponibles
Athabasca, Alb. 54,7° 246,7° AGO oui
REGO oui
Fort Simpson, T.N.-O. 61,8° 238,1° REGO 2014-05
Fort Smith, T.N.-O. 60,0° 248,1° AGO 2014-06
REGO 2014-06
Gillam, Man. 56,4° 265,4° AGO oui
REGO 2014-04
Pinawa, Man. 50,15° 263,96° AGO oui
REGO oui
Rabbit Lake, Man. 58,2° 256,3° AGO oui
Rankin Inlet, Nt 62,8° 267,9° REGO 2014-07
Resolute Bay, Nt 58,2° 256,3° REGO 2014-08
Saskatoon, Sask. 52,2° 253,1° AGO oui
Taloyak, Nt 69,5° 266,4° REGO 2014-08

Grâce à ces instruments, les produits de données suivants seront dérivés et rendus accessibles à l'adresse data.phys.ucalgary.ca.

Nom des données Description Résolution Échantillon-nage Format Délai
AGO Stream0 (AGO flux0) Images CYMG brutes 512×256, 16 bits, FoV de 164° s PGM mois
AGO Stream1 (AGO flux1) Images RGB comprimées avec perte 256×256, FoV de 164° s JPG temps réel
Note 1 du tableau AGO
AGO Stream2 (AGO flux2) Montages, kéogrammes divers divers JPG chaque jour
Note 1 du tableau AGO Note 2 du tableau AGO
AGO Colour auroral movies (AGO, films auroraux couleur) Films générés après chaque nuit à l'aide des données du flux1 comme pour le flux1 1 film/jour, trames équivalant à l'échantillon-nage du flux0 MPEG chaque jour
Note 1 du tableau AGO Note 2 du tableau AGO
AGO Skymap (AGO, carte du ciel) Latitudes et longitudes géographiques des coins des pixels (calculées pour des altitudes de 90 km, 110 km et 130 km) 256×256, FoV de 164° s.o. CDF Annuellement
AGO Real-time colour mosaics (AGO mosaïques couleur en temps réel) Données du flux1 provenant de tous les sites, combinées en une mosaïque nocturne À déterminer 12 s JPG, MPEG temps réel
Note 1 du tableau AGO
REGO Stream0 (REGO flux0) Images brutes 512×512, 16 bits, FoV de 164° s PGM mois
REGO Stream1 (REGO flux1) Images comprimées avec perte 256×256, FoV de 164° s JPG temps réel
Note 1 du tableau AGO
REGO Stream2 (REGO flux2) Montages, kéogrammes divers divers JPG chaque jour
Note 1 du tableau AGO Note 2 du tableau AGO
REGO Colour auroral movies (REGO, films auroraux couleur) Films générés après chaque nuit à l'aide des données du flux1 comme pour le flux1 1 film/jour, trames équivalant à l'échantillon-nage du flux0 MPEG chaque jour
Note 1 du tableau AGO Note 2 du tableau AGO
REGO Skymap (REGO, carte du ciel) Latitudes et longitudes géographiques des coins des pixels (calculées pour des altitudes de 90 km, 110 km et 130 km) 256×256, FoV de 164° s.o. CDF annuellement
REGO Real-time colour mosaics (REGO, mosaïques couleur en temps réel) Données du flux1 provenant de tous les sites, combinées en une mosaïque nocturne À déterminer 12 s JPG, MPEG chaque jour
Note 1 du tableau AGO Note 2 du tableau AGO
AIM (DIA/EGPS)

Le CP exploitera des ionosondes numériques (DIA) situées aux emplacements suivants :

Site Latitude Longitude Données disponibles
Cambridge Bay 69,12° 254,97° oui
Eureka 79,99° 274,1° oui
Hall Beach 68,78° 278,74° oui
Iqaluit 63,73° 291,46° 2014-09
Pond Inlet 72,69° 282,04° oui
Resolute 74,75° 265,00° oui

Grâce à ces instruments, les produits de données suivants seront extraits et rendus accessibles à l'adresse chain.physics.unb.ca/.

