Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

À propos du télescope spatial James Webb

Le télescope James Webb est l'observatoire spatial le plus puissant jamais construit. Le Canada a fourni à cet immense observatoire un instrument scientifique et un détecteur de guidage qui permettront de faire des découvertes révolutionnaires en astronomie.

Contribution du Canada au télescope spatial James Webb (Sources : Agence spatiale canadienne, NASA, Northrop Grumman, ESA.)

Transcription

Objectifs de la mission

Le rôle du Canada

L'Agence spatiale canadienne (ASC) a fourni au télescope Webb l'imageur et spectrographe sans fente dans le proche infrarouge (NIRISS) et le détecteur de guidage de précision (FGS).

Grâce à la contribution du Canada, des scientifiques canadiens se voient accorder du temps d'observation au télescope Webb et seront parmi les premiers à profiter de ses instruments à la fine pointe de la technologie.

Fonctionnement du télescope Webb

Le télescope Webb captera la lumière infrarouge, imperceptible à l'œil, pour permettre d'étudier toutes les phases de l'histoire du cosmos.

Avec les quatre instruments du télescope, conçus expressément pour détecter la lumière infrarouge, il est possible de voir à travers la poussière cosmique et d'examiner les objets célestes froids ou très lointains.

Il y a plusieurs types de lumière autour de nous : les couleurs de l'arc-en-ciel qu'on peut voir, mais aussi, par exemple, les rayons X, l'infrarouge, les micro-ondes et les ondes radio, invisibles à l'œil nu.

Certains types d'objets, comme les planètes et les galaxies très lointaines, sont particulièrement lumineux dans l'infrarouge. Toutes sortes d'instruments ont été créés pour observer cette lumière invisible et aider à étudier divers corps célestes, comme des exoplanètes, des naines rouges et des trous noirs.

Le télescope

Webb est l'aboutissement de plus de 20 ans de planification et de développement. Plusieurs éléments et caractéristiques en font un observatoire spatial unique et permettront l'atteinte des objectifs de la mission.

Où le télescope se trouve-t-il?

Webb est en orbite autour du Soleil à 1 500 000 kilomètres de la Terre, à un endroit qu'on appelle point de Lagrange L2, point autour duquel il suit aussi une petite orbite. Vu l'emplacement éloigné du télescope Webb, la vue est complètement dégagée et il est possible d'observer les confins de l'Univers beaucoup plus loin qu'avec le télescope spatial Hubble.

Position du télescope Webb par rapport au Soleil, à la Terre et à la Lune – infographie

Le télescope Webb est en orbite autour du Soleil au point de Lagrange L2, à 1 500 000 kilomètres de la Terre. (Sources : ESA, ASC.)

Position du télescope Webb par rapport au Soleil, à la Terre et à la Lune - Version textuelle

L'infographie montre le point de Lagrange L2, à 1,5 million de kilomètres de la Terre, dans la direction antisolaire. La distance entre le Soleil et la Terre est de 150 millions de kilomètres.

Fiche technique

Diamètre du miroir 6,5 m
Surface de détection du miroir 25
Dimensions de l'écran solaire 21,2 m × 14,6 m
Hauteur (déployé) 12 m
Masse au lancement 6500 kg
Lanceur Ariane 5
Site de lancement Kourou (Guyane)
Puissance du panneau solaire 2000 W
Température de fonctionnement -233.2 °C
Plage de longueurs d'onde Infrarouge proche et moyen

Les quatre instruments scientifiques du télescope Webb sont regroupés dans un châssis de métal derrière le miroir. (Source : NASA.)

Partenaires de la mission

Le télescope spatial James Webb est le fruit d'une collaboration internationale entre la NASA, l'ESA et l'ASC.

Le centre spatial Goddard (en anglais seulement) de la NASA gère le développement de la mission. Le principal partenaire du secteur privé est la société Northrop Grumman (en anglais seulement). L'exploitation, après le lancement, relève du Space Telescope Science Institute (en anglais seulement).

Poursuivez l'exploration

Date de modification :