Biographie de Ken Money

Profil : Ken Money est né le 4 janvier 1935 à Toronto, en Ontario. Il est marié et père d'une fille. À titre de spécialiste en physiologie, M. Money a largement contribué à l'avancement des connaissances relatives à l'oreille interne, au mal des transports, à la désorientation du pilote, aux effets biologiques des vols spatiaux, aux effets de l'alcool et à d'autres domaines scientifiques. Il est reconnu pour avoir inventé et démontré la technique d'obturation des canaux semi circulaires, une opération chirurgicale expérimentale utilisée dans les hôpitaux nord américains et européens pour traiter certains types de vertiges. Au cours des années, M. Money a publié 110 articles scientifiques et autorisé six différents sujets pour le « World Book Encyclopedia », et un autre pour Microsoft Encarta. En plus d'être un scientifique reconnu et un spécialiste en sécurité des vols, il a fait partie de la première équipe d'astronautes canadiens de 1984 à 1992.

Études : M. Money a fait ses études secondaires au North Toronto Collegiate Institute à Toronto, en Ontario, et à la Noranda School de Rouyn-Noranda, au Québec. Il a ensuite fréquenté l'Université de Toronto où il a obtenu, en 1958, un baccalauréat ès sciences avec spécialisation en physiologie et en chimie. Il a ensuite complété une maîtrise ès sciences en physiologie en 1959, et un doctorat en physiologie en 1961. M. Money a obtenu son diplôme du Collège de la Défense nationale en 1972, et celui du cours de progression accélérée en chute du Spaceland Parachute Center (à Houston) en 1989. Il est professeur agrégé de physiologie (à temps partiel) à l'Université de Toronto, et donne régulièrement des cours magistraux dans les classes de premier cycle. M. Money enseigne à l'occasion à l'Université York, et il a présenté des conférences dans différentes universités au Canada, aux États-Unis, en Grande Bretagne, en France, en Italie et au Japon. Croyant fermement à l'apprentissage continu, il a également suivi des cours de comptabilité et de gestion au collège communautaire.

Expérience : M. Money est d'abord et avant tout un scientifique, qui a apporté beaucoup aux domaines de la physiologie vestibulaire et de la médecine aéronautique. Il a entrepris sa carrière en 1961 à Downsview en Ontario, à l'Institut de médecine environnementale pour la défense (IMED), maintenant appelé Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC Toronto). Du point de vue organisationnel, l'IMED/RDDC relève du ministère de la Défense nationale du Canada. M. Money a acquis une expertise dans le domaine du mal des transports associé aux vols habités, en plus d'étudier de près le phénomène de la désorientation spatiale chez les pilotes.

M. Money a travaillé pour la première fois pour le programme spatial de la NASA en 1962, agissant comme conseiller scientifique auprès de l'agence américaine. Il a également été cochercheur pour diverses expériences menées dans le cadre de six missions de la navette spatiale. Il a fait partie du premier corps d'astronautes canadiens, dont les membres ont été choisis par le Conseil national de recherches du Canada en décembre 1983. L'équipe d'astronautes a par la suite été transférée à l'Agence spatiale canadienne (ASC), lors de la création de cet organisme gouvernemental en mars 1989. M. Money a entamé son entraînement d'astronaute en février 1984 et, plus tard la même année, il a mis sur pied la toute première expérience médicale canadienne menée dans l'espace, alors que pour la première fois un astronaute canadien s'envolait à bord de la navette, dans le cadre de la mission STS-41G.

Au début des années 1990, M. Money a été désigné spécialiste de charge utile de relève pour la première mission du Laboratoire international de microgravité (mission STS-42 de la navette Discovery, lancée en janvier 1992). À titre de contrôleur de l'exploitation des charges utiles de Spacelab pour cette mission en sciences de la vie qui visait à étudier la microgravité et ses effets sur le corps humain dans l'espace, il était responsable de la communication entre l'équipage de vol et l'équipe de soutien au sol du Marshall Space Flight Center de la NASA, situé à Huntsville, en Alabama. Il a également participé à l'élaboration de nombreuses expériences en physiologie spatiale pour la mission Spacelab IML-1, dont l'objectif était de découvrir les principales causes du mal de l'espace.

