Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

L'astronaute David Saint-Jacques présente le projet « Conditions environnementales optimales pour la vie »

Description

Publié le 26 janvier 2018

245 vues

L'astronaute David Saint-Jacques présente le projet « Conditions environnementales optimales pour la vie »

2018-01-26 - David Saint-Jacques, astronaute de l’Agence spatiale canadienne, présente aux enseignants canadiens le projet « Conditions environnementales pour la vie ». Réalisé par l’organisme Parlons sciences, ce projet permettra aux élèves d’explorer la question des conditions environnementales optimales dans la Station spatiale internationale ainsi que dans leur propre salle de classe sur Terre.

(Source : Agence spatiale canadienne.)

Transcription

David Saint-Jacques : Bonjour! Je m’appelle David Saint-Jacques, astronaute de l’Agence spatiale canadienne.

Dans quelques mois, je vais m’envoler dans l’espace pour une mission de six mois à bord de la Station spatiale internationale.

La Station est un laboratoire orbital extraordinaire. Quand j’y serai, je vais participer à des centaines d’expériences scientifiques au nom de chercheurs du monde entier.

Les expériences canadiennes que je vais mener sont axées sur la santé humaine. La Station est l’environnement idéal pour faire ce type de recherche parce que l’espace est mauvais pour la santé. La microgravité, le niveau élevé de rayonnement et même l’isolement… l’environnement spatial a un impact majeur sur les astronautes.

La Station est aussi un milieu fermé. Les astronautes sont donc plus sensibles aux polluants dans l’air ambiant et à d’autres facteurs environnementaux.
Afin que les astronautes puissent faire leur travail et effectuer des expériences scientifiques, on doit s’assurer qu’ils restent en santé tout au long de leur mission. C’est ce qui nous permettra un jour d’aller plus loin dans l’espace, comme par exemple sur Mars.

L’environnement de la Station spatiale est sous une surveillance constante, la qualité de l’air et de l’eau même la propreté de toutes les surfaces des modules est constamment évalué. On vérifie le niveau de rayonnement, le niveau sonore… tout ce qui peut avoir un impact sur notre bien-être physique et psychologique.

Mais le bien-être, ce n’est pas seulement important dans l’espace, c’est aussi important sur Terre! Je suis certain que vous savez, comme enseignant, à quel point il est important pour vos élèves d’avoir un environnement propice à l’apprentissage.

Pendant ma mission, l’organisme Parlons sciences et l’Agence spatiale canadienne s’uniront pour inviter les classes de partout au Canada – de la maternelle jusqu’en 5e secondaire – à participer à un nouveau projet éducatif appelé « Conditions environnementales optimales pour la vie ».

Pendant toute la durée de ce projet, vous surveillerez l’environnement de votre salle de classe et demanderez à vos élèves d’examiner comment les facteurs environnementaux influencent leur santé mentale et physique.

Vos mesures seront entrées dans une base de données nationale à laquelle vous aurez accès. Vous pourrez alors les comparer avec celles d’autres salles de classes du Canada, et même celles de la Station spatiale internationale!

Vos élèves devront aussi trouver des solutions, apporter des changements à leur environnement et mesurer l’impact de ces changements sur leur qualité de vie.

À mon avis, c’est une occasion formidable pour vous et votre classe, de faire partie de la prochaine mission spatiale canadienne! Et c’est aussi l’occasion pour vos élèves d’acquérir des compétences en pensées compétentionnelles et d’apprendre les rudiments de la programmation.

Alors, avez-vous envie de faire une activité scientifique sur Terre pendant que je fais des expériences scientifiques dans l’espace? Peut-être même que nous pourrons échanger nos notes?

Visitez le site Web de Parlons sciences pour savoir comment votre classe peut participer.

Télécharger

Pour connaître les propriétés et l'utilisation des vidéos veuillez vous référer à la section des avis.

Date de modification :