Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Contributions pour des activités destinées aux jeunes sur les thèmes des missions scientifiques de rover lunaire et de la robotique basée sur l'intelligence artificielle

Sur cette page

  1. RENSEIGNEMENTS IMPORTANTS
  2. INTRODUCTION
  3. OBJECTIF DE L'AVIS D'OFFRE DE PARTICIPATION
  4. CRITÈRES D'ADMISSIBILITÉ
  5. DEMANDES
  6. ÉVALUATION
  7. FINANCEMENT
  8. ACCORDS DE FINANCEMENT
  9. ÉNONCÉ DE CONFIDENTIALITÉ
  10. FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ)
  11. Annexe A – Notation
  12. Annexe B – Descriptions des catégories

Programme global de subventions et contributions à l'appui de la recherche, de la sensibilisation et de l'éducation en sciences et technologies spatiales - Volet Sensibilisation

Avis d'offre de participation (AOP)

Date de publication : le

Date limite : le

1. RENSEIGNEMENTS IMPORTANTS

  • Bénéficiaires admissibles : les établissements d'enseignement postsecondaire canadiens et les organismes sans but lucratif établis et actifs au Canada
  • Type de paiements de transfert : Contributions non remboursables
  • Montant maximal par projet présenté dans la catégorie des initiatives de missions scientifiques de rover lunaire destinées aux jeunes : 400 000 $
  • Montant maximum par projet présenté dans la catégorie des initiatives de robotique spatiale basée sur l'intelligence artificielle destinées aux jeunes : 400 000 $
  • Montant total estimé de l'AOP : 1,6 M$
  • Durée maximale du projet : jusqu'à 36 mois à compter de la signature de l'accord
  • Date de début estimée des projets :

2. INTRODUCTION

En , le gouvernement du Canada a annoncé un investissement de 2,05 milliards de dollars lié à la participation du Canada à la station spatiale lunaire Gateway. Cet investissement comprenait des activités pour les jeunes dans le domaine des sciences, des technologies, de l'ingénierie et des mathématiques (STIM) liées à la station lunaire Gateway. Peu après, le gouvernement a publié une nouvelle stratégie spatiale pour le Canada intitulée « Exploration, imagination, innovation : Une nouvelle stratégie spatiale pour le Canada » (PDF, 1,66 mo), qui énonce l'engagement de l'Agence spatiale canadienne (ASC) à inspirer les jeunes Canadiens par l'espace

Afin d'atteindre les jeunes par l'entremise des STIM, il est important de prendre en compte les éducateurs qui ont une incidence sur leur apprentissage, leurs études futures et leurs choix de carrière. Les éducateurs peuvent être des parents, des enseignants, des bénévoles et des responsables de groupes de jeunes de diverses organisations (p. ex., des écoles, des conseils scolaires, des associations d'enseignants, des centres des sciences, des organisations de jeunes, des associations de jeunes, des clubs, des groupes communautaires).

Les contributions accordées dans le cadre du présent avis d'offre de participation (AOP) visent à soutenir la conception, l'élaboration, la promotion et l'exécution d'une série d'activités liées aux sciences lunaires associées aux missions de rover lunaire ou à la robotique basée sur l'intelligence artificielle (IA), afin de sensibiliser et d'intéresser les jeunes de tout le Canada, de la sixième à la douzième année (première année de Cégep au Québec), à l'espace et plus particulièrement aux STIM spatiales. Ces activités devraient également permettre aux jeunes d'acquérir une expérience pratique, de soutenir les éducateurs et de sensibiliser les jeunes Canadiens aux projets et activités de l'ASC.

Cet Avis d'offre de participation (AOP) est conforme aux modalités du Programme global de subventions et contributions à l'appui de la recherche, de la sensibilisation et de l'éducation en sciences et technologies spatiales de l'Agence spatiale canadienne (ASC) – Volet sensibilisation.

Veuillez lire le présent AOP attentivement avant de soumettre votre demande. Il a été préparé dans le but d'aider les demandeurs tout au long du processus de demande. Il contient des éléments importants, dont les critères d'admissibilité, et des détails sur les projets admissibles et le processus de sélection. En cas d'écart entre le présent avis d'offre de participation et les différentes ententes de financement, les ententes de financement prévaudront.

3. OBJECTIF DE L'AVIS D'OFFRE DE PARTICIPATION

L'objectif du présent AOP consiste à investir dans la conception, l'élaboration, l'exécution et la promotion d'activités pratiques, basées sur la recherche, qui mobiliseront les jeunes de partout au Canada dans des activités spatiales liées aux STIM afin d'augmenter leur intérêt à l'égard des STIM et leur participation dans ces domaines.

4. CRITÈRES D'ADMISSIBILITÉ

Dans cette section

4.1 Bénéficiaires admissibles

Les bénéficiaires admissibles sont les suivants :

La demande doit être soumise par une organisation admissible qui sera entièrement responsable et le seul signataire de l'accord de contribution.

4.2 Projets admissibles

Les propositions doivent être soumises dans l'une des catégories suivantes (une organisation admissible peut soumettre une proposition différente dans chaque catégorie) :

Pour être admissibles, les propositions doivent comprendre les éléments suivants :

Les activités suivantes, sans s'y limiter, seront considérées comme admissibles pour ces contributions :

Les activités seront offertes gratuitement pendant la période de l'entente de contribution avec l'ASC et doivent être disponibles dans les deux langues officielles.

