Biographie de Steve MacLean

Steve MacLean

L'honorable Jim Prentice, ministre de l'Industrie, a annoncé la nomination de M. Steve MacLean à titre de président de l'Agence spatiale canadienne (ASC) à compter du 1er septembre 2008.

Avant d'accepter cette nomination, M. MacLean agit en tant qu'astronaute en chef de l'ASC et coordonne les activités des astronautes. De plus, il plaide en faveur de la réalisation de différentes études, il siège à divers comités directeurs et il est le membre canadien ayant droit de vote au Comité multilatéral des activités d'équipage de la Station spatiale internationale (ISS), un groupe international d'experts chargés de la sélection des équipages et de leurs activités à bord de la station. En outre, il travaille activement à la promotion de l'harmonisation des activités universitaires et des priorités de l'ASC dans le domaine spatial.

De 1974 à 1976, M. MacLean travaille en administration des activités sportives et aux relations publiques à l'Université York. Il fait de la compétition pour l'équipe canadienne de gymnastique de 1976 à 1977. De 1980 à 1983, il enseigne à temps partiel à l'Université York, puis il agit à titre de chercheur invité à l'Université Stanford sous la direction de A.L. Schawlow, un physicien spécialiste du laser de renommée et récipiendaire d'un prix Nobel. Oeuvrant lui-même dans ce domaine, M. MacLean effectue des travaux de recherche, notamment sur l'électro-optique, la fluorescence induite par laser de particules et de cristaux et la spectroscopie laser multiphotonique.

Choisi en décembre 1983 pour faire partie du groupe initial des six astronautes canadiens, M. MacLean commence sa formation en février 1984. De 1987 à 1993, il gère le Programme du système de vision spatiale de pointe (ASVS), un système de caméras informatisées qui fournit des données d'orientation et qui améliore la commande des bras robotiques canadiens Canadarm et Canadarm2, et le Système de caméra laser (LCS). Les deux systèmes sont encore utilisés à bord des navettes et de l'ISS. De 1988 à 1991, il est astronaute conseiller dans le cadre du Programme de technologies stratégiques en automatisation et en robotique (TSAR).

Du 22 octobre au 1er novembre 1992, M. MacLean prend place à bord de la navette spatiale Columbia en tant que spécialiste de charge utile de la mission STS-52. Dans le cadre de cette mission, il réalise les sept expériences CANEX-2 portant notamment sur l'évaluation du système de vision spatiale.

M. MacLean est conseiller scientifique principal de l'ISS de 1993 à 1994, période pendant laquelle il dresse un plan pour rationaliser la gestion des activités scientifiques à bord de la station spatiale. Il est ensuite nommé directeur général du Programme des astronautes canadiens pour une période de deux ans. Il est notamment responsable de six grands projets réalisés à bord de la navette et de la station spatiale et il négocie avec la National Aeronautics and Space Administration (NASA) neuf des treize ententes de participation des astronautes canadiens aux vols de la navette.

En août 1996, M. MacLean commence sa formation de spécialiste de mission au Johnson Space Center de Houston (Texas). Après avoir réussi la formation de base en 1998, il entreprend une formation avancée tout en assumant diverses fonctions techniques à la Astronaut Office Robotics Branch de la NASA. Par la suite, M. MacLean agit à titre de CAPCOM (communicateur de capsule) pour le Programme de l'ISS et le Programme de la navette spatiale au Johnson Space Center.

Dans la foulée de l'incident de la navette spatiale Columbia en 2003, M. MacLean devient agent d'aide et personne-ressource auprès de la famille d'Ilan Ramon, un rôle qu'il conserve encore aujourd'hui. Il prend également une part active dans les efforts déployés par la NASA pour rehausser la sécurité de l'équipage et du véhicule jusqu'à la reprise des vols de la navette en 2005. Il devient ainsi responsable technique de la perche d'inspection OBSS de fabrication canadienne et membre du comité de la NASA chargé d'assurer l'intégrité du système de protection thermique de la navette avant sa rentrée dans l'atmosphère.

M. MacLean effectue son deuxième vol spatial dans le cadre de la mission STS-115, le premier vol d'assemblage de l'ISS après l'accident de Columbia. Au cours de cette mission, il se rend à l'ISS à bord de la navette Atlantis en tant que spécialiste de mission et agit à titre d'ingénieur de vol et de responsable de la robotique. Il devient le premier astronaute canadien à commander le Canadarm2 depuis l'espace alors que l'équipage ajoute des poutrelles à la station et déploie des panneaux solaires. Lors de cette mission, il devient également le deuxième canadien à réaliser une sortie dans l'espace.

Fervent partisan de la diffusion de la culture scientifique auprès des jeunes, M. Steve MacLean détient un baccalauréat (avec distinction) et un doctorat en physique, tous deux décernés par l'Université York de Toronto. Il a rédigé plus de 25 articles scientifiques et techniques et a reçu de nombreuses décorations internationales, dont la Croix pour service méritoire du Canada.

M. MacLean est marié et a trois enfants.

Il quitte ses fonctions à titre de président de l'ASC le 5 juin 2013 afin de poursuivre une carrière dans le secteur privé.