Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Des mares de fonte d'une beauté glaciale

Churchill (Manitoba)

Source : Canards Illimités Canada. Imagerie de la mission de la Constellation RADARSAT. © Gouvernement du Canada (). RADARSAT est une marque officielle de l'Agence spatiale canadienne.

Cette superbe image satellitaire a été prise le à 50 km à l'est de Churchill (Manitoba), une communauté nordique qui donne sur la baie d'Hudson, à l'estuaire de la rivière Churchill. La région est connue pour ses ours polaires à l'automne et ses bélugas en été, en plus d'accueillir des oiseaux migrateurs (limicoles et sauvagine). Lors des longs hivers rigoureux, une épaisse glace de mer recouvre presque entièrement la baie d'Hudson. Le printemps venu, la glace fond lentement et crée une mosaïque disparate de radeaux glaciels et de mares de fonte : des conditions parfaites pour l'art satellitaire!

L'image a été captée par la mission de la Constellation RADARSAT de l'Agence spatiale canadienne et couvre une partie du littoral de la baie d'Hudson. L'analyste Michael Merchant de Canards Illimités Canada a colorisé l'image brute, créant ainsi une superbe image composite de 25 km sur 15 km qui témoigne des conditions hivernales changeantes dans la baie. À gauche se trouve la zone intertidale et à droite, des radeaux glaciels typiques de la fin de l'hiver se distinguent en vert vif. Une grande mare de fonte est visible en noir et les zones aux teintes violettes formeront bientôt des mares. Les mares de fonte constituent un habitat de repos particulièrement important pour les oiseaux migrateurs et d'autres espèces sauvages.

Michael Merchant est analyste principal en télédétection du Programme national de conservation des milieux humides de la forêt boréale de Canards Illimités Canada (CIC). À l'emploi de CIC depuis plus de six ans, il utilise diverses données de satellites d'observation de la Terre pour cartographier et surveiller les environnements de la forêt boréale. Titulaire d'une maîtrise en géographie, il est actuellement doctorant à l'Université de Guelph. Dans le cadre de ses travaux, M. Merchant élabore des techniques visant à caractériser la fréquence d'inondation des terres humides dans les régions polaires du Canada à l'aide de données satellitaires radar et de l'apprentissage automatique.

Voir la carte

Poursuivez l'exploration

Date de modification :