La proposition doit contenir une description et une justification claires de la manière dont le contenu des activités pourrait être intégré aux programmes d'études des provinces ou des territoires de la sixième à la neuvième année pour les projets de la catégorie A et de la sixième à la douzième année (première année de cégep au Québec) pour les projets présentés dans la catégorie B.

L'objectif de cette initiative est également d'offrir un soutien à l'élaboration d'activités liées à l'espace qui présentent un intérêt maximal pour les éducateurs de toutes les provinces et de tous les territoires et qui sont faciles à intégrer à leurs plans de travail.

Les activités doivent être adaptées à un usage en classe ou extrascolaire (musées, organisations de STIM, groupes de jeunes, etc.) et être accessibles, inclusives et facilement disponibles pour tous ceux qui souhaitent les utiliser. Les adaptations pour une utilisation en classe ou hors classe doivent comprendre une composante « soutien à l'enseignant » accompagnée de ressources et d'un soutien pour les éducateurs avant, pendant et après l'activité, y compris la possibilité d'un soutien en temps réel, le cas échéant. Pour maximiser l'accessibilité, les activités nécessitant des technologies complexes doivent également être conçues et proposées avec une option accessible nécessitant peu de technologie.

Un plan de promotion est requis et se concentrera sur tous les éducateurs et les jeunes qui appartiennent au public cible dans l'ensemble du Canada. Il doit comprendre une variété de plateformes, comme une mobilisation virtuelle et en personne, les foires scientifiques, les envois de courriels, les messages sur les médias sociaux, etc.

Les bénéficiaires de ces contributions auront accès aux mêmes services que ceux offerts par le groupe Communications et affaires publiques de l'ASC tous les Canadiens, comme des informations sur les activités et les missions de l'ASC.

Si un bénéficiaire demande dans le cadre de sa proposition, l'accès et / ou l'utilisation des ressources de l'ASC (telles que les installations, l'équipement, l'expertise technique), une entente de collaboration supplémentaire pourrait devoir être signée entre l'ASC et le bénéficiaire la proposition est retenue pour le financement.

4.3 Liens avec les priorités de l'ASC

Pour être admissibles, les projets appuyés dans le cadre de cet AOP doivent contribuer à l'engagement de l'ASC à inspirer les jeunes Canadiens par l'espace, comme le souligne la stratégie spatiale du gouvernement du Canada intitulée « Exploration, Imagination, Innovation : Une nouvelle stratégie spatiale pour le Canada » (PDF, 1,66 mo).

À l'appui de cette stratégie, l'Agence spatiale canadienne invite à soumettre des demandes pour des initiatives visant à promouvoir l'espace et les STIM auprès des jeunes Canadiens, en particulier auprès de groupes tels que les filles et les peuples autochtones ou d'autres groupes sous-représentés dans les carrières scientifiques et techniques.

4.4 Liens avec les objectifs du Programme global de subventions et contributions

Pour être admissibles, les projets financés dans le cadre du présent AOP doivent contribuer à l'atteinte de l'objectif suivant :

5. DEMANDES

Dans cette section

5.1 Documents requis

La demande doit comprendre les éléments suivants :

Pour les organismes sans but lucratif, les états financiers des deux dernières années peuvent être demandés dans une phase ultérieure du processus d'évaluation, comme condition à la signature de l'accord de contribution. Il n'est pas obligatoire de présenter les états financiers avec la demande.

La demande doit être préparée sous la forme d'un fichier unique au format PDF contenant tous les documents demandés ci-dessus, tous les dispositifs de sécurité étant désactivés. Veuillez placer le document avec le formulaire de demande et la proposition au début du document. Si le fichier PDF soumis pose des problèmes d'accessibilité, toutes les conséquences incombent au demandeur.

Toute omission relative aux documents complémentaires ou toute incongruité entre les documents exigés et les renseignements fournis peut suffire à entraîner le rejet de la proposition.

Il incombe au demandeur de s'assurer que la demande est conforme à toutes les lois fédérales, provinciales/territoriales et à tous les règlements municipaux applicables.

Les demandes peuvent être soumises par voie électronique ou par courrier :

  1. Pour télécharger la demande par voie électronique (recommandée), veuillez suivre les étapes ci-dessous :
    • Préparer la demande dans un seul fichier au format PDF, conformément aux instructions ci-dessus;
    • Soumettre une demande de création de compte pour utiliser le Portail de propositions électroniques de l'ASC. Veuillez noter que Google Chrome est le navigateur à privilégier pour télécharger la demande; Internet Explorer est également accepté avec certaines restrictions. On encourage les candidats utilisant le portail électronique à créer leur compte plusieurs jours avant la date limite de soumission afin de résoudre les difficultés techniques qui pourraient survenir. Si les problèmes techniques ne peuvent être résolus, les demandeurs peuvent soumettre leur demande par courrier (avant la date limite);
    • Lors de la création du compte, l'ASC enverra un courriel contenant des instructions sur la manière de se connecter au système de dépôt sécurisé de l'ASC pour vous permettre de télécharger des documents en toute sécurité. Les demandeurs sont vivement encouragés à télécharger leur demande bien avant la date limite de soumission.
    • Dans le champ « Titre de la proposition » du Portail de propositions électroniques, veuillez utiliser la norme de formatage suivante : NOM DE L'ORGANISATION_TITRE DU PROJET_ASC ROVER/IA 2021.
  2. Envoyez les demandes à l'ASC par la poste à l'adresse suivante :

    Initiative jeunesse en STIM
    a/s de Iulian Martin
    Direction des communications et des affaires publiques
    Agence spatiale canadienne
    6767, route de l'Aéroport
    Saint-Hubert (Québec) J3Y 8Y9

L'ASC doit avoir reçu les demandes au plus tard le à 14h00 HE.

