Sélection de la langue

Recherche


Haut de page

SCISAT : 20 ans de découvertes

Le satellite SCISAT est en orbite autour de la Terre depuis 20 ans. (Source : ASC.)

L'Agence spatiale canadienne célèbre le 20e anniversaire du lancement de SCISAT, un satellite entièrement canadien destiné à l'étude de la couche d'ozone et des substances qui l'appauvrissent. Sa durée de vie utile prévue était de deux ans et ses objectifs initiaux ont été de loin surpassés. Toujours en exploitation, ses performances sont stables et rien n'indique qu'il s'arrêtera de sitôt.

SCISAT permet de mesurer 70 substances distinctes dans l'atmosphère et d'établir des profils de température et des vitesses du vent. Les équipes scientifiques responsables du traitement des données continuent encore aujourd'hui de perfectionner leurs méthodes afin de valider les données obtenues et d'en extraire encore plus d'information.

20 ans, toujours pertinent

De récentes avancées avec SCISAT ont permis de détecter plusieurs hydrofluorocarbures (HFC). Ces puissants gaz à effet de serre sont des substances réglementées. De plus, SCISAT a permis de mettre en lumière un nouveau mécanisme de destruction de l'ozone stratosphérique attribuable aux aérosols et au chlore. Cette découverte a été faite à la suite des feux de brousse de - en Australie, au cours desquels une importante quantité de fumée a été injectée dans la stratosphère.

En , grâce à SCISAT, il a été possible de détecter et de suivre l'évolution de la vapeur d'eau injectée dans la stratosphère lors de l'éruption du volcan Hunga Tonga. On a pu déterminer que l'eau était de provenance marine plutôt qu'atmosphérique.

Mieux comprendre les changements climatiques

Les données de SCISAT sur de nombreuses molécules permettent notamment de mieux comprendre la chimie atmosphérique, à laquelle sont directement liés les changements climatiques. En mesurant les gaz à effet de serre et les aérosols (particules fines), le satellite offre une meilleure compréhension de l'équilibre énergétique de l'atmosphère, principale source d'incertitude dans les modèles climatiques.

Pour souligner l'anniversaire de SCISAT, des scientifiques, des représentants gouvernementaux, des membres de l'industrie et des décideurs politiques se réuniront du au dans les bureaux de l'Agence spatiale canadienne à Longueuil.

Poursuivez l'exploration

Date de modification :