Nom des données Description Résolution Échantil-lonnage Format Délai
Raw ionospheric drift (Dérive ionosphérique brute) Données binaires sur la dérive ionosphérique 50 m/s 30 s md1 (brut) <10 min
Raw ionogram (Ionogramme, données brutes) Données binaires des ionogrammes km pour la hauteur,
0,5 MHz pour la fréquence
30 s md2 (brut) <10 min
Level 0 (Niveau 0) Séries de données chronologiques sur la dérive 50 m/s 30 s ASCII <20 min
Level 1 (Niveau 1) Données des ionogrammes, données extraites des ionogrammes et données sur la dérive km pour la hauteur,
0,5 MHz pour la fréquence,
50 m/s pour la dérive
30 s SAO XML v5.0 <7 jours

Le CP rendra aussi accessibles les mesures provenant des stations GPS (EGPS) suivantes :

Site Latitude Longitude Données disponibles
Alert 82,3° 297,8° 2015-07
Arviat 61,11° 265,93° 2014-08
Coral Harbour 64,08° 276,09° 2014-08
Fort Churchill 58,76° 265,92° oui
Fort McMurray 56,66° 248,79° oui
Fort Simpson 61,76° 238,77° oui
Fort Smith 60,02° 248,05° oui
Gillam 56,38° 265,36° oui
Gjoa Haven 68,38° 264,49° oui
Grise Fiord 76,25° 277,46° 2014-08
Kugluktuk 67,49° 244,2° oui
Nanisivik 72,58° 275,64° 2014-08
Rabbit Lake 58,22° 256,31° 2014-08
Rankin 62,82° 267,89° oui
Repulse Bay 66,31° 273,87° 2014-08

Grâce à ces instruments, les produits de données suivants seront dérivés et rendus accessibles à l'adresse chain.physics.unb.ca/.

Nom des données Description Résolution Échanti-llonnage Format Délai
Raw (Brutes) Toutes les données recueillies par les récepteurs GNSS Septentrio PolaRxS, avec les types d'enregistrement et les intervalles suivants : 
IQCorr (20 ms)
MeasEpoch (1 s)
MeasExtra (1 s)
ReceiverStatus (10 s)
ChannelStatus (10 s)
GPSNav (onChange)
conformément au document « SBF Reference Guide » (fournit des signaux à 1 Hz et à 50 Hz pour l'ISMR)
s.o. 50 Hz SBF (Septentrio Binary Format) < 1 jour
Level 0 (Niveau 0) Dérivé des signaux L1 (1575,42 MHz) et L2 (1227,60 MHz) : pseudo-distance (C1, P2), phase de la porteuse (L1, L2), Doppler (D1, D2) et intensité du signal (S1, S2) s.o. Quotidien : 30 s
À l'heure : 30 s
Débit élevé : 1 s
Données de navigation quotidiennes
RINEX 3.0 (Receiver Independent Exchange) < 10
min
Level 1 (Niveau 1) Temps, identification du satellite, plusieurs indices de scintillation d'amplitude et de phase, valeurs du contenu électronique total (TEC) aux 15 s, divergence code-porteuse, rapports porteuse/densité de bruit, intensité et pente spectrale s.o. min ISMR (ASCII Ionospheric Scintillation Monitor Record) < 10
min
AUTUMNX

Le CP déploiera et exploitera des magnétomètres électroniques à sursaturation dans les sites suivants. D'autres sites équivalents dans le nord du Québec, dont l'emplacement et l'espacement seraient comparables, pourraient être envisagés en cas d'incompatibilité ou de difficulté associée au déploiement.

