Mission STS-52

Bannière de la mission STS-52

Description de la mission

Écusson de la mission STS-52

Écusson de la mission STS-52
(Source : Agence spatiale canadienne)

[D]


Lancement

Date : 22 octobre 1992

Heure : 13 h 09 min 39 s HAE

Site : Centre spatial Kennedy (KSC)


Atterrissage

Date : 30 janvier 1992

Heure : 9 h 05 min 52 s HNE

Site : Centre spatial Kennedy (KSC)


Durée de la mission : 9 jours 20 h 56 min 13 s

Numéro de vol : STS-52

Orbiteur : Columbia

Charges utiles :
Satellite laser de mesures géodynamiques (LAGEOS), télémanipulateur de la navette spatiale (Canadarm), capteur d'attitude (ASP), charge utile américaine sur la microgravité comprenant trois expériences, matériel et campagne d'études scientifiques canadiennes (CANEX-2), comprenant un total de sept expériences.

Du 22 octobre au 1er novembre 1992

En octobre 1992, la navette spatiale Columbia a entrepris sa treizième envolée pour la mission STS-52. La navette a orbité autour de la Terre sur une trajectoire circulaire, à une altitude de 296 Kilomètres (km) et à une inclinaison de 28,5 degrés pendant la majeure partie de la mission de dix jours. Au cours des deux dernières journées, elle est passée à une altitude de 214 km.

La charge utile comprenait le satellite laser de mesures géodynamiques (LAGEOS) fourni par l'Italie et destiné à surveiller la dérive des continents. L'étage intermédiaire de recherche (IRIS) également fourni par l'Italie servait à porter le satellite à son orbite de croisière.

La charge utile américaine sur la microgravité se composait des trois expériences suivantes : matériel pour l'étude des phénomènes intéressant la solidification sur Terre et en orbite (MEPHISTO), expérience du point lambda (LPE) et système de mesure de l'accélération dans l'espace (SAMS). Parmi les autres éléments de la charge utile, on comptait le capteur d'attitude qui comprend le module capteur stellaire (MOS), le capteur terrestre infrarouge (LACES) et le capteur terrestre de lacet (YESS).

La campagne d'expériences canadiennes (CANEX)-2 a été menée par Steve MacLean. Les sept expériences en technologie spatiale, en sciences spatiales, en traitement des matériaux et en sciences de la vie avaient des applications potentielles sur Terre dans une multitude de secteurs.

Le Canadarm, ou télémanipulateur, était également embarqué à bord de la navette. Le Canadarm a servi au déploiement du module cible canadien (MCC) et à l'évaluation du système de vision spatiale (SVS) qui consistait en un système expérimental de vision artificielle destiné à améliorer la précision avec laquelle les astronautes voient dans les conditions parfois défavorables de l'espace.

L'équipage de la mission STS-52 (Source : NASA)

L'équipage de la mission STS-52

De gauche à droite.
Devant : Charles L. Veach, Tamara E. Jernigan, William M. Shepherd.
Derrière : Michael A. Baker, James D. Wetherbee et Steve MacLean.