Mission STS-100

Bannière de la mission STS-100

Description de la mission

Écusson de la mission STS-100. Cet écusson commémore la participation historique du Canada à la mission STS-100, ou vol d'assemblage 6A de la Station spatiale internationale (ISS). Il souligne la livraison et l'installation sur la Station d'une deuxième génération de bras robotique canadien. L'activité extravéhiculaire (EVA) de Hadfield, qui constituait la première sortie d'un Canadien à l'extérieur de la navette, y est aussi illustrée. Les ailes d'astronautes qui sont reproduites sur cet écusson avaient été remises au colonel Hadfield par le premier ministre du Canada à la suite de sa première mission spatiale. Elles reflètent le sentiment de fierté de Hadfield pour son pays et pour son héritage militaire. Cet écusson a été conçu par Cynthia DeWit qui étudie les beaux-arts au Conestoga College en Ontario.

Écusson de la mission STS-100
(Source : Agence spatiale canadienne)


Lancement

Date : 19 avril 2001

Heure : 14 h 41 min 42 s HAE

Site : Centre spatial Kennedy (KSC)


Atterrissage

Date : 1er mai 2001

Heure : 12 h 11 min 42 s HAE

Site : Base aérienne Edwards


Durée de la mission :
11 jours 21 h 30 min 0 s

Numéro de vol : STS-100

Orbiteur : Endeavour

Charges utiles :
Télémanipulateur de la Station spatiale (Canadarm2), Module logistique polyvalent Raffaello (MPLM), Antenne externe à haute fréquence (UHF).

Du 19 avril au 1er mai 2001

Le 22 avril, l'astronaute de l'Agence spatiale canadienne (ASC) Chris Hadfield s'est aventuré hors de la navette spatiale Endeavour, dans le vide spatial, pour fixer le Canadarm2 au module Destiny de la Station spatiale internationale (ISS). Cet épisode a marqué la première sortie extravéhiculaire d'un astronaute canadien. C'est un jalon dans l'histoire de l'exploration spatiale canadienne. C'est également le commencement de la deuxième génération d'une icône de la technologie robotique canadienne, le Canadarm2. Depuis son activation en 2001, le bras s'est révélé un ajout précieux pour l'ISS, notamment parce qu'il a permis d'assembler tous les autres éléments de la Station.

En plus d'installer le Canadarm2, Chris Hadfield et ses coéquipiers, dont quatre Américains, un Russe et un Italien, ont fixé une antenne sur la paroi extérieure de la station et transbordé du matériel scientifique provenant du module logistique polyvalent Raffaello (MPLM).

L'équipage de la mission STS-100 (Source : NASA)

L'équipage de la mission STS-100

De gauche à droite.
Yuri V. Lonchakov, Scott F. Parazynski, Kent V. Rominger, Umberto Guidoni, Jeffrey S. Ashby, Chris Hadfield et John L. Phillips.