Site Latitude Longitude Date de disponibilité des données
Akulivik 60,80° -78,20° automne 2014
Inukjuak 58,46° -78,10° automne 2014
Ivujivik 62,42° -77,91° automne 2014
Puvirnituq 60,03° -77,28° automne 2014
Roberval 48,5° -72,25° été 2014
Schefferville 54,8° -66,9° été 2014
Sept-Îles 50,2° -66,4° été 2014
Umiujaq 56,53° -76,55° automne 2014
Val-d'Or 48,1° -77,8° été 2014
Wemindji 53,00° -78,80° automne 2014

Grâce à ces instruments, les produits de données suivants seront dérivés et rendus accessibles à l'adresse autumn.athabascau.ca/.

Nom des données Description Résolution Échantil-lonnage Format Délai
Level 0 (Niveau 0) Champ magnétique à 3 composantes 10 pT Hz RMD (brut) temps réel (~15 s)
Level 1 (Niveau 1) Champ magnétique à 3 composantes 10 pT Hz IAGA-2002 (ASCII) temps réel (~15 s)
Real-time plots (Tracés en temps réel) Séries chronologiques et spectres dynamiques s.o. s.o. PNG temps réel (~15 s)
CARISMA (MLMA/HLMA)

Le CP exploitera les magnétomètres électroniques à sursaturation suivants, qui sont déjà opérationnels :

Site Code Latitude Longitude Données disponibles
Back BACK 57,707° 265,794° oui
Contwoyto CONT 65,754° 248,75° oui
Dawson City DAWS 64,048° 220,89° oui
Eskimo Point ESKI 61,106° 265,95° oui
Fort Chipewyan FCHP 58,769° 248,894° oui
Fort Churchill FCHU 58,763° 265,92° oui
Fort McMurray MCMU 56,657° 248,79° oui
Gull Lake GULL 50,061° 251,739° oui
Island Lake ISLL 53,856° 265,34° oui
Little Grand Rapids LGRR 52,035° 264,537° oui
Ministik Lake MSTK 53,351° 247,026° oui
Norman Wells NORM 65,257° 233,311° oui
Osakis OSAK 45,871° 264,917° oui
Oxford House OXFO 54,929° 264,713° oui
Polson POLS 47,664° 245,791° oui
Rabbit Lake RABB 58,222° 256,32° oui
Taloyoak TALO 69,54° 266,45° oui
Thief River Falls THRF 48,027° 263,635° oui
Vulcan VULC 50,367° 247,02° oui
Wells Gray WGRY 51,883° 239,974° oui
Weyburn WEYB 49,693° 256,2° oui

Grâce à ces instruments, les produits de données suivants seront dérivés et rendus accessibles à l'adresse www.carisma.ca.

Nom des données Description Résolution Échantil-lonnage Format Délai
Hz ASCII Champ magnétique à 3 composantes. 25 pT Hz ASCII chaque jour
Hz ASCII Champ magnétique à 3 composantes. 25 pT Hz ASCII chaque jour
8 Hz CDF Champ magnétique à 3 composantes. 25 pT Hz CDF chaque jour
1 Hz CDF Champ magnétique à 3 composantes. 25 pT Hz CDF chaque jour
Hz ASCII (real-time) (1 Hz ASCII [temps réel]) Champ magnétique à 3 composantes. 100 pT Hz ASCII temps réel
Real-time plots (Tracés en temps réel) Tracés des composantes du flux de données d'entrée pour chaque site et par composante pour l'ensemble du réseau. s.o. s.o. PNG min
Canadian auroral indices CU, CE, CL (Indices auroraux canadiens CU, CE, CL) Les indices fournissent un indicateur supplétif canadien pour les indices auroraux globaux AE, AU et AL. s.o. min PNG, ASCII chaque jour
Pc1 dynamic spectra (Spectres dynamiques de la Pc1) Spectrogrammes dynamiques de la bande de pulsation Pc1. s.o. s.o. PNG chaque jour
Pc5 dynamic spectra (Spectres dynamiques de la Pc5) Spectrogrammes dynamiques de la bande de pulsation Pc5. s.o. s.o. PNG chaque jour
Plasma density profiles (Profils de densité de plasma) Profils de densité de plasma magnétosphérique générés par analyse automatisée. s.o. s.o. PNG chaque jour
CARISMA (ICM/NGEN)