REMARQUES IMPORTANTES :

Si l'ASC reçoit la même demande par les deux voies acceptables pour la soumission, la dernière version valide reçue sera prise en compte.

Si le demandeur choisit de soumettre les demandes par voie électronique, il doit conserver une copie papier de la demande avec les signatures originales (manuscrites). L'ASC peut exiger des demandeurs qui ont franchi avec succès les étapes décrites aux sections 6.1 et 6.2 qu'ils envoient une copie papier de leur dossier complet avec les signatures originales.

5.2 Normes de service - Demandes complètes

Les demandeurs seront informés par écrit de la décision concernant leur demande. Les demandes qui auront été retenues seront annoncées sur le site Web de l'ASC. L'ASC a élaboré des normes de service ayant trait aux délais de traitement des demandes, notamment l'accusé de réception, la décision de financement et le processus des paiements.

Le respect de ces normes de service est une responsabilité partagée. Les demandeurs doivent fournir tous les documents exigés en temps opportun. Les normes de service peuvent varier d'un avis d'offre de participation à un autre.

6. ÉVALUATION

Dans cette section

6.1 Critères d'admissibilité

Les demandes feront d'abord l'objet d'une évaluation de leur admissibilité par l'ASC afin de vérifier si elles respectent les critères d'admissibilité énumérés à la section 4. Seules les demandes qui auront satisfait aux critères d'admissibilité seront prises en considération.

6.2 Critères d'évaluation

Une fois le respect des critères d'admissibilité confirmé, les évaluateurs de l'ASC examineront les demandes présentées dans chaque catégorie, à la lumière des critères présentés dans le tableau 2 ci-dessous.

Le tableau 2 présente la définition et la répartition des points de tous les critères d'évaluation, dont la description détaillée est donnée à l'annexe A. Les demandeurs doivent aborder chaque critère dans leur demande. Veuillez prendre note qu'une demande doit obtenir une note minimale de 60 points et atteindre les seuils minimums indiqués pour chaque critère pour qu'elle puisse être jugée admissible à un financement.

Tableau 2
Critères Description Faible Moyen Bon Excellent Note
minimale
1. Avantages pour le Canada Pertinence par rapport aux initiatives spatiales canadiennes, l'impact sur la sensibilisation des jeunes 0 7 12 15 7
2. Mécanisme de transfert de connaissances Conception des activités et méthode d'exécution 0 10 20 30 10
3. Faisabilité Définition et gestion du projet 0 7 12 15 7
4. Ressources Budget, calendrier et équipe du projet 0 7 15 20 7
5. Résultats et risques Portée, continuité, risques et mesures d'atténuation 0 7 15 20 7

6.3 Processus d'évaluation

Seules les demandes qui auront satisfait aux critères d'admissibilité énumérés à la section 6.1 seront évaluées.

Une fois le respect des critères d'admissibilité aura été confirmé, les évaluateurs examineront chacune des demandes en fonction des critères d'évaluation énoncés à la section 6.2. Ces évaluateurs seront des experts dans le domaine visé par la demande. Parmi ces évaluateurs, on pourrait retrouver des représentants du gouvernement canadien et d'autres pays ainsi que des représentants d'agences ou d'organismes gouvernementaux et non gouvernementaux. S'il y a lieu, un comité d'évaluation pluridisciplinaire sera constitué lorsque des demandes de plusieurs disciplines différentes seront en concurrence, et ce, afin d'assurer l'uniformité de la note finale et du classement de la proposition.

Avant qu'une décision définitive ne soit prise, le gestionnaire du programme à l'ASC peut demander l'apport et les conseils d'autres intervenants, y compris sans toutefois s'y limiter des agences ou organismes des gouvernements fédéral, provinciaux, territoriaux, municipaux, etc.

Pour la sélection finale, l'ASC prendra en considération les demandes ayant obtenu les meilleures notes finales. L'ASC pourrait également prendre en considération des facteurs liés aux priorités du gouvernement, notammentla représentativité des groupes sous-représentés suivants dans les STIM : les filles, les autochtones, les jeunes issus de communautés défavorisées sur le plan socioéconomique et les membres d'une minorité visible.

7. FINANCEMENT

Dans cette section

7.1 Financement disponible et durée

Le financement maximal total disponible pour cet AOP est d'environ 1,6 million de dollars. Il existe deux catégories de financement, comme suit :

Le demandeur peut présenter une proposition dans chaque catégorie. Toutefois, dans ce cas, les deux demandes doivent être présentées de manière complètement distincte, en indiquant clairement la catégorie pour laquelle chaque demande est présentée. Toutes les demandes qui n'auront pas clairement satisfait cette exigence seront automatiquement rejetées.