Après avoir assumé la fonction d'astronaute pendant plus de dix ans, M. Money a quitté l'ASC en 1992 pour retourner à sa passion, soit l'étude et la pratique de la physiologie.

Il a par la suite occupé pendant six ans le poste de directeur au conseil d'administration d'Interquest Incorporated, une entreprise de Toronto qui finance les jeunes entreprises spécialisées dans la technologie. M. Money a participé au comité de vérification du conseil, et a présidé le comité de rémunération. Pendant trois ans, il a fait partie du conseil d'administration et du conseil consultatif des sciences de Lifetech Corporation, une entreprise de biotechnologie de Toronto.

M. Money a récemment pris sa retraite comme scientifique chevronné au RDDC, où il avait amorcé sa carrière.

Intérêts : M. Money est un ancien pilote de chasse de la Force aérienne du Canada, et a piloté toute une gamme d'aéronefs tels que des avions de brousse et des hélicoptères. Aux commandes d'un avion à flotteurs de type Otter, il a su mener à bien deux missions de recherche et de sauvetage dans la nature sauvage du Nord canadien. Sa passion pour l'aviation l'a amené à s'intéresser à l'acrobatie aérienne. Amateur de badminton, il a remporté le Masters de badminton des États-Unis dans sa catégorie d'âge au tournoi international de 2008 à Miami, en Floride. M. Money aime aussi le ski, le parachute, la pêche, la lecture et le bridge. Athlète accompli, il a représenté le Canada aux Jeux olympiques d'été de 1956 à Melbourne, en Australie, où il s'est classé cinquième dans l'épreuve du saut en hauteur.

Distinctions : En 1981 M. Money a été nommé conférencier pour la Conférence W. Rupert Turnbull de l'Institut aéronautique et spatial du Canada. Il a été élu académicien de l'Académie internationale d'astronautique en 1984. En 1985, il a reçu une bourse de l'Association de médecine aéronautique et spatiale, et en 1986, il s'est vu décerner le prix Wilber R. Franks de la Société canadienne de médecine aérospatiale pour sa contribution dans le domaine de la médecine aérospatiale. Il a également reçu le prix de conférence en neurosciences de la Grass Foundation à l'Université de la Pennsylvanie en 1989. Finalement, en 1992, il a été nommé conférencier Wellmark pour l'Association canadienne de microbiologie clinique et des maladies infectieuses.

La même année, M. Money été admis au temple de la renommée de l'Université de Toronto pour ses performances en natation et en athlétisme. En 1994, il a reçu la Croix du service méritoire du Gouverneur général du Canada en reconnaissance de ses nombreuses contributions à la science et à la technologie. En 2000, on lui a remis le prix Kent Gillingham de l'Association de médecine aéronautique et spatiale des États-Unis pour avoir contribué à l'avancée des connaissances sur la désorientation et la connaissance de la situation en vol.

Organismes : M. Money a présidé le comité sur les facteurs humains de l'Académie internationale d'astronautique, qui a réalisé une étude sur l'exploration de la planète Mars intitulée « Mars Cosmic Study on the International Exploration of Mars » (aussi appelée « 4th Cosmic Study of the IAA »). Il a édité et coécrit le rapport de 1996 portant sur les aspects psychologiques et physiologiques des astronautes qui participent à des missions de longue durée dans l'espace. Il est actuellement président de la National Space Society établie à Washington DC. Il siège également au conseil des gouverneurs de ce groupe de promotion de l'utilisation de l'espace à but non lucratif depuis 1986, et au conseil d'administration depuis 2004. M. Money fait également partie, depuis 1996, du conseil d'administration du spectacle aérien de l'Exposition nationale canadienne de Toronto.

Février 2011