Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Sommaire de l'évaluation du Programme global de Subventions et de Contributions

Qu'est ce le Programme global de Subventions et Contributions?

Le Programme global de Subventions et Contributions de l'Agence spatiale canadienne existe depuis . Ce programme a pour but de soutenir les activités de recherche et développement spatiales en appuyant le développement des connaissances et l'innovation pour répondre aux besoins et aux priorités du pays.

C'est le seul programme fédéral de subventions et contributions qui est entièrement consacré au développement du secteur spatial.

À propos de l'évaluation

L'évaluation couvre la période d' à

L'évaluation a été effectuée durant les exercices - et - par la fonction d'évaluation de l'Agence spatiale canadienne, conformément à la Politique sur l'évaluation () et à la Politique sur les paiements de transfert () du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada.

L'objectif de cette évaluation est de fournir une appréciation neutre, fondée sur des éléments probants, de l'optimisation des ressources du Programme, c'est-à-dire de la pertinence et du rendement du Programme.

L'approche utilisée fait appel à différentes méthodes combinant des analyses qualitatives et quantitatives, qui incluent:

  • Un examen des documents et des données d'archives
  • Questionnaire à l'intention de 124 informateurs clés (bénéficiaires de financement, non-bénéficiaires et employés de l'Agence spatiale canadienne)
  • Entrevues téléphoniques avec quatre programmes fédéraux de paiements de transfert pour avoir des points de comparaison et déterminer des bonnes pratiques.

Qu'avons-nous appris?

Le Programme est conforme aux priorités ainsi qu'aux rôles et aux responsabilités du gouvernement fédéral.

Il y a un besoin continu pour soutenir le renforcement des capacités et la collaboration, et financer des projets dans des domaines prioritaires.

Le Programme est efficace et  il a atteint tous les résultats attendus:

  • Les connaissances en S et T liées à l'espace ont augmenté et la diffusion des connaissances s'est accrue.
  • L'importance que l'on accorde à l'espace au Canada s'est accrue.
  • Les collaborations nationales et internationales ont permis d'accroître des capacités liées à l'espace et ont établi des collaborations multidisciplinaires fructueuses.

Comment peut-on améliorer le Programme?

  1. Revoir les modalités du Programme en ce qui concerne le volet Sensibilisation et éducation.
  2. Les processus de demande, de sélection et de rétroaction des propositions sollicitées et non sollicitées devraient être normalisés et communiqués clairement à la communauté spatiale canadienne.
  3. Réviser la Stratégie de la mesure du rendement du Programme, les processus de saisie, de collecte et de stockage des données. De plus, normaliser le processus pour dresser les listes de priorités de financement qui s'appliquent à toutes les initiatives de S et C.

Au cours des cinq dernières années, le Programme a dépensé 40 M$ qui ont servi à financer 195 projets en sciences et technologies spatiales.

242 organisations canadiennes et internationales ont fait partie des équipes de recherche des projets financés

Presque 1000 PHQ ont travaillé dans les équipes de recherche des projets financés

Le Programme avait des effets bénéfiques sur:

3 Types précis de renforcement de capacités :

  • Personnel hautement qualifié
  • Disponibilité de matériel et d'équipment
  • Expertise liée à l'espace

Les plus courants d'accroissement des connaisances signalés

  • L'élaboration de nouvelles idées pour des futures missions
  • Des percées technologiques ou scientifiques
  • L'utilisation des données satellitaires
  • Niveau de maturité technologique augmenté
  • Succès commercial
  • Le développement d'applications et d'algorithmes
  • 10 AOP lancés
  • 117 projets

50 % des projets ont amené de nouveaux acteurs dans les disciplines de recherche liées au domaine spatial

Le Programme représente aussi une bonne utilisation des fonds publics, car avec des investissements modestes, il a eu un impact positif sur la réputation du Canada pour les activités de recherche et de développement (R et D) dans le secteur spatial.

Date de modification :