Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Le défi européen Astro Pi : encourager les jeunes femmes à s'intéresser aux sciences

Description

Publié le 15 février 2019

26 vues

Le défi européen Astro Pi : encourager les jeunes femmes à s'intéresser aux sciences

2019-02-15 - L'astronaute de l'ASC Jenni Sidey-Gibbons encourage les jeunes à participer au défi européen Astro Pi. Apprenez-en plus sur les femmes qui lui ont servi de modèles et marqué l’histoire de l’exploration spatiale, notamment en codage.

Le défi européen Astro Pi est un programme éducatif de l'Agence spatiale européenne réalisé en collaboration avec la Fondation Raspberry Pi. Grâce à ce défi, les jeunes ont l’occasion formidable de participer à la recherche scientifique dans l’espace en faisant de la programmation informatique pour les ordinateurs Raspberry Pi à bord de la Station spatiale internationale.

(Sources : ESA, Agence spatiale canadienne, Raspberry Pi Foundation.)

Lien(s) utile(s)

Transcription

Jenni Sidey : J’étais toute petite quand j’ai voulu devenir astronaute. J’avais trois ou quatre ans quand la première femme astronaute du Canada, Roberta Bondar, est allée en mission spatiale. Je me souviens de ma mère qui m’a expliqué à quel point c’était important. Nous avons suivi sa mission, nous avons découpé des articles dans les journaux, je me suis fait un album sur Roberta Bondar… tout ça m’a incitée très jeune à vouloir être une astronaute. Le codage a joué un rôle primordial dans l’exploration spatiale, un rôle vraiment important. Et ça remonte aux premières missions lunaires, au programme Apollo, quand Margaret Hamilton a codé le programme informatique de l’atterrisseur de la mission Apollo 11.

Le codage a une histoire fabuleuse : nous l’avons utilisé bien avant ça et l’utilisons depuis pour effectuer beaucoup de tâches entièrement automatisées, ou encore avec le soutien d’astronautes ou du personnel au sol. Le codage est vraiment un élément central. Alors que nous nous préparons à explorer l’espace lointain, nous devrons coder de nouveaux logiciels et nous fier de plus en plus à l’intelligence artificielle. Je trouve ça vraiment excitant.

Je pense que les élèves devraient participer au défi européen « Astro Pi » parce que ça leur donne la chance de s’initier au codage, à la science et la technologie alors qu’ils sont jeunes.

Ma première expérience de codage, je l’ai eue à l’université. Je devais avoir 18 ou 19 ans à ce moment-là. Mais les élèves qui participent au défi « Astro Pi » auront cette expérience bien avant, et c’est vraiment à leur avantage d’apprendre à coder et à utiliser le codage le plus tôt possible

Télécharger

Pour connaître les propriétés et l'utilisation des vidéos veuillez vous référer à la section des avis.

Date de modification :