Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

La Nouvelle génération de Canadarm

Description

Publié le 3 juillet 2013

950 vues

La Nouvelle génération de Canadarm

2013-07-05 - Le projet de Nouvelle génération de Canadarm met en vitrine une technologie robotique canadienne unique en son genre ainsi que des logiciels connexes conçus dans le but d'appuyer les futures missions spatiales et de réparer et de ravitailler les satellites en orbite autour de la Terre.

(Source : Agence spatiale canadienne.)

Transcription

Narration : Depuis les quatre dernières décennies, l’exploration spatiale a réalisé énormément de progrès. Aujourd’hui, des centaines de vaisseaux spatiaux orbitent la Terre et au-delà de notre planète tout en changeant notre mode de vie et la façon que nous conduisons nos activités d’affaire.

Les satellites de communication offrent des services de voix, d’information, et de vidéo qui nous permettent de communiquer autour du monde. Les satellites de télédétection nous permettent de surveiller la santé environnementale de la Terre.

De grands laboratoires sur la Station Spatiale Internationale nous permettent de poursuivre des recherches scientifiques au sujet de la santé humaine.

Les satellites et observatoires spatiaux nous permettent d’explorer notre système solaire tout en améliorant notre connaissance de la Terre et de l’univers.

Nous avons déjà franchi plusieurs pas mais pour continuer notre exploration de l’espace et utiliser au maximum ces importantes ressources dans l’espace nous devons pouvoir non seulement les préserver, mais aussi les réparer et les améliorer. Le Canada est le chef de file en matière de technologie robotique de pointe pour prolonger la vie utile des satellites et d’autres objets en orbite, adresser le problème croissant des débris orbitaux, fournir un élément fondamental lors d’une mission spatiale vers de nouvelles destinations. Continuons notre héritage de leader en robotique spatiale, le Canada a lancé le projet nouvelle génération du bras canadien. Ce projet a pour objectif de développer et mettre en valeur les technologies robotiques essentielles et les prototypes requis pour démontrer l’entretien de satellites en orbite. Ceci va nous préparer pour de nouveaux défis et pour les pas suivants dans l’exploration de l’espace.

Le projet nouvelle génération du bras canadien démontre les exigences requises pour supporter toutes les étapes d’une mission robotique d’entretien de satellites. Approche, amarrage, entretien et/ou réparation, et séparation. Le centre nerveux du banc d’essai est la station d’opération, une station de contrôle de nouvelle génération qui permet aux opérateurs de planifier, simuler, et exécuter des missions d’entretien de satellites situés à des orbites différentes. La station de contrôle laisse l’opérateur évaluer différents aspects de la mission : condition d’éclairage, délais de transmission, et autres défis reliés aux opérations à distance. Le banc d’essai des opérations à proximité sert à simuler l’approche final du véhicule d’entretien, une opération délicate lors de missions en orbite. Le banc d’essai est utilisé pour étudier et analyser les demandes imposées sur l’opérateur, ainsi que les techniques et stratégies d’orientation nécessaires lors de l’approche finale du véhicule d’entretien.

La nouvelle génération du bras canadien, le descendant du Canadarm 2, a été conçu pour accompagner le véhicule spatial plus petit du futur. Ce bras robotisé de pointe peut capturer et amarrer les satellites en détresse ou en panne. Le banc d’essai démontre la technologie d’un bras léger déployable télescopique nécessaire pour rencontrer les exigences en termes de portée et volume.

Assurer qu’un futur vaisseau spatial ou satellite réussisse de s’amarrer en orbite sans avoir été conçu pour entretien robotique, un banc d’essai aidera à réaliser des expériences au niveau d’amarrer des vaisseaux spatiaux.

En avançant les capacités de l’expertise canadienne, la nouvelle génération du petit bras robotique est un banc d’essai pour un manipulateur agile plus avancé, petit, et léger avec des électroniques, logiciels, et systèmes de contrôle à la fine pointe de la technologie. Le banc d’essai démontrera la capacité d’entretenir un vaisseau spatial en orbite. Équipé d’outils spécialisés, la nouvelle génération du petit bras robotique exécutera une variété de tâches complexes d’entretien incluant l’enlèvement d’appareillage de couverture thermique, couper les fils sur les bouchons du combustible, accéder les valves de remplissage et d’évacuation de propergol, changement d’une unité remplaçable en orbite.

Aussitôt que les tâches d’entretien robotique pour ravitailler et remplacer des composantes sur le vaisseau spatial sont complète, le vaisseau spatial peut se séparer et se déplacer au prochain satellite qui nécessite de l’entretien.

La station d’opération de mission met en lien les quatre bancs d’essai permettant l’évaluation et la démonstration d’interaction humaine-robotique pour un variété de missions d’exploration et d’entretien. Au futur, ces simulations de mission seront menées par des opérateurs situés à l’Agence Spatiale Canadienne qui télécommanderont les bancs d’essai.

L’installation de la nouvelle génération du bras canadien servira du centre d’avancement robotique pour le gouvernement, l’industrie, et le milieu universitaire et aidera à transformer nos connaissances en produits et continuera à renforcer le leadership canadien en robotique de pointe.

Télécharger

Pour connaître les propriétés et l'utilisation des vidéos veuillez vous référer à la section des avis.

Date de modification :