Sélection de la langue

Recherche


Haut de page

La fusée Atlas V et le vaisseau spatial CST-100 Starliner

La fusée Atlas V

Une fusée Atlas V spécialement configurée servira aux missions habitées commerciales. Adaptée au transport du vaisseau spatial CST-100 Starliner de Boeing, elle est un élément clé de l'initiative de la NASA visant le transport des astronautes jusqu'à la Station spatiale internationale à partir du sol américain.

Le Starliner est installé sur la fusée Atlas V à l'aide d'un adaptateur unique. Atlas V est de conception robuste et est dotée d'un moteur-fusée central et de deux propulseurs d'appoint à propergol solide. L'étage supérieur (Centaur), qui utilise de l'hydrogène et de l'oxygène liquides, propulse le Starliner jusqu'à l'orbite prévue.

  • Plus de 600 fusées Atlas ont été lancées depuis la fin des années .
  • En , une fusée Atlas a servi à lancer la capsule où se trouvait John Glenn, le premier Américain à réaliser un vol orbital autour de la Terre.
  • Un propulseur à propergol solide d'Atlas V produit plus de poussée au lancement que cinq Boeing 747 au décollage!

Le vaisseau spatial Starliner

Le Starliner est le plus récent vaisseau spatial du programme des missions habitées commerciales de la NASA. Ce sera l'un des deux seuls véhicules pouvant transporter des astronautes jusqu'à la Station.

Construit par Boeing, il est lancé au sommet d'une fusée Atlas V et est réutilisable jusqu'à dix fois. Il a été conçu pour transporter jusqu'à sept astronautes ou à la fois des membres d'équipage et du matériel. Le Starliner transportera quatre astronautes des missions de la NASA à destination de la Station.

Le vaisseau spatial CST-100 Starliner au-dessus du Pacifique, près de la Station spatiale internationale
Le vaisseau spatial CST-100 Starliner s'approche de la Station spatiale internationale. (Source : NASA.)

Conception novatrice

Modules du Starliner

Le vaisseau spatial se compose d'une capsule et d'un module de service.

Un vaisseau spatial sur une plateforme de transport dans le hall d'intégration de Boeing, où une murale montre le logo
Le vaisseau spatial CST-100 Starliner au centre spatial Kennedy, en Floride. (Source : Boeing.)
  1. Capsule

    C'est là que prennent place les membres de l'équipage au lancement et lors de l'amarrage à la Station ainsi qu'à leur retour sur Terre. Elle se pose sur la terre ferme, ce qui permet de la réutiliser pour d'autres missions.

    La capsule contient :

    • un système et de l'équipement de survie (air, eau, nourriture);
    • un système d'amarrage entièrement autonome;
    • un tableau de commande à écran tactile et Internet sans fil;
    • un bouclier thermique pour la rentrée atmosphérique.
  2. Module de service

    Cette partie du vaisseau spatial n'est utilisée qu'une seule fois. Le module de service se sépare de la capsule avant la rentrée atmosphérique et se consume dans l'atmosphère.

    Ce module contient :

    • des propulseurs, pour les manœuvres en orbite;
    • des cellules solaires, pour l'alimentation électrique;
    • un système d'interruption de la mission, en cas d'urgence lors du lancement et de l'ascension.

Poursuivez l'exploration

Date de modification :