Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Appui médical

Sur cette page

Les groupes de travail médicaux de la Station spatiale internationale

Dans cette section

Le personnel médical de tous les partenaires de la Station spatiale internationale (SSI) travaille en collaboration pour résoudre les problèmes médicaux liés à la SSI dans les groupes suivants :

Sous-groupe de travail sur l'acoustique

Mandat

Appuyer le Groupe multilatéral chargé des opérations médicales (MMOP) en ce qui a trait à la coordination des informations fournies par les partenaires internationaux en matière d'acoustique. Plus précisément, le groupe vise à s'assurer que les astronautes sont en bonne santé et qu'ils sont en mesure de fournir un rendement optimal en ce qui concerne l'acoustique.

Exemples de sujets abordés

  • Environnement acoustique de la SSI
  • Surveillance en vol de l'equipage

Groupe de travail sur les activités extravéhiculaires

Mandat

Appuyer le MMOP en ce qui a trait à la coordination des informations fournies par les partenaires internationaux sur :

  • L'optimisation des programmes de prévention et de traitement du mal de décompression
  • L'utilisation des données expérimentales et des nouvelles technologies en guise d'appui aux sorties extravéhiculaires

Exemples de sujets abordés

Groupe de travail sur les contre-mesures

Mandat

Appuyer le MMOP en ce qui a trait à la coordination des informations fournies par les partenaires internationaux sur :

  • La prescription d'exercices et la réalisation d'évaluations de la condition physique des astronautes avant, pendant et après les missions
  • La planification et la mise en oeuvre de mesures stratégiques de prévention

Exemples de sujets abordés

  • Mise sur pied d'un régime d'évaluation de la forme physique en vol
  • Exigences relatives au tapis roulant de deuxième génération
  • Prescription d'exercices à réaliser pendant les missions
  • Projet d'évaluation et de validation des contre-mesures (CEVP pour Countermeasures Evaluation and Validation Project)
  • Critères/normes de réussite pour la reprise des fonctions après une mission

Groupe de travail sur la formation biomédicale

Mandat

Appuyer le MMOP en coordonnant les apports des partenaires internationaux concernant :

  • la formation biomédicale des membres d'équipage, de leurs médecins et d'autres membres du personnel biomédical de soutien des missions;
  • les documents de formation et d'attestation et les sites Web portant sur la formation biomédicale;
  • la tenue à jour d'une base de données sur l'achèvement des périodes de formation;
  • la planification de la formation à donner aux membres d'équipage appelés à remplir des fonctions dangereuses;
  • le suivi de la mise en œuvre du plan de formation.

Exemple d'activités

  • Préparer le manuel de formation du médecin de vol.

Groupe de travail sur l'hygiène du milieu

Mandat

Appuyer le MMOP en coordonnant les apports des partenaires internationaux concernant :

  • les recommandations liées aux questions médicales et de génie médical en matière d'assurance de la qualité du milieu, notamment en ce qui a trait à l'air et à l'eau, à la microbiologie, à l'acoustique et à d'autres paramètres physiques;
  • la préparation, l'examen et la mise à jour de documents auxquels sont associées des exigences médicales et de génie médical.

Le Groupe de travail sur l'hygiène du milieu se compose de quatre sous-groupes : qualité de l'air, qualité de l'eau, microbiologie et acoustique.

Exemples de sujets

  • niveaux de bruit élevés à bord de la SSI;
  • modification de matériel en orbite en vue d'obtenir des analyses précises des prélèvements d'air à bord de la SSI.

Groupe de travail sur l'informatique et les technologies médicales

Mandat

Appuyer le MMOP en coordonnant les apports des partenaires internationaux concernant :

  • la définition des moyens techniques, des règles et des procédures liés à la documentation et à la saisie d'informations sur la prestation de soins médicaux;
  • le partage efficace et protégé des données entre les divers intervenants des activités médicales de la SSI.

Exemple de sujet

  • Protection des données médicales et des données sur la santé de tous les membres d'équipage et participants des missions spatiales.