Le CP exploitera les magnétomètres à induction qui sont déjà déployés dans les sites suivants :

Site Code Latitude Longitude Données disponibles
Dawson City DAWS 64,048° 220,89° oui
Fort Churchill FCHU 58,763° 265,92° oui
Fort Smith FSMI 60,017° 248,05° oui
Island Lake ISLL 53,856° 265,34° oui
Ministik Lake MSTK 53,351° 247,026° oui
Pinawa PINA 50,199° 263,96° oui
Rabbit Lake RABB 58,222° 256,32° oui
Thief River Falls THRF 48,027° 263,635° oui

Grâce à ces instruments, les produits de données suivants seront extraits et rendus accessibles à l'adresse www.carisma.ca.

Nom des données Description Résolution Échantillonnage Format Délai
100 Hz ASCII Champ magnétique (horizontal) à 2 composantes. 0,05 pT 100 Hz ASCII 1 jour
20 Hz ASCII Champ magnétique (horizontal) à 2 composantes. 0,05 pT 20 Hz ASCII 1 jour
100 Hz CDF Champ magnétique (horizontal) à 2 composantes. 0,05 pT 100 Hz CDF 1 jour
20 Hz CDF Champ magnétique (horizontal) à 2 composantes. 0,05 pT 20 Hz CDF 1 jour
Dynamic spectrograms (Spectrogrammes dynamiques) Tracés sommaires de la densité spectrale de puissance en fonction du temps au moyen de données à 20 Hz. s.o. s.o. PNG 1 jour
Audible spectra (Spectres audibles) Données à 20 Hz transposées dans la gamme des fréquences audibles et converties en un fichier audio stéréo. s.o. s.o. FLV 1 jour
Ellipticity plots (Tracés de l'ellipticité) Spectrogrammes de l'ellipticité de l'ellipse de polarisation des ondes. s.o. s.o. PNG 1 jour
Polarization plots (Tracés de la polarisation) Spectrogrammes de l'angle d'azimut du grand axe de l'ellipse de polarisation des ondes. s.o. s.o. PNG 1 jour

Ce projet comprend également des mesures effectuées au moyen de magnétomètres électroniques à sursaturation (NGEN), conformément aux modalités indiquées dans le tableau suivant :

Site Code Latitude Longitude Date de disponibilité des données
Chetwynd CHET 55,707° 238,4° Sept. 2015
Dease Lake DEAS 58,445° 229,99° Sept. 2015
Ministik Lake MSTK 53,351° 247,026° Sept. 2014
Prince Albert PALB 53,25° 254,25° Sept. 2015

Les produits suivants seront rendus accessibles à l'adresse www.carisma.ca/data_carisma_nextgen.

Nom des données Description Résolution Échantil-lonnage Format Délai
100 sps ASCII (100 échantillons par seconde ASCII) Champ magnétique à 3 composantes pT 100 Hz ASCII 1 jour
8 sps ASCII (8 échantillons par seconde ASCII) Champ magnétique à 3 composantes pT Hz ASCII 1 jour
1 sps ASCII (1 échantillon par seconde ASCII) Champ magnétique à 3 composantes pT Hz ASCII 1 jour
1 sps ASCII (real-time) (1 échantillon par seconde ASCII [temps réel]) Champ magnétique à 3 composantes 100 pT Hz ASCII temps réel
Real-time plots (Tracés en temps réel) Tracés des composantes du flux de données d'entrée pour chaque site et par composante pour l'ensemble du réseau s.o. s.o. PNG min
Canadian auroral indices CU, CE, CL (Indices auroraux canadiens CU, CE, CL) Les indices fournissent un indicateur supplétif canadien pour les indices auroraux globaux AE, AU et AL. s.o. min PNG, ASCII 1 jour
Pc1 dynamic spectra (Spectres dynamiques de la Pc1) Spectrogrammes dynamiques de la bande de pulsations Pc1 s.o. s.o. PNG chaque jour
Pc5 dynamic spectra (Spectres dynamiques de la Pc5) Spectrogrammes dynamiques de la bande de pulsations Pc5 s.o. s.o. PNG chaque jour
Plasma density profiles (Profils de densité de plasma) Profils de densité de plasma magnétosphérique générés par analyse automatisée s.o. s.o. PNG chaque jour
DNT

