Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Sommaire de l'évaluation du programme de contribution de l'ESA

Qu'est-ce que le PC-ESA?

L'objectif fondamental du PC-ESA est de permettre aux entités canadiennes, principalement l'industrie spatiale canadienne, de participer aux missions et activités spatiales entreprises par l'Agence spatiale européenne (ESA).

Ce programme vise à accroître la capacité du secteur spatial canadien par le développement de l'expertise spatiale au Canada (y compris la formation de personnel hautement qualifié), le soutien aux activités de recherche et développement dans des domaines spatiaux ciblés et l'accès du secteur spatial canadien à un large éventail de marchés internationaux. Le PC-ESA vise directement le marché européen, ce qui peut ouvrir des opportunités sur d'autres marchés internationaux.

À propos de l'évaluation

L'évaluation couvre une période de cinq ans, soit du au , et examine la pertinence et le rendement du Programme de contribution de l'ESA (PC-ESA). Réalisé par PRA Inc. pour le compte de l'ASC entre et conformément à la Politique sur les résultats () du Conseil du Trésor du Canada.

L'évaluation a utilisé une approche mixte qui combinait des analyses qualitatives et quantitatives, y compris :

  • Revue documentaire, des données sur le rendement et financières;
  • Entrevues d'intervenants clés;
  • Études de cas.

Qu'avons-nous appris?

L'accord de coopération entre le Canada et l'ESA et le PC-ESA qui appuie la mise en œuvre de l'accord est un moyen essentiel par lequel le secteur spatial canadien peut maintenir un engagement significatif dans les activités spatiales en Europe.

L'information et les données stratégiques fournies par l'entremise du PC-ESA aident les principaux intervenants canadiens à surveiller les tendances en Europe et à inclure ces renseignements dans la planification de leurs propres activités.

Au cours de la période d'évaluation, l'ASC a amélioré son processus de consultation à l'appui de la réunion du Conseil de l'ESA au niveau ministériel qui établit les priorités de financement.

Comment peut-on améliorer ce programme?

L'ASC pourrait donner au secteur spatial canadien l'occasion de se réunir (physiquement ou virtuellement) pour partager des idées sur la façon de travailler dans le contexte de l'ESA et de maximiser les avantages d'une telle participation. Cela serait particulièrement bénéfique pour les nouveaux entrants.

168 contrats signés par l'ESA avec le secteur spatial canadien pendant la période évaluée.

  • 41 compagnies
  • 15 universités
  • 2 ministères fédéraux

75,8 millions d'euros
Valeur des contrats associés à des projets de l'ESA pendant la période évaluée

¼ de tous les revenus d'exportation du secteur spatial canadien proviennent du marché spatial européen

0,73 $ sont reçus par le secteur spatial canadien pour chaque dollar investi par l'ASC par l'intermédiaire du PC-ESA

Répartition des contrats attribués par l'ESA au secteur spatial canadien
( au )

  • Microgravité et vol habité
    • 21 contrats
    • 26 990 683 euros
  • Télécommunications et navigation
    • 30 contrats
    • 15 473 173 euros
  • Observation de la Terre
    • 77 contrats
    • 14 453 939 euros
  • Programmes et activités obigatoires
    • 22 contrats
    • 10 687 379 euros
  • Autres (incluant marchés non attribués)
    • 18 contrats
    • 8 210 470 euros
Date de modification :