Groupe de travail sur la médecine clinique en vol

Mandat

Appuyer le MMOP en coordonnant les apports des partenaires internationaux concernant :

  • la prestation de services de diagnostics médicaux, de surveillance et de soins à l'équipage de la SSI;
  • l'établissement et l'actualisation de normes de soins cliniques de vol.

Exemple de sujet

  • Critères pour ordonner l'arrêt anticipé d'une mission en raison de problèmes médicaux.

Groupe de travail sur les normes médicales

Mandat

Appuyer le MMOP en ce qui a trait à la coordination des informations fournies par les partenaires internationaux sur :

  • Les exigences et procédures relatives aux évaluations et aux examens médicaux (MAT pour Medical Assessment Testing) et à la gestion de la base de données MAT
  • Les normes médicales visant la sélection des membres d'équipage de la SSI
  • Les normes et les procédures relatives à la surveillance périodique effectuée pendant la formation ainsi qu'avant, pendant et après la mission

Exemples de sujets abordés

  • Gestion de la base de données MAT et accès à cette dernière
  • Projet de validation et d'évaluation des mesures de prévention (CEVP)
  • Élaboration de normes médicales pour les passagers parrainés
  • Examen continu du document sur les exigences relatives à l'évaluation médicale des astronautes (AMERD pour Astronaut Medical Evaluation Requirement Document).

Groupe de travail sur la nutrition

Mandat

Appuyer le MMOP en ce qui a trait à la coordination des informations fournies par les partenaires internationaux sur :

  • Les besoins nutritionnels des astronautes et les méthodes employées dans ce domaine
  • L'évaluation de l'état nutritionnel
  • La validation et la mise en oeuvre de nouvelles stratégies nutritionnelles

Exemples de sujets abordés

  • Évaluation de l'état nutritionnel
  • Exigences relatives aux besoins en matières nutritives (p. ex., sodium alimentaire, vitamine K et fer)
  • Normes microbiologiques et relatives aux toxines en matière d'alimentation
  • Formation de l'équipage (p. ex., éducation nutritionnelle, préparation des aliments, etc.)
  • Élaboration d'un menu (p. ex., fourniture d'aliments par les partenaires internationaux)
  • Emballage des aliments

Groupe de travail sur les rayonnements

Mandat

Appuyer le MMOP en ce qui a trait à la coordination des informations fournies par les partenaires internationaux sur :

  • Les principes de contrôle des rayonnements et les limites d'exposition à ces derniers
  • L'analyse dosimétrique réalisée en vol, incluant la biodosimétrie du rayonnement
  • La surveillance du temps d'exposition aux rayonnements et la gestion des doses absorbées
  • Les procédures et les équipements radiologiques
  • La formation en radiologie

Exemples de sujets abordés

  • Limites d'exposition aux rayonnements de source spatiale ou anthropique
  • Normes et stratégies en matière de protection contre les rayonnements
  • Contenu de la formation des membres d'équipage sur le rayonnement
  • Mesures de prévention opérationnelles
  • Responsabilités envers l'équipement de protection contre les rayonnements
  • Exigences en matière de surveillance des rayonnements
  • Procédures d'appréciation des risques que posent les rayonnements pour la santé
  • Procédures opérationnelles
  • Méthodes de biodosimétrie des rayonnements
  • Rayonnements non ionisants

Groupe de travail sur le rendement et le comportement humain

Mandat

Appuyer le MMOP en ce qui a trait à la coordination des informations fournies par les partenaires internationaux sur :

  • L'appui et l'adaptation psychologique
  • La santé comportementale
  • La surveillance de la fatigue, du sommeil, et du rythme circadien
  • Les questions se rapportant à l'interface système-humain

Exemples de sujets abordés

  • Normes psychiatriques/psychologiques de certification et de sélection
  • Élaboration du contenu de la formation psychologique des membres individuels et/ou d'équipages entiers
  • Normes relatives à la surveillance du rendement et du comportement en vol
  • Planification, mise en oeuvre et coordination de l'appui au rendement et au comportement offert avant, pendant et après la mission
  • Élaboration des horaires de travail et de repos des astronautes
  • Secours offert aux membres d'équipage qui sont aux prises avec des difficultés sur le plan du rendement

Y a-t-il un médecin dans la salle? Le rôle du médecin de vol

Dans cette section

Qu'est-ce qu'un médecin de vol?

