Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Magdalena Wierus - Ingénieure intermédiaire, Opérations (Ingénierie de soutien et logistique)

Magdalena Wierus

Je me rappelle la première fois où j'ai aperçu le Canadarm2 dans l'espace. L'équipe chargée des logiciels n'est pas vraiment à la console pendant les opérations, mais mon directeur nous y a amenés, un collègue — qui venait tout juste d'être embauché — et moi, pour en faire l'expérience concrète. Et la première fois que j'ai levé les yeux vers l'écran, je me suis dit que je devais rêver! Le bras était vraiment dans l'espace! (Rires). À vrai dire, cela m'a touché profondément. J'allais travailler sur ce robot, et nous allions réaliser des choses fantastiques dans l'espace. Ce fut un moment spécial, « mon » moment spatial. J'étais émerveillée.

Plusieurs choses dans ma vie m'ont menée ici, et je suis fière d'avoir été assez forte pour pouvoir continuer, conserver mon intégrité et rester moi-même. Tout au long de ma vie, j'ai pu conserver mes racines. Je dois beaucoup à mes parents, à la façon dont ils m'ont élevée.

Magdalena Wierus, ingénieure intermédiaire, Opérations (Ingénierie de soutien et logistique)

Magdalena est ingénieure en aérospatiale. Avec son équipe, elle met au point des logiciels pour améliorer le rendement et les opérations du Canadarm2 et de Dextre. Elle est diplômée de l'Université internationale de l'espace et, en tant que membre du Comité des femmes en sciences, technologies et gestion de l'ASC, elle défend également les intérêts des femmes dans les domaines des sciences, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques. Elle a deux jeunes enfants.

En quoi votre emploi est-il unique?
Je travaille avec des organisations nationales et internationales du domaine de l'observation de la Terre pour comprendre leurs besoins et veiller à ce que ceux-ci soient considérés dans les mesures prises par le gouvernement du Canada.

De quelle réalisation professionnelle êtes-vous le plus fière?
Je suis très fière du travail que j'ai réalisé avec le groupe de l'Agence chargé des opérations de la Station spatiale internationale. Je devais contribuer à maintenir le Canadarm2 et Dextre en bon état de marche. J'aidais à régler en temps réel des problèmes de fonctionnement du bras, pour qu'il puisse poursuivre son travail essentiel.

Qu'est-ce qui vous a aidé le plus dans votre carrière?
J'ai eu la chance d'avoir plusieurs excellents superviseurs qui m'ont encouragée à me perfectionner et qui m'ont fait connaitre diverses façons de me réaliser.

Quel conseil donneriez-vous à une jeune fille ou à une jeune femme?
Croyez en vos capacités, mais soyez disposée à apprendre de vos collègues et de vos supérieurs. N'ayez pas peur d'admettre que quelque chose vous échappe : vous tirerez à coup sûr de grandes leçons de votre honnêteté.

Date de modification :