Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Sikumiut, le peuple des glaces

Sanikiluaq, Nunavut

Source : Société des Eiders de l'Arctique; photos de Johnny Kudluarok, Mick Appaqaq, Johnassie Ippak et Joel Heath. Imagerie de la mission de la Constellation RADARSAT © Gouvernement du Canada (2021). RADARSAT est une marque officielle de l'ASC.

Cette œuvre mêle les perspectives de Taqqiit, la Lune, et de la déesse de la mer, connue sous de nombreux noms, comme Nuliajuk ou Sedna. Depuis des siècles, d'un bout à l'autre du Nord circumpolaire, les Inuits se servent de ces deux points de vue, visibles tant depuis l'espace qu'au sol, pour assurer la sécurité de leurs déplacements, la gestion des terres et dans un but spirituel.

Au cœur de cette œuvre se trouve une image satellitaire de la mission de la Constellation RADARSAT du Canada du , qui montre Sanikiluaq, l'une de ces collectivités inuites nichées à l'extrémité nord des îles Belcher. Sanikiluaq compte 900 habitants, dont la plupart voyagent beaucoup sur la glace qui s'accroche à la terre la majeure partie de l'année. Autour de cette image se trouvent des photos de glace et d'animaux captées lors d'expéditions de chasse, notamment une vue de sinaaq (lisière de floe de glace), d'allu (trou de respiration d'un phoque), de siqummaq (fissure commençant à la lisière de la banquise), des nanuq tumiit (traces d'ours polaire), de la pêche sur glace d'iqaluppik (omble chevalier) et de glace récoltée pour l'eau potable. Ces clichés donnent vie au paysage lointain offert par la mission de la Constellation RADARSAT puisqu'ils expriment tout le caractère intime de ce que voient, de leurs yeux vu, ceux et celles qui vivent sur la glace. Dans la composition, Sedna émerge des sombres profondeurs de l'océan Arctique exposées par des fissures dans la glace et les bords des floes.

Enfin, nos visages tournés vers l'espace, on voit Aqsarniit (aurores boréales) baigner la Terre de ses couleurs deux fois moins brillantes que l'âme de nos ancêtres, où ils s'amusent parmi les verts, les rouges et les violets.

Cette célébration de l'imagerie satellitaire au Nunavut a été créée avec Jamesie Itulu de Mittimatalik en collaboration avec la Société des Eiders de l'Arctique (AES) de Sanikiluaq. L'AES travaille avec les collectivités de l'Inuit Nunangat et de la baie d'Hudson pour renforcer les capacités et l'autodétermination selon trois piliers principaux : intendance autochtone, éducation et sensibilisation, recherche communautaire. Le SIKU, le site Web et l'application mobile de l'Indigenous Knowledge Social Network (Réseau social du savoir autochtone) créés par l'AES, offre aux Inuits une plateforme leur permettant de publier des observations sur des éléments comme la glace et les animaux. De cette façon, le SIKU facilite l'échange des connaissances par l'Inuit Qaujimajatuqangit et des technologies de pointe comme l'imagerie satellitaire.

Comme dans SIKU, cette image montre l'emplacement de Sanikiluaq (marqué par un point bleu) ainsi que celui des six points d'observation de la glace et de la faune. Vous pouvez en savoir plus sur le site Web de SIKU (en anglais seulement).

Les photographies ont été prises par Johnny Kudluarok, Mick Appaqaq, Johnassie Ippak et Joel Heath de Sanikiluaq. Il est possible de les voir à une meilleure résolution sur la plateforme du SIKU.

Voir la carte

Poursuivez l'exploration

Date de modification :