Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Beauté de la glace de mer au Canada

North Cape (Île-du-Prince-Édouard)

Source : Arctus. Contient des données modifiées de la mission Sentinel-2 de Copernicus traitées par l'ESA.

Le long du littoral, la glace de rive s'ancre et offre aux berges une protection naturelle contre les tempêtes hivernales. Une diminution de son étendue ou une formation tardive en début d'hiver pourrait augmenter la vulnérabilité du littoral et ses écosystèmes, et menacer les infrastructures côtières. Année après année, la disparition de la blancheur hivernale de ces images témoigne alors de l'évolution du milieu côtier. Grâce à l'imagerie satellitaire, Arctus et ses partenaires développent des produits de surveillance environnementale comme des cartes qui permettent de classifier la glace de mer et de rive, de suivre l'évolution du trait de côte ou d'établir les zones d'érosion et d'accrétion.

Les fausses couleurs de cette image de la mission Sentinel-2 du révèlent le caractère changeant du paysage maritime de l'Île-du-Prince-Édouard en hiver. Ici en sépia, les terres enneigées de la pointe de North Cape contrastent avec les glaces et le frasil turquoise transportés par les courants marins et avec l'indigo des eaux libres de glace du golfe du Saint-Laurent.

En plus de révéler les splendeurs de la Terre vues de l'espace, le géographe Thomas Jaegler étudie le milieu marin côtier. Spécialiste de la télédétection, il utilise des images captées par des satellites d'observation de la Terre afin de mieux le comprendre et le préserver.

Voir la carte

Poursuivez l'exploration

Date de modification :