L'ASC se réserve le droit de refuser toute proposition ou encore de réduire le montant des contributions, et ce, à son entière discrétion.

Les propositions qui auront été approuvées seront admissibles à une aide gouvernementale totale (administrations publiques municipales, provinciales, territoriales et fédérale) pouvant atteindre jusqu'à 100 % des coûts totaux du projet.

Le nombre total de projets financés dépend de la disponibilité des fonds.

Pour déterminer le montant de l'aide qu'elle offrira, l'ASC tiendra compte de la disponibilité de ses fonds, du coût total du projet ainsi que des fonds provenant d'autres sources confirmées par d'autres intervenants et le demandeur.

Il incombe aux demandeurs d'indiquer dans leur proposition toutes les sources de financement et de confirmer ces renseignements dans une entente de financement si le projet est retenu en vue d'un financement. De plus, une fois son projet terminé, il est attendu que le bénéficiaire confirme l'information au sujet de toutes ses sources de financement.

7.2 Coûts admissibles

Les coûts admissibles pour les contributions sont les dépenses directes qui sont associées à la réalisation des projets approuvés et qui sont nécessaires pour atteindre les résultats visés. Les coûts admissibles pour les contributions au titre du présent AOP comprennent un ou plusieurs des éléments suivants :

8. ENTENTES DE FINANCEMENT

Dans cette section

8.1 Paiements

L'ASC et les demandeurs retenus (les bénéficiaires) signeront une entente de financement. Cette condition doit être respectée pour qu'un paiement puisse être fait par l'ASC relativement au projet approuvé.

Pour les ententes de contribution, les paiements (y compris les paiements anticipés) seront faits conformément au processus et aux exigences relatives à la production de rapports décrits dans l'entente de financement signée. À partir du moment où l'on indique au demandeur que sa proposition a été retenue, l'ASC n'encourt aucune responsabilité tant qu'une entente de financement n'aura pas été signée par les deux parties. Seuls les coûts admissibles encourus après la signature de l'entente de financement et indiqués dans cette entente seront remboursés.

8.2 Vérification

Le bénéficiaire d'un accord de financement doit conserver tous les documents liés au projet financé pour la durée du projet et pendant les six (6) ans suivant la date d'achèvement du projet, en cas d'audit. Les documents doivent être accessibles sur demande.

8.3 Conflits d'intérêts

Dans l'entente de financement, le bénéficiaire devra certifier que tout actuel ou ancien titulaire de charge publique ou fonctionnaire qu'il emploie est en conformité avec les dispositions du Code régissant la conduite des titulaires de charge publique en ce qui concerne les conflits d'intérêts et l'après-mandat et avec les dispositions du Code de valeurs et d'éthique de la fonction publique.

8.4 Propriété intellectuelle

Tous les droits de propriété intellectuelle découlant de la réalisation d'un projet reviendront au bénéficiaire.

8.5 Organisations établies au Québec

Une organisation située au Québec et dont les opérations sont financées en tout ou en partie par la province de Québec peut être assujettie à la Loi sur le ministère du Conseil exécutif, R.S.Q., chapitre M-30.

Les articles 3.11 et 3.12 de la Loi stipulent que certaines entités/organisations qui répondent à la définition d'organisme municipal, d'organisme scolaire ou d'organisme public au sens de la Loi doivent obtenir l'autorisation du Secrétariat du Québec aux relations canadiennes (SQRC), comme le prescrit la Loi, préalablement à la conclusion de toute entente avec le gouvernement du Canada, ses ministères ou agences, ou avec tout organisme public fédéral.

Par conséquent, toute entité tombant sous l'application de la Loi doit obtenir une telle autorisation, et ce, préalablement à la conclusion d'une entente avec le gouvernement du Canada.

Les demandeurs du Québec doivent remplir, signer et joindre le Formulaire de pièces justificatives M-30 à leur demande.

8.6 Mesure du rendement

L'ASC demandera aux bénéficiaires de présenter des rapports sur certains aspects de leurs projets, notamment :

9. ÉNONCÉ DE CONFIDENTIALITÉ

L'ASC assure la gestion et la protection des renseignements fournis par le demandeur en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels et Loi sur l'accès à l'information. En soumettant vos renseignements personnels, vous consentez à leur collecte, leur utilisation et leur divulgation conformément à l'énoncé de confidentialité qui suit et qui explique comment les renseignements sur le demandeur seront traités.

Les renseignements sont recueillis en vertu du Programme global de subventions et contributions de l'ASC à l'appui de la sensibilisation, de la recherche et de la formation – volet Recherche (ASC PPU 045) et volet sensibilisation et formation (ASC PPU 040 ). Ces renseignements seront utilisés à des fins d'administration et d'évaluation des demandes. Les renseignements personnels (tels que nom, coordonnées et renseignements biographiques) seront conservés pendant 6 ans, puis détruits. Selon la Loi sur la protection des renseignements personnels, tout individu peut, sur demande,

  1. avoir accès à ses données et
  2. demander correction des renseignements erronés.