Le CP exploitera les instruments déployés conformément aux modalités indiquées dans le tableau suivant :

Site Latitude Longitude Instrument Données disponibles
Eureka 80° -86° Interféromètre de Michelson grand angle (ERWIN II) oui
Interféromètre de Fabry-Perot d'analyse de la raie rouge de l'oxygène été 2014
Imageur spectral de température de la luminescence (SATI) oui
Imageur plein ciel de la luminescence atmosphérique (PASI) oui
Radar de vents météoriques VHF (SKiYMET) oui
Resolute 75° -95° Interféromètre de Fabry-Perot multi-émissions oui
Imageur plein ciel de la luminescence atmosphérique oui
Radar de vents météoriques VHF (SKiYMET) oui

Grâce à ces instruments, les produits de données suivants seront extraits et rendus accessibles sur le site Web de CANDAC à l'adresse www.candac.ca/

Nom des données Description Résolution Échantillon-nage Format Délai URL
Raw ERIN II (Eureka) (Données brutes, ERWIN II [Eureka]) Vents (décalage Doppler) dans les quatre directions cardinales et à la verticale à ~97 km, ~93 km et ~87 km. 1-4 m/s 5 mesures de vents en visibilité directe/45 s ASCII 3 jours www.candac.ca/ERW-YEU
Processed ERWIN II (Eureka) (Données traitées, ERWIN II [Eureka]) Vents (décalage Doppler) dans les quatre directions cardinales et à la verticale à ~97 km, ~93 km et ~87 km. 1-4 m/s vent horizontal à trois hauteurs /10 min ASCII 7 jours www.candac.ca/ERW-YEU
Raw Fabry-Perot (Eureka) (Données brutes, Fabry-Perot [Eureka]) Vents (décalage Doppler) dans les quatre directions cardinales à ~230 km. m/s 1 mesure de vent en visibilité directe/4 min ASCII 3 jours www.candac.ca/FP-YEU
Processed Fabry-Perot (Eureka) (Données traitées, Fabry-Perot [Eureka]) Vents (décalage Doppler) dans les quatre directions cardinales à ~230 km. m/s vent horizontal/ 15 min ASCII 7 jours www.candac.ca/FP-YEU
Processed SATI (Eureka) (Données traitées, SATI [Eureka]) Température et taux d'émission dans la couche d'émission de la bande de O2 (0-1) à ~92 km et la branche Q de la couche d'émission de la bande de OH de Meinel (6,2) à ~87 km. 2 K températures à 2 hauteurs/ 4 min ASCII 7 jours www.candac.ca/SATI-YEU
Processed all-sky imager (Eureka) (Données traitées, imageur plein ciel [Eureka]) Images de la lumière du ciel visant le sodium (593 nm), l'hydroxyle (700-900 nm avec une encoche à 859-876 nm), N+ (428 nm), la raie verte de l'oxygène (558 nm) et la raie rouge de l'oxygène. (630 nm). s.o. – images limitées par le bruit quantique 1 image/45 s PNG 7 jours www.candac.ca/ASI-YEU
Processed radar (Eureka) (Données traitées, radar [Eureka]) Radar de vents météoriques VHF fournissant des profils du vent méridional et horizontal entre 82 et 97 km. m/s, écart-type des moyennes profil de vent horizontal à 5 hauteurs de la mésopause /moyennes de 90 minutes ASCII 7 jours www.candac.ca/RDR-YEU
Raw Fabry-Perot (Resolute Bay) (Données brutes, Fabry-Perot [Resolute Bay]) Vents (décalage Doppler) dans les quatre directions cardinales et à la verticale à ~230 km, ~97 km et ~87 km. m/s, mesure de vent en visibilité directe 1 mesure de vent en visibilité directe/4 min ASCII 3 jours www.candac.ca/FP-YRB
Processed Fabry-Perot (Resolute Bay) (Données traitées, Fabry-Perot [Resolute Bay]) Vents (décalage Doppler) dans les quatre directions cardinales et à la verticale à ~230 km, ~97 km et ~87 km. m/s vent horizontal/ 15 min ASCII 7 jours www.candac.ca/FP-YRB
Processed all-sky imager (Resolute Bay) (Données traitées, imageur plein ciel [Resolute Bay]) Images de la lumière du ciel visant le sodium (593 nm), l'hydroxyle (700-900 nm avec une encoche à 859-876 nm), l'O2 (865 nm), la raie verte de l'oxygène (558 nm) et la raie rouge de l'oxygène (630 nm). s.o. – images limitées par le bruit quantique 1 image/45 s PNG 7 jours www.candac.ca/ASI-YRB
Processed radar (Resolute Bay) (Données traitées, radar [Resolute Bay]) Radar de vents météoriques VHF fournissant des profils du vent méridional et horizontal entre 82 et 97 km. m/s, écart-type des moyennes profil de vent horizontal à 5 hauteurs de la mésopause /moyennes de 90 minutes ASCII 7 jours www.candac.ca/RDR-YRB
H+Storm

