Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Comme la palette d'un peintre suspendue au bout du monde

Lieu historique national du Phare-de-Cap-Spear, Terre-Neuve-et-Labrador

Source : C-CORE. Contient des données modifiées de Copernicus Sentinel-2 () traitées par l' ESA.

Se rendre au lieu historique national du Phare-de-Cap-Spear, à Terre-Neuve-et-Labrador, c'est comme vivre l'expérience unique d'un voyage aux confins du monde, dans une lointaine et ancienne contrée. Cette image en fausses couleurs vives, comme l'immense palette d'un peintre captée depuis l'espace, révèle un littoral accidenté, des forêts de conifères et des milieux humides côtiers intacts. Elle évoque des escapades dans la nature sous de vastes cieux, les lueurs chaudes des levers de soleil, un océan infini, l'écho des vagues qui s'écrasent sur le rivage, des marsouins et des oiseaux de mer qui jouent, et de majestueux icebergs à la dérive. Tous ces éléments forment le paysage naturel et culturel de la population de Terre-Neuve-et-Labrador.

Construit en , le phare du Cap-Spear assure un passage sécuritaire depuis des siècles et est le point le plus à l'est de l'Amérique du Nord. À l'ouest se trouve St. John's, la capitale de Terre-Neuve-et-Labrador.

Voir la carte

Poursuivez l'exploration

Date de modification :