Les demandeurs doivent également prendre note que des renseignements relatifs à l'entente de financement pourraient être divulgués publiquement en vertus des lois, politiques et directives du Gouvernement du Canada.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires concernant le présent énoncé, veuillez communiquer avec :

Bureau de l'accès à l'information et protection des renseignements personnels
Agence spatiale canadienne
Tél. : 450-926-4866
Courriel : aiprp-atip@asc-csa.gc.ca

10. FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ)

Il incombe aux demandeurs d'obtenir les précisions nécessaires sur les exigences contenues dans le présent document avant de présenter une demande.

Pour toute question relative au présent AOP, les demandeurs doivent utiliser l'adresse courriel suivante : stimjeunesse-youthstem@asc-csa.gc.ca . Les questions et les réponses liées au présent AOP seront affichées sur le site Web de l'ASC dans la rubrique « Foire aux questions » de l'AOP. L'ASC répondra aux questions reçues avant le à 14 h HE.

Question 1 : Est-ce que les demandes de financement soumises dans le cadre du présent AOP sont évaluées et sélectionnées sur une base continue ou la date de doit être respectée?

Réponse 1: Les demandes de financement pour cet AOP sont acceptées seulement pendant la période d'ouverture de l'AOP. Toutes les exigences pour envoyer une demande (incluant la date limite de soumission) sont présentées dans la section 5.1. Toute demande reçue par l'ASC après la date limite sera rejetée. Le processus d'évaluation et de sélection des propositions commencera après cette date.

Question 2 : Dans l'AOP, la date estimée du début du projet est . Toutefois, si on prend en considération le nombre de semaines mentionnées dans la section 5.2 Normes de services, la date du début serait plutôt en . Est-ce que l'ASC peut clarifier la date anticipée du début du projet?

Réponse 2: Le nombre de semaines dans la section 5.2 Normes de service représente la durée maximale que l'ASC doit respecter pour les différentes phases du processus. La date estimée du début des projets est une date provisoire que l'ASC vise pour cet AOP. Toutefois, celle-ci peut varier selon plusieurs facteurs, tels que le nombre de propositions reçues.

Question 3 : Quelle est la portée attendue concernant le groupe cible? Comment ce critère d'évaluation sera appliqué aux propositions qui visent un auditoire plus réduit du point de vue géographique, mais qui pourraient avoir un meilleur impact sur l'intérêt et l'engagement des jeunes?

Réponse 3: L'objectif final de cette initiative est d'avoir des jeunes Canadiens qui mobilisés par les domaines en STIM spatiaux et dont l'intérêt a augmenté à la suite de leur participation dans les activités prévues. Ainsi, le niveau de mobilisation et l'impact de l'activité prévaudront. Toutefois, la portée de l'activité à travers le Canada reste un critère important dans l'évaluation.

Question 4 : Compte tenu des objectifs de cet AOP et de l'objectif d'atteindre les jeunes des groupes sous-représentés dans les domaines de STIM, les organisations pourraient avoir différentes approches quant aux types d'activités proposées. Elles pourraient aussi rechercher différents partenaires pour participer au développement et à la livraison des activités. Comment les critères d'évaluation seront-ils appliqués aux propositions où le public cible serait plus petit et limité géographiquement (p.ex. la portée ne serait pas nationale), mais qui auraient un plus grand impact pour atteindre les objectifs de l'ASC en matière de groupes sous-représentés en STIM?

Réponse 4: Comme mentionné dans l'AOP, l'objectif principal de cette initiative est « la conception, l'élaboration, l'exécution et la promotion d'activités pratiques, basées sur la recherche, qui mobiliseront les jeunes de partout au Canada dans des activités spatiales liées aux STIM (..) ». Les définitions des critères d'évaluation (voir section 11) ne font aucune référence aux groupes sous-représentés. Toutefois, lors de sa sélection finale, l'ASC pourrait décider de considérer pour financement des projets parmi ceux qui ont obtenu au moins la note minimale ciblant les groupes sous-représentés, soit les filles, les Autochtones, les jeunes issus de communautés défavorisées sur le plan socioéconomique et les membres d'une minorité visible.

Question 5 : Dans le formulaire de demande de cet AOP, le budget demandé par l'ASC a été ventilé sur trois années financières (-, -, -). Puisque certains projets pourraient se terminer après , est-ce qu'un demandeur peut ajouter une quatrième colonne pour l'année -?

Réponse 5: Le financement de l'ASC est disponible pour les années financières mentionnées dans le formulaire d'application. Tous les coûts admissibles à la contribution de l'ASC doivent être prévus pour cette période. Si une colonne supplémentaire est ajoutée pour -, elle doit inclure seulement d'autres sources de financement.

Question 6 : Est-ce que le même chercheur principal peut soumettre une demande de financement pour les deux catégories A et B de cet AOP?

Réponse 6: Comme décrit dans la section 7.1 de l'AOP, un demandeur (organisme admissible) peut soumettre une demande dans chaque catégorie. Toutefois, les deux demandes doivent être soumises séparément et une séparation claire entre les deux demandes doit être faite. Puisque les projets visés par cet AOP ne sont pas des projets de recherche, la notion de chercheur principal n'existe pas et la décision de nommer un gestionnaire de projet(s) et de comment gérer les ressources appartient au demandeur.

