Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Sommaire de l'évaluation des missions spatiales habitées et utilisation de la SSI

  • 10 recherches étaient en cours/terminées de à
  • 10 instruments scientifiques étaient en développement/complétés de à

En -, Jennifer Sidey et Joshua Kutryk ont été embauchés lors d'une vaste campagne de recrutement. Cela a engendré :

  • 14 millions $ en valeur publicitaire;
  • 22 millions d'empreintes médiatiques;
  • 925 000 engagements dans les médias sociaux;
  • Plus de 2 millions de visites sur la page web des astronautes.

116 % Taux d'utilisation annuel moyen de temps d'équipage prévu pour la recherche scientifique dans la Station spatiale internationale. L'allocation de temps prévu du Canada parmi les partenaires est de 2,3 %

Chris Hadfield a participé à sa troisième mission spatiale de à .

47 publications revues par les pairs issues du financement du programme ont été publiées entre et .

  • 254 citations dans d'autres publications scientifiques (en moyenne 5,4 fois chacune);
  • 58% des publications ont fait l'objet d'une collaboration internationale avec 10 pays;
  • La moyenne des citations relatives des chercheurs financés par l'ASC est de 1,46 pour la période à .
  • En moyenne 58 PHQ par année ont travaillé avec un chercheur principal;
  • En moyenne 13 étudiants ont travaillé à des projets financés par l'ASC;
  • L'instrument OSTEO a été impliqué dans plusieurs missions: e-OSTEO (, , ), OSTEO-4 () et InVitroBone ();
  • Astroskin a été commercialisé en tant que ligne de vêtements intelligents nommé Hexoskin.

À propos de l'évaluation

L'évaluation visait à recueillir et à analyser des éléments de preuve sur la pertinence et le rendement des activités entreprises par le programme.

Elle couvre la période d' à .

Elle a été menée par l'équipe d'évaluation de l'ASC de à en réponse à la Politique sur les résultats du Secrétariat du Conseil du Trésor.

L'évaluation a utilisé une approche à méthodes mixtes combinant des analyses qualitatives et quantitatives y compris:

Que vise le programme?

Ce programme vise à:

  1. Positionner le Canada à la fine pointe de la science et de la technologie;
  2. Recruter, entraîner et sécuriser les occasions de vol pour les astronautes;
  3. Identifier, comprendre, atténuer ou éliminer les risques pour la santé des astronautes;
  4. Concevoir, construire, lancer et exploiter le matériel spatial pour mener des expériences en science de la vie;
  5. Soutenir la santé des astronautes et créer de nouveaux emplois dans des domaines tels que l'ingénierie, la science, le secteur manufacturier et l'administration.

Qu'avons-nous appris?

Le programme répond non seulement à un besoin démontré en maximisant le retour sur les investissements réalisés dans le passé (la pleine utilisation du temps alloué au Canada dans la SSI), mais il permet aussi de mettre à profit l'expérience et la notoriété acquises par l'ASC au fil des ans.

Le modèle de livraison est jugé adéquat et la nouvelle stratégie spatiale permet de positionner le programme pour le futur.

Dans l'ensemble, les extrants et les résultats ciblés par le programme ont été atteints et surpassés. Les chercheurs et astronautes canadiens sont reconnus par la communauté internationale et semblent susciter l'intérêt de la population générale. Certains projets ont donné lieu à des utilisations sur Terre et à des réutilisations dans l'espace.

Le modèle de partenariat de la SSI offre au Canada des opportunités scientifiques et technologiques puisqu'il lui permet de bénéficier d'un laboratoire de recherche unique dans l'espace. Les ressources humaines œuvrant au programme sont jugées compétentes et le temps alloué à l'utilisation de la SSI est maximisé.

En conclusion…

L'évaluation a démontré que le programme est pertinent et qu'il atteint les résultats visés tout en étant efficient.

Il permet au Canada de continuer à jouer un rôle clé dans les missions spatiales habitées et également dans la recherche en santé et sciences de la vie dans l'espace.

Date de modification :