Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Jamie Sevigny - Ingénieure, Gestion de projets

Jamie Sevigny

Lorsque j'enseignais aux astronautes à manipuler le Canadarm2, je devais connaître le sujet à fond. Être une femme plus jeune dans ce milieu rendait parfois difficile la tâche de dire à un astronaute, qui avait fait ses preuves sur le plan technique et dans bien d'autres domaines, de réessayer quelque chose ou de devoir lui montrer comment améliorer une tâche ou une procédure. Je savais que je devais connaître mon sujet en profondeur, car s'il me fallait remettre en question les propos ou les actes de l'un d'entre eux, je devais avoir une excellente raison et de solides arguments.

Enseigner aux astronautes ne nécessite pas seulement des compétences techniques. C'est certain qu'il faut pouvoir comprendre l'ingénierie, comprendre comment les systèmes sont connectés, comprendre quel sera l'impact si quelque chose tourne mal. Mais avoir de bonnes aptitudes relationnelles est essentiel.

Jamie Sevigny

Jamie est ingénieure électricienne et elle a formé de nombreux astronautes à titre d'instructrice en robotique. Il y a cinq ans, elle a décidé de se diriger vers la gestion de projet et travaille maintenant à l'élaboration de la composante terrestre de la mission de la constellation RADARSAT. Elle a trois enfants et est, depuis plusieurs années dont les deux dernières à titre de présidente, membre du conseil d'administration du Centre de la petite enfance La Voie lactée, la garderie en milieu de travail de l'Agence spatiale canadienne. Elle en est présidente depuis deux ans.

En quoi votre emploi est-il unique?
Les projets auxquels nous travaillons vont dans l’espace à un moment donné!

De quelle réalisation professionnelle êtes-vous le plus fière?
Plusieurs petites réalisations au fur et à mesure rendent le travail très gratifiant.

Qu’est-ce qui vous a aidé le plus dans votre carrière?
Ce qui m’a aidé, c’est d’être ouverte et honnête, et de prendre des décisions qui respectent mes valeurs.

Quel conseil donneriez-vous à une jeune fille ou à une jeune femme?
Ne laissez pas l’inconnu vous empêcher de poursuivre une carrière. Soyez vous-même et faites valoir votre perspective unique dans votre travail, quel qu’il soit.

Date de modification :