Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Compétition canadienne CAN-SBX III (2021)

Du 17 au , deux ballons stratosphériques transportant chacun une charge utile canadienne ont été lancés depuis la Base de ballons stratosphériques de Timmins à l'issue de la compétition canadienne CAN SBX III de . Ces vols ont permis de tester de nouvelles technologies, de mener des expériences scientifiques et de prendre des mesures.

Les deux équipes gagnantes du CAN-SBX III ont envoyé en très haute altitude leurs charges utiles dans le cadre de la campagne de du programme STRATOS. La campagne était une collaboration entre l'ASC et Étudiants pour l'exploration et développement de l'espace (EEDS) Canada.

L'objectif de la campagne était de fournir aux étudiants de niveau postsecondaire une occasion unique de concevoir, construire et tester de petites charges utiles. Lancées sur deux ballons stratosphériques fournis par l'ASC, ces charges utiles ont donné aux étudiants assez d'expérience pour réaliser eux-mêmes le lancement de leur ballon. Dans le cadre de ces lancements, les équipes ont appris les rudiments des processus de projets techniques. Ils ont aussi dû produire des rapports techniques et des rapports d'étape aux différentes phases. La campagne était une occasion formidable de développer ses compétences en science, en technologie, en génie et en mathématiques.

Fonctionnement des ballons

Les ballons stratosphériques sont faits de latex ou de chloroprène, comme les sondes météorologiques, qui servent habituellement à recueillir des données pour alimenter les modèles environnementaux et contribuer à prévoir les conditions météorologiques. À mesure que le ballon monte dans la stratosphère, il se gonfle jusqu'au point de rupture. Les ballons stratosphériques de l'ASC soulèvent le matériel scientifique dans la stratosphère et continuent à s'élever jusqu'à ce que l'enveloppe éclate. Le matériel retombe au sol en parachute où il est récupéré.

L'enveloppe du ballon n'est ni réutilisée ni recyclée. Toutefois, la nacelle où est embarquée la charge utile et les autres éléments (parachute, séparateur) sont réutilisés dans d'autres vols.

Charges utiles

PolyOrbite

Partenaire : Polytechnique Montréal

Objectif : PolyOrbite a fait l'essai d'un nouveau détecteur de type « nez optique » pour caractériser la composition de l'atmosphère (CO2, O2, C2H4, H2O) durant tout le vol de ballon en tant que démonstration de la capacité et de la robustesse du détecteur dans des conditions rigoureuses par rapport aux détecteurs électroniques et MEMS classiques. En outre, la charge utile a permis de valider un système d'incubateurs pour végétaux destiné à voler à bord d'un CubeSat 3U.

Précisions sur le vol

HORIZON

Partenaire : Université Queen's

Objectif : La charge utile HORIZON a fait l'essai d'un système léger de détermination de l'altitude à bas prix faisant appel à des caméras commerciales ordinaires pour capter des photos du limbe atmosphérique et estimer les variations d'altitude à grand angle pendant le vol. Cet essai a servi de validation de principe et contribuera à caractériser les paramètres de rendement de la caméra par rapport aux systèmes de détermination d'altitude classiques.

Précisions sur le vol

Contact

Pour toute question sur le programme STRATOS, veuillez écrire à l'adresse stratos_administration@asc-csa.gc.ca.

Poursuivez l'exploration

Date de modification :