TomatosphèreMC : faire germer le goût des découvertes en classe

Est-ce que c'est possible de faire pousser des fruits et des légumes dans l'espace, malgré l'apesanteur et le rayonnement? Quels types de semences peuvent germer même si les conditions ne sont pas favorables? Depuis , plus de trois millions d'élèves du Canada et des États-Unis ont tenté de répondre à ces questions en participant à TomatosphèreMC. La méthode pratique d'apprentissage de ce projet éducatif donne vraiment aux élèves le goût des sciences.

Des semences qui font germer la curiosité scientifique : Thomas Pesquet nous parle de TomatosphèreMC

L'astronaute de l'Agence spatiale européenne (ESA) Thomas Pesquet explique en quoi consiste le projet TomatosphèreMC. (Sources : Agence spatiale canadienne, NASA, ESA, Parlons sciences.)

Les agences spatiales du monde entier se préparent à envoyer des humains sur Mars. Emporter toute la nourriture pour une mission de deux ou trois ans coûterait trop cher. En fait, ça serait impossible. Alors les astronautes devront faire pousser leur nourriture pendant qu'ils seront dans l'espace. Dans le milieu fermé d'un vaisseau spatial, les plantes à bord servent non seulement à nourrir les astronautes, mais aussi à produire de l'oxygène, à absorber le gaz carbonique et à recycler certains déchets organiques.

Étapes à suivre pour participer

  1. L'enseignant commande un lot de semences.

    Deux types de semences seront envoyées :

    1. des semences ayant été exposées à l'espace (ou à un environnement simulant l'espace);
    2. des semences témoins, aux fins de comparaison.
  2. Les élèves font pousser les graines dans la salle de classe « à l'aveugle », sans savoir quelles semences appartiennent à quel lot;
  3. Ils prennent différentes mesures des plants de tomates, comme le taux de germination et le rythme de croissance;
  4. Ils entrent les résultats dans le site Web du projet pour les rendre accessibles aux scientifiques dans les domaines de l'horticulture et des sciences de l'environnement;
  5. Ils rapportent des tomates à la maison pour préparer de la bonne « salsa de l'espace »!

Commandez gratuitement vos semences

Tomatosphère TM

Des élèves de 6e année de l'école élémentaire Byron Northview de London, en Ontario, sèment des graines du projet TomatosphèreMC avec l'astronaute canadien Jeremy Hansen et Bonnie Schmidt, présidente-fondatrice de Parlons sciences. (Source : Agence spatiale canadienne.)

Apprendre aux élèves à penser comme des scientifiques

En participant, les élèves peuvent :

Pourquoi des tomates? Parce qu'elles sont faciles à faire pousser, nutritives et délicieuses, et qu'elles s'apprêtent de mille et une façons! En , plus de 272 millions de kilogrammes de tomates ont été produits dans les serres canadiennes.

David Saint-Jacques participe au projet éducatif Tomatosphère

L'astronaute de l'ASC David Saint-Jacques prend la pose avec des milliers de graines de tomates. Ces graines spatiales seront distribuées dans des classes au Canada et aux États-Unis, en collaboration avec l'organisme Parlons sciences. (Source : Agence spatiale canadienne/NASA.)

Infographie du parcours des graines de tomates. Description suit.
Le projet Tomatosphère MC - Infographie - Version textuelle

Mordez dans la science avec TomatosphèreMC!

  1. 1,2 million semences de tomate sont préparées en vue d'être envoyées dans l'espace.
  2. Les semences partent pour l'espace dans le ventre d'un dragon : un vaisseau spatial appelé Dragon, de la compagnie SpaceX, transporte les semences jusqu'à la Station spatiale internationale.
  3. Les semences de tomate passent environ quatre semaines dans l'espace.
  4. De retour sur Terre, les semences sont envoyées à plus de 20 000 classes du Canada et des États-Unis. Ensuite, les élèves font pousser les semences et les comparent à des semences ordinaires. Ce n'est qu'à la fin de l'expérience qu'ils découvrent quelles sont les semences qui ont séjourné dans l'espace.

Pourquoi faire pousser des tomates dans l'espace?

L'équipage des futures missions spatiales de longue durée ne pourra pas apporter toute sa nourriture : les astronautes devront faire pousser des plantes. Elles ajouteront de l'oxygène et de l'eau à l'environnement, et en élimineront le dioxyde de carbone. Pourquoi des tomates? Parce qu'elles sont faciles à faire pousser, nutritives et délicieuses, et qu'elles s'apprêtent de mille et une façons, comme en excellente salsa de l'espace!

Depuis son lancement en 2001, plus de 3 millions d'élèves ont participé à l'activité TomatosphèreMC.

(Source : Agence spatiale canadienne.)

Partenaires

Le projet TomatosphèreMC est réalisé en collaboration avec :

Poursuivez l'exploration

Date de modification :