Aliments canadiens destinés à la Station spatiale internationale

Les aliments sont un aspect essentiel des missions spatiales habitées. Il ressort de travaux de recherche psychologique menés sur des membres d'équipage travaillant dans un milieu confiné, comme à bord de la Station spatiale internationale (ISS), que la variété, la qualité et la quantité des aliments consommés par les membres d'équipage ont une grande influence sur leur rendement et leur bien-être général. Les astronautes auxquels on offre un choix d'aliments variés pendant leur mission sont plus en mesure de garder le moral et souffrent moins d'ennui, de perte d'appétit et de mauvaise nutrition.

La National Aeronautics and Space Administration (NASA) et l'agence spatiale russe sont chargées de fournir chacune la moitié des aliments destinés aux équipages. Cependant, les astronautes des autres pays partenaires peuvent ajouter divers aliments aux menus proposés à bord de l'ISS. Chaque pays a l'occasion d'offrir des plats qui témoignent de son identité et de sa culture nationale.

Lors de plusieurs missions spatiales, l'Agence spatiale canadienne (ASC) a ajouté un certain nombre d'aliments canadiens aux menus des voyageurs de l'espace. Ces denrées non seulement traduisaient notre identité nationale, mais respectaient également les critères de la NASA concernant la valeur nutritive et l'entreposage. Les astronautes canadiens se sont régalés par exemple de biscuits des Guides canadiennes, de saumon fumé du Pacifique, de bonbons au sucre d'érable et de viande séchée de bœuf musqué. Jetez un coup d'œil aux récents menus spatiaux de Julie Payette et de Bob Thirsk.

Les biscuits Canasnack

En 2007, l'ASC a travaillé de concert avec Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) dans le but de préparer le Canasnack, un biscuit original destiné à l'espace. Issu de travaux de recherche approfondis, le biscuit respectait tous les critères de la NASA, y compris la durée de conservation, l'emballage et la valeur nutritive. Le Canasnack avait la taille d'une bouchée pour réduire la quantité de miettes produites à bord de la station spatiale.

Le Canasnack se présentait sous la forme d'un biscuit sandwich à la farine d'avoine avec un centre à la crème fait de concentrés de fruits véritables. Cinq saveurs ont été développées : crème aux canneberges, crème aux bleuets, crème à l'érable, biscuit au miel avec crème aux bleuets et biscuit sucré salé avec crème aux bleuets. Tous les ingrédients étaient d'origine canadienne ou représentatifs du Canada.

Le Canasnack a fait ses débuts lors de la mission STS-118 de la navette spatiale. L'astronaute de l'ASC Dave Williams a distribué cette collation typiquement canadienne à ses compagnons d'équipage à bord de la navette Endeavour. À la suite d'une conférence de presse au cours de laquelle l'astronaute Williams avait vanté les mérites du Canasnack, la demande a bondi et une commande de 10 000 biscuits a été passée pour la Foire royale d'hiver de l'agriculture de 2007, une quantité qui surpassait les capacités d'AAC. Toutefois, des échantillons ont été offerts à quelques chanceux. À ce jour, la délicieuse collation Canasnack n'a fait l'objet d'aucune production de masse.

En 2009, le Canasnack est retourné dans l'espace lors des missions STS-125 et STS-127, signe qui ne dément pas sa popularité.