C'est le Dr Jean-Marc Comtois, médecin de vol de l'Agence spatiale canadienne (ASC), qui a fourni le soutien médical nécessaire à l'astronaute de l'ASC Marc Garneau lors de son entraînement aux sorties extravéhiculaires au Neutral Buoyancy Laboratory de la National Aeronautics and Space Administration (NASA), à Houston, au Texas, en vue de la mission STS-97.

Un médecin de vol est un médecin qui a de l'expérience et une certaine formation en aviation et en médecine aérospatiale. Le médecin de vol fournit un soutien médical aux astronautes lorsque ces derniers s'entraînent ou sont dans l'espace.

Son objectif principal est de veiller à ce que les astronautes soient aptes physiquement et mentalement à réaliser leurs tâches. C'est également à lui que revient la tâche de fournir un environnement sain aux astronautes, sur Terre comme dans l'espace. Lorsqu'un problème de nature médicale survient, c'est le médecin de vol qui fournit des soins aux astronautes. Comme le dit l'astronaute canadien Chris Hadfield : « Le travail du médecin de vol, c'est de nous garder suffisamment en santé pour que nous puissions continuer notre mission. »

La santé des astronautes

L'une des façons les plus efficaces d'atténuer les risques médicaux dans l'espace est de choisir des astronautes en santé. Les médecins de vol jouent un rôle de première importance lors de la sélection des nouveaux astronautes et des participants à une mission spatiale. Ce sont également eux qui établissent les normes médicales que doivent respecter les nouveaux candidats astronautes. Ces normes sont fondées sur notre compréhension actuelle des risques inhérents aux vols spatiaux, l'incidence de la microgravité sur le corps humain, les contremesures visant à atténuer ces effets et la portée limitée des soins médicaux pouvant être dispensés dans l'espace. Les médecins de vol se servent ensuite de ces normes pour présélectionner les candidats au poste d'astronaute.

Une fois les nouveaux astronautes choisis, les médecins de vol les soumettent chaque année à une batterie d'examens afin de s'assurer qu'ils sont médicalement aptes à aller dans l'espace. Lorsque les astronautes échouent aux examens médicaux, ils travaillent avec les médecins de vol à résoudre les problèmes cernés afin de pouvoir reprendre du service.

Lorsqu'un astronaute est recommandé pour une mission spatiale, le médecin de vol doit veiller à ce qu'il soit apte à réaliser les tâches prévues au programme et à ce que la mission n'ait pas d'effets néfastes à long terme sur sa santé.

Dans les rares cas où l'astronaute désigné développerait un problème médical avant la mission, le médecin de vol fera tout son possible pour résoudre le problème avant le vol. S'il n'y parvient pas et qu'il croit que le problème peut s'aggraver pendant la mission, affecter la santé et la sécurité des autres membres d'équipage ou avoir un incidence négative sur la mission, le médecin de vol proposera de soustraire l'astronaute de la mission.

Les médecins de vol font également partie des groupes et des comités médicaux chargés de mettre au point les procédures visant à assurer la sécurité et la santé des astronautes dans l'espace. Ils examinent aussi ces procédures régulièrement afin de s'assurer qu'elles tiennent compte des plus récentes percées dans le domaine de la médecine spatiale.

Soutien médical aux vols spatiaux

Étant donné que les médecins de vol sont responsables, en bout de ligne, de la santé et de la sécurité de l'équipage, ils doivent connaître les risques liés à la mission et les antécédents médicaux de chaque astronaute. Cette connaissance leur est nécessaire pour être en mesure de prévoir les problèmes de santé éventuels, d'atténuer les risques auxquels s'expose l'équipage et de maximiser les chances de réussite de la mission. Les médecins de vol ne misent pas uniquement sur leurs connaissances, mais aussi sur l'expertise de leur équipe de soutien médical. Cette équipe est constituée d'ingénieurs biomédicaux et de spécialistes tels des psychologues, des psychiatres, des physiologistes de l'exercice, des nutritionnistes et des agents de santé spécialisés dans l'exposition aux rayonnements. Les médecins de vol sont au cœur de toutes ces activités médicales et gèrent les informations qu'ils reçoivent des membres de leur équipe de soutien afin de déterminer comment répondre adéquatement à chaque situation.

