Haut de page

Vlogue 2 : L'école du roc(k) – Se préparer pour la Lune au Canada (partie 2 de 2)

Description

Publiée le 12 octobre, 2023

208 vues

Vlogue 2 : L'école du roc(k) – Se préparer pour la Lune au Canada (partie 2 de 2)

2023-10-13 - L'aventure se poursuit pour les astronautes Jeremy Hansen et Jenni Gibbons de l'Agence spatiale canadienne, et Christina Koch et Raja Chari de la NASA, dans cette deuxième partie de vlogue portant sur leur expédition de formation en géologie lunaire au cratère Kamestastin (aussi appelé Mistastin). Situé sur le territoire de chasse traditionnel de la Première Nation innue de Mushuau, le cratère contient de l'anorthosite, une roche rare sur Terre, mais commune sur la Lune. (Sources : Agence spatiale canadienne, NASA, Fulwell 73 UK Limited.)

Transcription

Je suis au cratère de Kamestastin. C’est un endroit incroyable du nord du Canada, au Labrador.

C’est un endroit vraiment intéressant pour comprendre ce qu’on va trouver sur la Lune et pour nous aider à choisir les échantillons à rapporter.

C’est un peu bruyant.

On se dirige en bateau vers le soulèvement central du cratère de Mistastin.

Je pense qu’on fera de belles découvertes. J’ai bien hâte!

On vient de s’arrêter ici. On a trouvé beaucoup de roches fondues au sommet de la colline.

Voici de la roche fondue. C’est gris foncé, avec des grains très fins et une texture homogène. Mais parfois, on voit des morceaux dans la roche fondue. Ça, ça n’a pas fondu. On peut très bien voir un morceau blanc dans cette roche – c’est de l’anorthosite.

Ces relations complexes aident les scientifiques à comprendre ce qui s’est passé dans ce cratère il y a plus de 30 millions d’années.

Ça nous aide aussi à mieux comprendre ce qu’on trouvera sur la Lune, et à l’interpréter pour en apprendre plus sur l’histoire de notre système solaire et aussi sur l’histoire de l’Univers.

On a eu de bons échanges avec les gardiens innus qui étaient également ici au cratère. On a passé trois soirs avec eux autour d’un feu de camp, à partager notre souper et à les écouter raconter leurs traditions et comment ils prennent soins du territoire. Ils nous ont même aidé en faisant part de leurs observations et en nous guidant vers des endroits en particulier.

Ça a été très utile et spécial qu’ils partagent leur culture avec nous. Je leur en suis très reconnaissant.

On est prêt à partir du cratère Kamestastin. Quel séjour! Ça m’attriste de quitter. J’ai vraiment apprécié le temps passé ici.

Télécharger

Pour connaître les propriétés et l'utilisation des vidéos veuillez vous référer à la section des avis.

Date de modification :