Le CP exploitera 6 photomètres à balayage (MSP) :

Site Latitude Longitude Instrument Données disponibles
Athabasca, Alb.Note 1 du tableau 1 H+Storm 54,7° 246,7° FESO 2014-09
CGSM MSP oui
Fort Smith, T.N.-O. 60,2° 248,05° CGSM MSP oui
Gillam, Man.Note 1 du tableau 1 H+Storm 56,4° 265,4° CGSM MSP oui
Pinawa, Man. 50,2° 264,0° CGSM MSP oui
Saskatoon, Sask. 52,2° 253,1° FESO 2014-11

Grâce à ces instruments, les produits de données suivants seront dérivés et rendus accessibles à l'adresse data.phys.ucalgary.ca.

Nom des données Description Résolution Échantil-lonnage Format Délai
Raw instrument (Données brutes, instrument) Les données brutes correspondent aux taux de comptage des photomètres. Les deux types d'instrument utilisent des filtres à bande étroite (1-2 nm) pour acquérir le « signal » de 486,1 nm et au moins un canal « de fond » à proximité. Des données sur l'état de l'instrument et des données de contrôle interne sont aussi stockées. Aucune correction d'étalonnage n'est appliquée, ce qui rend ces données inappropriées pour les études scientifiques. résolution native (544 angles d'altitude) 30 s binaire temps réel
Keogram plots (Tracés de kéogrammes) Kéogrammes couvrant des intervalles de 1 heure et 1 journée pour la surveillance en temps quasi réel et l'exploration rapide des données. Le contraste peut être ajusté automatiquement; ils ne conviennent donc pas à l'analyse quantitative. s.o. 30 s PNG temps quasi réel
UT day (Jour du TU) Données brutes de l'instrument pour chaque jour du TU, générées quotidiennement résolution native 30 s binaire h
Homogenized (Homogéné-isées) Données brutes des instruments pour l'ensemble du réseau pour chaque jour du TU, générées quotidiennement résolution native 30 s binaire h
Calibrated instrumental (Données étalonnées) Données étalonnées de l'instrument indiquant les unités physiques, y compris l'altitude et l'azimut pour chaque intervalle et la luminosité apparente en Rayleigh. Une certaine expérience en photométrie optique pourrait être requise. résolution native 30 s CDF, ASCII h
Calibrated homogenized (Données étalonnées homogéné-isées) Données étalonnées fusionnées réunissant les données de tous les instruments dans des grilles spatiales et temporelles communes. Ces données sont destinées à un usage général. résolution nativeNote 1 du tableau 2 H+Storm 30 s CDF, ASCII h
RIO (RIO/IRIS)

