La mission

L'astronaute de l'Agence spatiale canadienne David Saint-Jacques s'est envolé vers la Station spatiale internationale le . Il est revenu sur Terre le

Pendant sa mission, David a réalisé des expériences scientifiques et des démonstrations technologiques pour le Canada et d'autres pays. Il a appuyé aussi les opérations essentielles et les activités de maintenance de la Station, qui ont nécessité notamment des tâches de robotique et des sorties dans l'espace. Comme plusieurs astronautes, David a fait partager son expérience avec des photos et des vidéos. De l'espace, il a communiqué avec des jeunes de partout au pays pour les encourager à apprécier la beauté et la fragilité de notre planète, tout en suscitant leur intérêt pour les sciences, la technologie, le génie et les mathématiques.

Mission « Perspective »

Levé de Terre

Source : NASA.

Inspiré par la tradition de l'Agence spatiale européenne de nommer les missions de ses astronautes, David a choisi comme nom « Perspective », qui renvoie à cette expérience unique de voir la Terre à partir de l'espace.

Du sol, il peut être difficile d'apprécier pleinement la complexité de notre planète, mais à bord de la Station spatiale, un astronaute se trouve à un poste d'observation unique pour admirer notre planète de loin et avoir une meilleure perspective sur sa beauté, sa fragilité et son histoire.

« Quand j'étais enfant, j'ai vu une de ces photos de la Terre prise à partir de la Lune, ce qui m'a fait découvrir une façon différente de voir le monde. J'ai hâte de voir notre planète de mes propres yeux à partir de l'espace, sans frontières, sans différences, et j'ai hâte aussi de pouvoir faire part de mon expérience et de ma nouvelle perspective. »

David Saint-Jacques

Écusson

Écusson de la mission de l'astronaute canadien David Saint-Jacques (Source : ASC.)

L'écusson de la mission spatiale de David Saint-Jacques représente le pouvoir du rêve. En stimulant la créativité et le génie humain, le rêve mène au progrès. Cet écusson évoque aussi le rôle central de l'exploration spatiale dans l'évolution de notre perspective de la vie sur Terre.

L'étoile Polaire (le rêve) et la rose des vents (la raison) guident depuis toujours les explorateurs et forment l'élément central de l'écusson. De la même manière, un rêve doit nous éclairer et nous inspirer sans être une fin en soi.

La trajectoire de l'étoile hors de l'atmosphère se décompose en quatre couleurs. Tout d'abord, le rouge (énergie et passion), l'orangé (créativité) et le blanc (science) soulignent ce qui permet à l'humanité d'innover et de repousser les frontières. Quant au bleu, qui s'étire en un croissant et rappelle le reflet d'une lentille, il symbolise la collaboration internationale, essentielle au programme spatial, tant par le passé qu'à l'heure actuelle, et assurément dans l'avenir.

Les quatre autres étoiles correspondent aux femmes et aux hommes qui, en coulisses, mettent tout leur talent au service de cette mission canadienne pour en assurer le succès. Elles font également référence à la famille de l'astronaute, la scintillante constellation dont il est, de loin, le plus fier.

Enfin, tel un joyau bleu dans l'Univers, la Terre occupe une place prépondérante sur l'écusson. Dans l'espace, notre planète se révèle dans toute sa splendeur, mais dévoile aussi sa fragilité. L'exploration spatiale nous donne ainsi une nouvelle perspective sur notre monde, éveille notre responsabilité à l'égard de l'environnement et nourrit nos rêves de paix.

Mission Expedition 58/59

Station spatiale internationale

Source : NASA.

Des expéditions se rendent à la SSI depuis octobre 2000, année où les membres d'équipage de la mission Expedition 1 sont devenus les premiers résidents à long terme du laboratoire orbital.

David Saint-Jacques est le troisième astronaute canadien à prendre part à une mission de longue durée en tant que membre de la mission Expedition 58/59. Le premier était le Dr Robert Thirsk, membre d'équipage de la mission Expedition 20/21, de mai à décembre 2009. Chris Hadfield a fait partie, quant à lui, de la mission Expedition 34/35 de décembre 2012 à mai 2013.

Plusieurs astronautes canadiens ont participé avant cela à des missions spatiales à bord d'une navette ou d'un système spatial de transport.

Pour en savoir plus

Date de modification :