11. Annexe A – Notation 

Une note numérique est associée à chaque critère. Nous recommandons fortement aux demandeurs d'inclure dans leur demande les renseignements associés à chaque note la plus élevée.

1. Avantages pour le Canada

Ce critère sera utilisé pour évaluer :

Notation - Critère 1. Avantages pour le Canada
Faible (note : 0) Le contenu lié à l'espace est très limité et les liens avec les missions, les sciences ou les technologies spatiales canadiennes sont très faibles. La participation aux activités devrait avoir peu ou pas d'incidence pour sensibiliser les jeunes aux STIM spatiales.
Moyen (note : 7) Le contenu est axé sur l'espace, mais le degré du contenu lié aux STIM spatiales canadiennes est limité ou lié à des missions terminées. Malgré une incidence minime sur la sensibilisation des jeunes aux STIM spatiales, on ne s'attend pas à ce que cette activité modifie l'intérêt du groupe cible pour les STIM spatiales. Les concepts en sciences et technologies spatiales présentent des lacunes et des faiblesses quant à leur exactitude et leur actualité.
Bon (note : 12) Les liens entre le contenu de l'activité et les missions, sciences ou technologies spatiales canadiennes en cours ou futures sont clairement démontrés. Le contenu de l'activité est lié à l'un des domaines prioritaires de l'ASC (robotique et intelligence artificielle [IA] ou missions scientifiques de rover lunaire) ainsi qu'aux sciences, aux technologies, à l'ingénierie ou aux mathématiques (STIM). Les activités prévues auront une incidence sur la sensibilisation des jeunes aux STIM spatiales, et l'on s'attend à ce qu'ils aient une incidence sur l'intérêt du groupe cible envers les STIM spatiales. Les concepts scientifiques ou technologiques inclus nécessitent quelques améliorations pour être exacts et actuels.
Excellent (note : 15) Le contenu de l'activité est fortement axé sur les missions, les sciences ou les technologies spatiales canadiennes en cours ou futures. Il est lié à un ou plusieurs domaines prioritaires de l'ASC (robotique et intelligence artificielle [IA], rovers lunaires) et présente des liens évidents avec les sciences, les technologies, l'ingénierie ou les mathématiques (STIM). Les résultats prévus auront clairement une forte incidence sur la sensibilisation des jeunes aux STIM spatiales, et la probabilité d'un changement important de l'intérêt et de l'engagement du groupe cible envers les STIM spatiales est très élevée. Les données scientifiques ou technologiques présentées sont exactes et actuelles.

2. Mécanisme de transfert de connaissances

Ce critère sera utilisé pour évaluer :

Notation - Critère 2. Mécanisme de transfert de connaissances
Faible (note : 0) L'activité proposée ne présente pas de concepts ou de méthodes originaux ou novateurs pour les activités prévues. Le contenu proposé est basé sur une ancienne activité dont l'attrait n'a pas été démontré pour les jeunes. Aucune adaptabilité aux différentes caractéristiques du groupe cible n'est décrite.
Moyen (note : 10) L'activité proposée est basée sur des concepts et des méthodes existants dont le succès est limité pour attirer les jeunes et accroître leur intérêt envers les STIM. L'adaptabilité aux différentes caractéristiques des groupes cibles (degrés d'aptitude, types d'apprentissage et d'enseignement, connaissances préalables à l'activité, adéquation à l'âge) est limitée ou nécessite un travail ou un effort supplémentaire important de la part des éducateurs.
Bon (note : 20) L'activité proposée contient des éléments d'originalité et d'attrait et a de grandes chances de susciter l'intérêt des jeunes et d'être adoptée par les éducateurs. Les propositions présentent la manière dont le contenu et les méthodes peuvent être adaptés aux différentes caractéristiques du groupe cible (degrés d'aptitude, types d'apprentissage et d'enseignement, connaissances préalables à l'activité, adéquation à l'âge). Elle comprend la description du guide de l'éducateur qui sera élaboré. La conception visuelle proposée ou le média choisi, ainsi que les exigences techniques pour réaliser l'activité sont décrits et efficaces pour le type d'activité.
Excellent (note : 30) L'activité proposée est clairement originale et attrayante, et comporte des éléments qui se démarquent des approches classiques. La proposition présente clairement comment le contenu et les méthodes utilisés sont adaptés aux différentes caractéristiques du groupe cible (degrés d'aptitude, types d'apprentissage et d'enseignement, connaissances préalables à l'activité, adéquation à l'âge) et comprend une description détaillée du guide de l'éducateur qui sera élaboré. La proposition montre comment l'activité sera mise à l'essai, évaluée et mise au point avant sa réalisation (p. ex., groupes de discussion). La conception visuelle proposée ou le média choisi, ainsi que les exigences techniques pour réaliser l'activité sont très efficaces et attrayants.