Le CP exploitera un ensemble de riomètres (RIO) et de riomètres imageurs (IRIS) situés aux emplacements suivants et déployés aux dates indiquées :

Site Latitude Longitude Instrument Données disponibles
Athabasca, Alb. 54,7° 246,7° IRIS oui
Churchill, Man. 58,7° -94,2° Riomètre oui
Dawson, Yn 64,1° -139,5° Riomètre oui
Flin Flon, Man. 54,8° 258,2° IRIS 2015-04
Fort McMurray, Alb. 56,7° -111,4° Riomètre oui
Fort Simpson, T.N.-O. 61,8° -121,4° Riomètre oui
Fort Smith, T.N.-O.

60,0°

-111,9° Riomètre oui
IRIS oui
Gillam, Man. 56,4° -94,6° Riomètre oui
IRIS 2016-05
Goose Bay, T.-N.-L 53,3° -60,5° Riomètre 2014-08
Island Lake, Man. 53,8° -94,6° Riomètre oui
IRIS 2016-04
La Loche, Sask. 56,3° 250,7° IRIS 2015-03
Pinawa, Man. 50,2° -96,0° Riomètre oui
IRIS oui
Prince-George, C.-B. 53,9° -122,7° Riomètre 2014-08
Rabbit Lake, Man. 58,2° -103,7° Riomètre oui
IRIS 2015-09
Rankin Inlet, Nt 64,5° -92,1° Riomètre oui
Russell, Man. 50,8° 258,8° IRIS 2015-05
Saskatoon, Sask. 52,2° 253,5° IRIS 2014-07
Taloyoak, Nt 69,5° -93,5° Riomètre oui
Whitehorse, Yn 60,7° -135,1° Riomètre 2014-08

Grâce à ces instruments, les produits de données suivants seront extraits et rendus accessibles à l'adresse data.phys.ucalgary.ca.

Nom des données Description Résolution Échanti-llonnage Format Délai
IRIS raw (IRIS, données brutes) Données de sortie brutes du riomètre imageur et métadonnées de l'instrument, générées chaque heure 0,01 V 1 s binaire <1 heure
IRIS UT day (IRIS, jour du TU) Données de sortie brutes du riomètre imageur et métadonnées de l'instrument pour chaque jour du TU, générées chaque jour 0,01 V 1 s CDF, ASCII <1 jour
IRIS combined array (IRIS, ensemble combiné) Données de sortie brutes des riomètres imageurs et métadonnées des instruments pour l'ensemble du réseau, pour chaque jour du TU, générées chaque jour 0,01 V 1 s CDF <1 jour
IRIS real-time plots (IRIS, tracés en temps réel) Tracés de données interprojet en temps réel – contenu à déterminer 0,01 V s PNG temps quasi réel
IRIS baselined UT day (IRIS, données ajustées, jour du TU) Données ajustées converties en dB, extraites des données IRIS pour le jour du TU 0,1 dB s CDF, ASCII <3 mois
IRIS combined absorption (IRIS, absorption combinée) Données ajustées converties en dB pour l'ensemble du réseau, générées à partir des données ajustées IRIS pour le jour du TU 0,1 dB s CDF <3 mois
Riometer raw (Riomètre, données brutes) Données de sortie brutes du riomètre et métadonnées de l'instrument, générées chaque heure 0,01 V s binaire <1 heure
Riometer UT day (Riomètre, jour du TU) Données de sortie brutes du riomètre et métadonnées de l'instrument pour chaque jour du TU, générées chaque jour 0,01 V s CDF, ASCII <1 jour
Riometer combined array (Riomètre, ensemble combiné) Données de sortie brutes des riomètres et métadonnées des instruments pour l'ensemble du réseau, pour chaque jour du TU, générées chaque jour 0,01 V s CDF <1 jour
Riometer real-time plots (Riomètre, tracés en temps réel) Tracés de données interprojet en temps réel – contenu à déterminer 0,01 V s PNG temps quasi réel
Riometer baselined UT day (Riomètre, données ajustées, jour du TU) Données ajustées converties en dB, extraites des données des riomètres pour le jour du TU 0,1 dB s CDF, ASCII <3 mois
Riometer combined absorption (Riomètre, absorption combinée) Données ajustées converties en dB pour l'ensemble du réseau, générées à partir des données ajustées des riomètres pour le jour du TU 0,1 dB s CDF <3 mois
SuperDARN (SAS/PGR/INV)

