Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Défi de l'alimentation dans l'espace lointain

L'Agence spatiale canadienne (ASC) travaille avec la NASA au Défi de l'alimentation dans l'espace lointain. Ce concours vise la mise au point de nouvelles technologies de production alimentaire pour les astronautes en mission spatiale. Elles élargiraient aussi les possibilités sur Terre en ce qui concerne la production d'aliments.

À propos du défi

Il est vital pour les astronautes en mission d'exploration spatiale d'avoir à leur disposition des aliments nutritifs. Ce sera particulièrement le cas lors des futures missions d'exploration de la Lune et de Mars. Les équipages devront produire eux-mêmes des aliments pour répondre à leurs besoins nutritionnels. Dans l'espace, certaines des difficultés liées à la production de nourriture ont les mêmes que celles rencontrées sur Terre, en milieux hostiles, comme dans de nombreuses collectivités du nord du Canada.

Le Défi de l'alimentation dans l'espace lointain a pour but de mener à la création de nouvelles technologies de production alimentaire qui nécessitent un minimum d'intrants (p. ex. matériel, énergie, eau) pour produire un maximum d'aliments sains, nutritifs et agréables au goût.

Non seulement ces innovations serviront aux missions spatiales de longue durée, mais elles comportent aussi des avantages pour les populations de la Terre, en particulier dans les régions éloignées où les conditions sont défavorables, comme dans l'Arctique canadien.

Des solutions aux défis de la production alimentaire dans l'espace et sur Terre

L'ASC participe à deux initiatives de production alimentaire dont les résultats pourraient profiter aux astronautes en mission spatiale de longue durée, mais aussi aux populations sur Terre. (Sources : ASC, NASA, ESA/NASA–T. Pesquet, Arctic Research Foundation, Canacompost Systems, Université McGill/McGill Advanced bio-Regenerative Toolkit for Long Excursion Trips (MARTLET), AlgaBloom International Ltd., Université de Waterloo, Ecoation Innovative Solutions Inc., Université de Guelph, PeaPod Technologies Inc., Noblegen Inc., Université Concordia.)

Qui pouvait participer?

Les parties intéressées aux États-Unis et à l'étranger peuvent consulter le site Web Deep Space Food Challenge pour obtenir de plus amples renseignements.

Semi-finalistes de la phase 1

Les innovateurs canadiens ont été invités à soumettre au plus tard le un concept de technologie de production alimentaire.

Le jury du Défi de l'alimentation dans l'espace lointain a sélectionné les semi-finalistes de la phase 1. Les 10 équipes canadiennes qui passent à la phase 2 sont les suivantes.

Organisation Nom du projet
Canacompost Systems L'avant-poste : compostage dans l'espace avec des mouches soldats noires
Université McGill/McGill Advanced bio-Regenerative Toolkit for Long Excursion Trips (MARTLET) Système d'élevage, de collecte et de transformation de criquets
Université McGill/McGill Advanced bio-Regenerative Toolkit for Long Excursion Trips (MARTLET) Photobioréacteur InSpira
AlgaBloom International Ltd. Plateforme programmable de culture de microalgues pour une production alimentaire durable dans l'espace
Université de Waterloo Photobioréacteurs à base d'hydrogel pour la culture d'aliments et le maintien de la vie
Ecoation Innovative Solutions Inc. CANGrow – Système modulaire de production alimentaire d'intérieur
Université de Guelph Canada - Options de croissance pour les environnements spatiaux (GOOSE)
PeaPod Technologies Inc. PeaPod
Noblegen Inc. SEuPS – Système de production d'euglènes dans l'espace
Université Concordia Microferme AstroYeast : Une usine de nutriments et d'arômes adaptée à l'espace

Consultez le site Web d'Impact Canada pour en savoir plus sur le Défi et sur les prix.

Organisations participantes

L'ASC et le Bureau du Conseil privé (dans le cadre de l'initiative Impact Canada) travaillent en coordination avec la NASA au Défi de l'alimentation dans l'espace lointain.

Poursuivez l'exploration

Date de modification :