3. Faisabilité

Ce critère sera utilisé pour évaluer :

Notation - Critère 3. Faisabilité
Faible (note : 0) Les objectifs du projet sont très mal définis, ils ne sont pas SMART (spécifiques, mesurables, atteignables, pertinents et limités dans le temps) et il n'y a aucune cohérence entre les affectations de ressources, les échéanciers, les ressources et les produits livrables finaux dans le plan du projet.
Moyen (note : 7) Les objectifs du projet sont définis, mais ils ne sont pas très clairs et ne présentent qu'une partie des caractéristiques SMART. Le plan du projet est réaliste, mais il manque grandement de cohérence entre certains éléments. Le plan de promotion est présenté, mais ne couvre que certains éléments d'une campagne de promotion efficace.
Bon (note : 12) Les objectifs sont bien définis et présentés selon les caractéristiques SMART. Le plan du projet est réaliste et cohérent dans la plupart de ses éléments. L'organisation détient une certaine expérience dans la réalisation de projets semblables, qui est démontrée par des exemples clairs. Le plan de promotion est bien décrit, mais il manque de détails pour certains éléments.
Excellent (note : 15) Les objectifs sont très bien définis et présentés selon les caractéristiques SMART. Beaucoup de détails sont fournis dans un plan de projet cohérent concernant, notamment, la répartition du travail, les jalons prévus et la planification d'implication des membres de l'équipe pour réaliser le projet. L'organisation a démontré son expérience dans la réalisation de projets semblables. Le plan de promotion est très bien décrit, a une portée élargie et comprend une multitude de canaux de communication.

4. Ressources

Ce critère sera utilisé pour évaluer :

Notation - Critère 4. Ressources
Faible (note : 0) Les membres de l'équipe du projet n'ont aucune expérience ou expertise dans la réalisation de projets de sensibilisation aux STIM pour les jeunes de la maternelle à la 12e année. Les rôles et responsabilités sont brièvement présentés. Le budget n'est pas réaliste et ne prévoit pas de sources de financement ou de ressources supplémentaires en nature et en espèces.
Moyen (note : 7) Les membres de l'équipe du projet ont une expérience limitée dans l'élaboration d'activités de sensibilisation aux STIM pour les jeunes de la maternelle à la 12e année. L'équipe manque d'expertise dans certains domaines clés requis dans le cadre de ses tâches et responsabilités. Le budget semble adéquat pour les travaux proposés et une justification est fournie, mais des questions subsistent au sujet de certains éléments de coûts. D'autres contributions financières ou en nature réduites peuvent être disponibles, mais la probabilité d'y accéder est faible.
Bon (note : 15) Les membres de l'équipe du projet ont une expérience avérée dans l'élaboration d'activités de sensibilisation aux STIM pour les jeunes de la maternelle à la 12e année. L'équipe est composée d'experts issus de divers domaines d'études et possédant des compétences variées. Le budget semble adéquat et raisonnable, et une bonne justification est fournie pour la plupart des postes budgétaires. Les ressources physiques et l'infrastructure nécessaires pour atteindre les objectifs du projet sont déterminées et appuyées par des justifications. Des financements supplémentaires en nature et en espèces sont prévus et la probabilité d'y accéder est élevée, mais aucun montant n'est confirmé.
Excellent (note : 20) Les membres de l'équipe du projet ont une expérience considérable et avérée dans l'élaboration d'activités de sensibilisation et d'apprentissage liées aux STIM pour les jeunes de la maternelle à la 12e année, et des exemples clairs sont fournis. L'équipe est composée d'experts issus de différents domaines d'études et la complémentarité entre eux est évidente. Le budget semble adéquat et raisonnable pour tous les éléments du travail proposé, et une justification crédible est fournie pour tous les postes budgétaires. Les ressources matérielles et l'infrastructure nécessaires pour atteindre les buts et les objectifs du projet sont clairement déterminées, détaillées, justifiées et planifiées pour être utilisées de façon efficace et efficiente. Des financements supplémentaires sont prévus, la probabilité d'y accéder est très élevée et certains fonds sont déjà confirmés ou disponibles.

5. Résultats, continuité et risques

Ce critère sera utilisé pour évaluer :

Notation - Critère 5. Résultats, continuité et risques
Faible (note : 0) La portée attendue est très limitée à une ville ou une petite région et le degré de mobilisation des jeunes est faible. Aucun processus de mesure des résultats n'est présenté. Aucune donnée n'a été fournie pour justifier la poursuite des activités proposées après la fin de la contribution de l'ASC. Aucun risque n'est clairement identifié.
Moyen (note : 7) La portée attendue est limitée à certaines villes ou régions; le degré de mobilisation des jeunes par rapport à la portée du projet est acceptable. Des processus de mesure de certains résultats sont présentés. Le projet présente un plan très bref, mais aucune donnée crédible n'est présentée pour appuyer la poursuite des activités après la fin de la contribution de l'ASC. Le projet présente brièvement quelques risques, mais sans offrir des stratégies d'atténuation crédibles.
Bon (note : 15) La portée prévue couvre plusieurs provinces ou territoires canadiens. Le degré de mobilisation des jeunes est élevé par rapport à la portée du projet. Les méthodes permettant de mesurer la plupart des résultats sont présentées. Bien que certaines données soient présentées pour soutenir une éventuelle poursuite des activités après la fin de la contribution de l'ASC, comme le plan à long terme et les résultats, la détermination et l'allocation des ressources et les partenariats, la disponibilité des ressources n'est pas claire. Les principaux risques du projet sont identifiés et quelques stratégies d'atténuation sont décrites et elles sont pertinentes.
Excellent (note : 20) La portée prévue couvre la plupart des provinces et territoires canadiens. Le degré de mobilisation des jeunes est très élevé par rapport à la portée du projet. Les processus permettant de mesurer tous les résultats sont présentés. Il existe un plan très solide et crédible pour poursuivre les activités après la fin du financement de l'ASC, et des ressources crédibles sont disponibles. Les principaux risques sont très bien identifiés et décrits et les mesures d'atténuation pour chaque risque sont clairement décrites et elles sont réalistes et pertinentes.