Le CP exploitera ces trois radars SuperDARN et fournira les produits de données suivants à l'adresse URL indiquée.

Site Latitude Longitude Données disponibles
Inuvik, Nt 68,4° -133,5° oui
Prince-George, C.-B. 53,9° -122,7° oui
Saskatoon, Sask. 52,2° -106,5° oui
Nom des données Description Résolution Échantil-lonnage Format Délai URL
Level 0 (Niveau 0) Surveillance en temps réel de la vitesse en visibilité directe, de la largeur spectrale et de l'angle de hauteur vitesse : 10 m/s, largeur spectrale : 10 m/s, puissance de 1 dB, portée de 45 km 3-7 s bitmap (à déterminer) 10 min À déterminer
Level 2 (Niveau 2) Fichiers FITACF contenant la vitesse en visibilité directe, la largeur spectrale, la puissance rétrodiffusée et l'angle de hauteur de l'arrivée du signal pour chaque porte de distance de chaque faisceau. Beaucoup d'autres paramètres, dont les estimations de l'incertitude, sont inclus. vitesse : 10 m/s, largeur spectrale : 10 m/s, puissance de 1 dB, hauteur de 1-3 degrés, portée de 45 km  3-7 s FITACF 2 semaines À déterminer
Mapping software (Logiciel de cartographie)

Logiciel d'analyse général

  • Système de coordonnées AACGM (Altitude Adjusted Corrected Geomagnetic Coordinates)
  • Boîte à outils logicielle RST (Radar Software Toolkit) – champ géomagnétique international de référence
  • Logiciel d'analyse des données SuperDARN
 s.o.  s.o.  s.o.  s.o. vt.superdarn.org/tiki-index.php?page=software

Annexe C.2 – Données de la mission ePOP

De l'information sur les instruments de la suite ePOP sur le satellite CASSIOPE, sur les données disponibles ainsi que la procédure pour y accéder est disponible sur le site Web de la mission ePOP, mertensiana.phys.ucalgary.ca/data.html.

Annexe C.3 – Données de la mission Swarm

De l'information sur l'instrument de mesure du champ électrique canadien sur la mission Swarm de l'ESA se trouve sur efi.phys.ucalgary.ca/. Une fois les données disponibles, l'accès sera « gratuit et ouvert » pour tous les usagers après inscription au site Web de la communauté des scientifiques de l'ESA, https://earth.esa.int/web/guest/pi-community; les usagers peuvent aussi contacter eohelp@serco.com pour obtenir de l'aide.

Annexe C.4 – Données de la mission THEMIS

De l'information sur les observatoires terrestres canadiens faisant partie de la mission THEMIS de la NASA et les données disponibles se trouvent sur le site Web de THEMIS, themis.ssl.berkeley.edu/instrument_asi.shtml (Imageurs plein-ciel) et themis.ssl.berkeley.edu/instrument_gmags.shtml (magnétomètres). Les observatoires canadiens sont localisés à Athabasca, Chibougamau, Fort Simpson, Fort Smith, Gillam, Goose Bay, Inuvik, Kapuskasing, Kuujjuaq, Pinawa, Rankin Inlet, Sanikiluaq, Snap Lake, Taloyoak, The Pas et Whitehorse.

Date de modification :