Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

David Saint-Jacques parle du Canadarm2 et de l'avenir de la robotique spatiale canadienne

Description

Publié le 3 mai 2019

36 vues

David Saint-Jacques parle du Canadarm2 et de l'avenir de la robotique spatiale canadienne

2019-05-03 - À bord de la Station spatiale internationale, l’astronaute de l’Agence spatiale canadienne David Saint-Jacques fait part de ses impressions sur son utilisation prochaine du Canadarm2 pour attraper un vaisseau spatial et sur l’avenir de la robotique spatiale canadienne.

(Sources : Agence spatiale canadienne, NASA.)

Transcription

Question : Un de vos prochains défis sera d’être aux commandes du Canadarm2 pour attraper le vaisseau-cargo Dragon. Comment vous sentez-vous devant ce défi?

David Saint-Jacques : C’est tout un privilège… du fait que je sois Canadien, bien sûr, ce serait un moment fort de la mission. C’est un rêve pour un astronaute canadien d’être aux commandes du Canadarm2. Attraper un vaisseau de ravitaillement est un véritable défi et une prouesse technique dont nous pouvons tous être fiers. Le Canadarm2 n’était pas fait pour ça initialement. C’est la NASA qui nous a lancé le défi, genre « Pensez-vous que vous pourriez faire ça avec votre bras robotisé, que vous pourriez attraper des vaisseaux-cargos? » Et nos ingénieurs se sont retroussé les manches et ont trouvé une façon d’ajouter cette fonction au Canadarm. Je pense que ça témoigne de l’ingéniosité et de l’esprit d’inventivité des Canadiens. Je crois aussi que ça montre la voie de l’avenir, où l’exploration spatiale sera une combinaison d’exploration habitée et d’exploration robotisée, et avec l’intelligence artificielle, nous pourrons, en synergie, beaucoup mieux explorer et inventer.

Télécharger

Pour connaître les propriétés et l'utilisation des vidéos veuillez vous référer à la section des avis.

Date de modification :