12. Annexe B – Descriptions des catégories 

Catégorie A : missions scientifiques de rover lunaire

Les rovers sont un outil essentiel de l'exploration spatiale. Un rover est un robot mobile tout-terrain qui peut être télécommandé pour recueillir des données scientifiques au moyen des instruments scientifiques qu'il transporte. Si l'équipement embarqué le permet, les rovers peuvent également prélever des échantillons scientifiques de terrain extraterrestre comme des roches, de la poussière et du sol. Les données recueillies à l'aide des instruments scientifiques peuvent aider à cibler les échantillons à prélever. Les activités liées aux rovers et à leur technologie constituent également un puissant catalyseur pour susciter l'intérêt général envers les sciences et les technologies.

Des travaux scientifiques pouvant être réalisés par un rover et les instruments qu'il transporte visent notamment à répondre aux questions suivantes :

L'utilisation de rovers pour recueillir des données scientifiques et prélever des échantillons sur la Lune comporterait les deux phases comprenant chacune les tâches décrites ci-dessous.

  1. Planification de la mission :
    1. identification du problème à résoudre (c.-à-d. des activités scientifiques à réaliser);
    2. détermination du site d'alunissage;
    3. détermination des instruments scientifiques qui fourniront les données nécessaires pour résoudre le problème;
    4. planification de l'itinéraire, qui permet de définir la trajectoire du rover ainsi que le nombre approximatif d'analyses réalisées avec chaque instrument et l'ordre dans lequel elles seront effectuées.
  2. Activités de la mission :
    1. vérification du fonctionnement du rover : des essais opérationnels seront effectués quand le rover aura atteint sa destination pour s'assurer que tous ses composants fonctionnent avant le début de son parcours d'exploration;
    2. acquisition de données : le rover suivra ensuite les trajectoires prévues (1d) et commencera à recueillir des données avec ses instruments scientifiques;
    3. à l'aide des données recueillies lors de l'activité 2b, des échantillons peuvent être :
      1. choisis par une équipe scientifique aux fins d'analyses plus poussées sur place (c.-à-d. se rapprocher de la cible et recueillir plus de données),
      2. prélevés pour être ramenés sur Terre aux fins d'étude plus approfondie ou
      3. laissés sur place s'ils ne permettent pas de résoudre le problème déterminé au point 1a;
    4. récupération et transfert d'échantillons : un autre rover se rendrait au site choisi pour récupérer les échantillons et les ramener à une fusée ou à un véhicule d'ascension;
    5. retour d'échantillons : une fusée enverrait les échantillons en orbite pour qu'ils soient captés par un autre enfin spatial aux fins d'un retour sur Terre.

Catégorie B : robotique basée sur l'IA

Au cours des dernières décennies, le domaine de la robotique « classique » s'est principalement concentré sur la conception de robots capables d'exécuter automatiquement certaines tâches répétitives. Pour accomplir ces tâches, les décisions et les actions des robots étaient fondées sur des hypothèses prévisibles, vérifiables et plutôt simples. L'intégration des dernières avancées technologiques liées à l'intelligence artificielle (IA) permet à la robotique de prendre en charge des interactions beaucoup plus complexes ou de résoudre des situations ambiguës qui nécessitaient auparavant une intervention humaine. Contrairement à la robotique classique, la robotique basée sur l'AI donne aux robots la capacité d'apprendre et de se perfectionner en fonction de leur environnement, des nouvelles situations qu'ils doivent résoudre et même des échecs qu'ils ont connus.

L'IA a été adoptée dans plusieurs domaines liés à la robotique, comme la vision artificielle, la commande de mouvement ou les algorithmes de prise de décision, et elle a imposé un changement radical durable en robotique terrestre. Cependant, l'IA n'a pas encore été adoptée dans la même mesure en robotique spatiale, principalement en raison de la disponibilité limitée de l'énergie dans l'espace. L'IA moderne basée sur l'apprentissage profond nécessite une grande quantité d'énergie pour alimenter les unités de calcul des robots. Pour surmonter ce problème, les robots sur Mars ou sur la Lune peuvent transférer les données (p. ex., les images des caméras) aux centres de commande sur Terre afin que tous les calculs d'IA soient exécutés au sol sans contrainte liée à la disponibilité de l'énergie. Les futurs robots spatiaux conçus pour fonctionner dans des environnements pouvant offrir suffisamment d'énergie, comme la prochaine station spatiale, la station orbitale lunaire Gateway, seront en mesure de déployer pleinement toutes leurs capacités en matière d'IA sans soutien de la Terre.

Voici quelques exemples d'activités spatiales soutenues par la robotique basée sur l'IA :

Date de modification :