Avant la mission

Avant la mission, le médecin de vol veille principalement à ce que les membres d'équipage restent en santé et à ce qu'ils ne se blessent pas. Il supervise la planification de la mission d'un point de vue médical, s'occupe des problèmes médicaux qui affectent la capacité des membres de l'équipage de s'entraîner ou de demeurer qualifiés et se familiarise avec les activités prévues au programme de la mission. Par exemple, le médecin de vol surveille la formation à l'utilisation du matériel et à la réalisation des sorties extravéhiculaires, et peut même y prendre part. Cette façon de faire permet de mieux comprendre le travail des astronautes et le stress physique et psychologique découlant des activités spatiales. Puisque le médecin de vol ne part pas pour l'espace en compagnie de l'équipage, il forme habituellement un astronaute pour qu'il agisse à titre d'agent médical de bord dans le cadre de la mission. L'agent médical de bord représente les yeux et les oreilles du médecin de vol pendant toute la durée de la mission. Lorsqu'un des astronautes en mission possède une formation en médecine, c'est normalement lui ou elle qui est désigné agent médical de bord. Si tel n'est pas le cas, l'un des astronautes doit suivre une formation sur les procédures médicales de base.

C'est le médecin de vol qui s'assure de fournir tout l'équipement médical nécessaire pour la mission et qui veille à ce que l'équipage soit formé à l'utilisation des contremesures visant à atténuer les effets négatifs des vols spatiaux sur leur santé. C'est aussi lui qui administre les tests médicaux préalables au lancement et qui appuie l'équipage au site de lancement.

Pendant la mission

Au cours de la mission spatiale, le médecin de vol doit d'abord et avant tout veiller à la santé des astronautes. Une équipe de médecins de vol au sol fournit donc un appui médical 24 heures sur 24 aux astronautes depuis le Centre de contrôle de mission. Lors des vols de la navette spatiale, des conférences médicales privées avec les membres d'équipage et l'agent médical de bord ont lieu quotidiennement. Pour les missions de plus longue durée menées à bord de la station spatiale, on organise chaque semaine des conférences médicales privées avec chacun des membres d'équipage, et l'agent médical de bord effectue périodiquement une évaluation médicale en orbite pour le compte du médecin de vol. Il est possible de traiter les blessures mineures et les malaises à bord de la navette spatiale, des capsules Soyouz et de la station spatiale, mais étant donné les installations médicales limitées, il est plus compliqué de traiter les blessures et les maladies plus graves. Si le médecin de vol croit qu'il est impossible de traiter adéquatement un trouble médical en orbite, ou si celui-ci a un effet néfaste sur la santé, la sécurité ou le rendement du reste de l'équipage, il peut recommander l'avortement de la mission.

Après la mission

Les médecins de vol examinent sommairement les astronautes sur le site d'atterrissage. Au cours des quelques semaines suivant le retour sur Terre, ils soumettent chaque astronaute à un certain nombre d'examens médicaux afin de surveiller leur état de santé. Ils supervisent aussi la réadaptation des astronautes pour qu'ils puissent reprendre leurs activités normales et réintégrer les rangs des astronautes actifs.

Soutien médical lors de l'entraînement des astronautes

En plus de fournir un appui médical pendant les missions spatiales, les médecins de vol sont appelés à suivre les astronautes tout au long de leurs formations de base et avancée. Ils apprennent ainsi à connaître les astronautes et à mieux comprendre les troubles médicaux qu'ils pourraient éventuellement avoir à traiter dans l'espace. Par exemple, les médecins de vol de l'ASC ont fourni un soutien médical en milieux hostiles lors de l'entraînement préalable au projet de mission en environnement extrême de la NASA (NEEMO).

