Mission de cartographie de l'Antarctique (MCA)

Image plus grande de la première mosaïque complète et uniforme de l'Antarctique créée à partir d'images radar à synthèse d'ouverture.

Description texte de l'image Mission de cartographie de l'Antarctique
(version anglaise)

Données RADARSAT © Agence spatiale canadienne (ASC) 1997. Reçues et traitées par la station de réception Alaska SAR Facility. Mosaïque préparée par le Byrd Polar Research Center do l'Université de l'Ohio. Projet parrainé par la National Aeronautics and Space Administration (NASA).

L'image ci-contre est une version à faible résolution de la première mosaïque complète et uniforme de l'Antarctique créée à partir d'images radar à synthèse d'ouverture. Elles ont été acquises par le satellite canadien RADARSAT-1 entre septembre et octobre 1997 dans le cadre de la Mission de cartographie de l'Antarctique (MCA), une collaboration entre la National Aeronautics and Space Administration (NASA) et l'Agence spatiale canadienne (ASC) pour réaliser une cartographie complète de l'Antarctique.

La mosaïque a été créée par le Byrd Polar Research Center à l'aide d'un système mis au point par Vexcel Corporation. Toutes les données brutes ont été transformées en images par l'Alaska SAR Facility (ASF), tandis que le Jet Propulsion Laboratory (JPL) a établi le plan d'acquisition des données. La National Science Foundation (NSF) et la National Imagery and Mapping Agency (NIMA) ont également contribués au projet.

Parlons de la Mission de cartographie de l'Antarctique (MCA)

L'Antarctique, une région dont la superficie est égale à celle du Canada et de l'Alaska mis ensemble, n'a jamais été entièrement cartographiée en haute résolution depuis l'espace. La MCA est une mission qui avait pour objectif d'en achever la cartographie. Une telle couverture n'était pas possible par les capteurs à haute résolution déjà en place à cause de leur inclinaison orbitale et/ou de la capacité de leurs champs de vision.

Participants

Les partenaires de la MCA comprennent l'ASC et la NASA. L'ASC a été appuyée par le Centre canadien de télédétection (CCT) et MacDonald, Dettwiler and Associates Limited (MDA) Geospatial Services. La NASA a été appuyée par ses propres installations : le ASF, le JPL et le Goddard Space Flight Center (GSFC) ainsi que le Byrd Polar Research Center de l'Ohio State University (OSU), Vexcel Corporation, l'Environmental Research Institute of Michigan (ERIM), la NSF et la NIMA.

Avantages et possibilités scientifiques

La MCA par RADARSAT a été d'une grande importance pour la communauté scientifique puisque cette région contient près de 70 % des réserves d'eau douce de la planète et que toute modification touchant cet immense réservoir a une incidence directe sur le climat et le niveau des eaux dans le monde entier.