Possibilités de carrière

Le Dr Jean-Marc Comtois, médecin de vol de l'ASC, rend visite a l'équipage de NEEMO 7, une simulation de mission spatiale sous-marine.

Puisque la médecine aérospatiale est un domaine somme toute limité, peu de postes de médecins de vol sont offerts au Canada. Cela est particulièrement vrai pour le Programme spatial canadien. Hormis l'ASC, certains organismes gouvernementaux tels le ministère de la Défense nationale ou Transports Canada, et quelques entreprises privées du secteur de l'aviation, comme les transporteurs aériens, embauchent des médecins de vol.

Des programmes de formation des médecins de vol sont offerts dans des institutions canadiennes et internationales. Pour de plus amples renseignements, il est possible de consulter la section du site Web de l'ASC consacrée à la Formation en médecine aérospatiale ou le site Web de Recherche et développement pour la défense Canada.

Le soutien médical pour la Station spatiale internationale

Dans cette section

Le personnel médical de tous les partenaires de la Station spatiale internationale (SSI) travaille en collaboration pour répondre aux besoins médicaux des astronautes de la SSI pendant toutes les phases de l'entraînement et des missions, à travers les groupes suivants :

Conseil multilatéral de formulation des politiques médicales (MMPB pour Multilateral Medical Policy Board)

Le MMPB est composé de médecins représentant chacun un partenaire international. Il est le conseil de formulation de politiques médicales de niveau supérieur qui encadre le Groupe multilatéral des activités médicales (MMOP) et le Conseil multilatéral de médecine spatiale (MSMB).

Conseil multilatéral de médecine spatiale (MSMB pour Multilateral Space Medicine Board)

Le MSMB est un des principaux groupes de niveau opérationnel du MMPB. Il est chargé de confirmer que l'équipage de la SSI répond aux exigences médicales. Il doit également s'assurer que les médecins de vol qui ont été sélectionnés par le MMOP et qui ont été affectés à des missions possèdent les compétences requises. Suite à l'examen et à l'approbation des conclusions et des recommandations du MMOP, le MSMB transmet ses propres recommandations au MMPB.

Groupe multilatéral des activités médicales (MMOP pour Multilateral Medical Operations Panel)

Le MMOP établit les normes médicales communes, les directives en matière de médecine préventive, les critères de certification, les contre-mesures opérationnelles, les soins cliniques, les responsabilités en matière d'équipement médical, les procédures opérationnelles et les exigences liées à la surveillance environnementale. Il élabore également les directives de certification pour les médecins de vol de la SSI et recommande les médecins de vol qui ont été affectés à des missions devant le MSMB. Le MMOP reçoit et évalue les recommandations des divers groupes de travail sur les principaux enjeux médicaux et présente ses conclusions au MMPB et au MSMB.

Équipe chargée des activités de médecine spatiale (SMOT pour Space Medicine Operations Team)

Le SMOT se réunit une fois par semaine par téléconférence afin de discuter des questions actuelles et pertinentes de nature médicale se rapportant à la santé, à la sécurité, au bien-être et au rendement des membres d'équipage de la SSI, ainsi qu'aux conditions de travail, aux environnements intérieurs et extérieurs de la SSI ou de tout autre sujet médical pertinent. Seuls les médecins représentant les agences partenaires du projet de la SSI, le personnel de soutien essentiel et les experts invités à traiter d'un sujet précis peuvent y participer.

Équipe de gestion des activités de médecine spatiale (SMMT pour Space Medicine Management Team)

Les membres du SMMT se réunissent une fois par mois par téléconférence afin de traiter des questions touchant à la santé, à la sécurité, au bien-être et au rendement des membres d'équipage de la SSI, ainsi qu'aux conditions de travail, aux environnements intérieurs et extérieurs de la SSI ou de tout autre sujet médical pertinent. Seuls les médecins représentant les agences partenaires du projet de la SSI, le personnel de soutien essentiel et les experts invités à traiter d'un sujet précis peuvent y participer.

Poursuivez l'exploration

Date de modification :