Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Préavis – Subventions 2021-2026 pour des investigations en science planétaire du programme d'accélération de l'exploration lunaire (PAEL)

Date de publication :

Table des matières

  1. But
  2. Objectifs et projets admissibles
  3. Commentaires importants

1. But

En , le gouvernement canadien a annoncé le Programme d'accélération de l'exploration lunaire (PAEL) dans le cadre d'une nouvelle stratégie spatiale nationale visant à « positionner le secteur spatial industriel du Canada pour contribuer à la croissance de l'économie et créer les emplois de l'avenir ». Le budget fédéral de a confirmé que l'Agence spatiale canadienne (ASC) peut accéder jusqu'à 150 millions de dollars sur cinq ans débutant en - pour PAEL afin de soutenir le développement de technologies spatiales, les démonstrations dans l'espace ainsi que les missions scientifiques. En utilisant PAEL pour développer des capacités clés dans des créneaux recherchés pour de nouvelles missions internationales, le Canada peut se positionner comme un partenaire de choix parmi les agences spatiales internationales et peut favoriser la croissance du secteur spatial.

À la lumière de ce qui précède, l'ASC souhaite faire progresser les connaissances scientifiques sur la Lune grâce au développement de programmes de recherche en science planétaire. L'ASC veut promouvoir la création d'équipes de recherche interdisciplinaire qui travailleront sur des questions scientifiques communes. Les programmes de recherche qui en résulteront peuvent comprendre une variété d'activités liées à des questions scientifiques lunaires. Entre autres choses, ces activités peuvent inclure des avancées théoriques, de la modélisation, des travaux de terrain, des expériences en laboratoire, des analyses de matériaux extraterrestres, la collecte de données, le traitement et l'analyse de données, la participation à des missions analogues, la participation à des missions lunaires internationales, la diffusion des résultats et le renforcement des capacités.

Par le présent préavis, l'ASC informe la communauté canadienne en science planétaire de son intention de publier éventuellement un avis d'offre de participation (AOP) dans le cadre du PAEL par l'entremise du Programme global de subventions et de contributions de l'ASC - volet Recherche. L'objectif de ce préavis est d'informer la communauté en science spatiale afin qu'elle soit prête à répondre à cet AOP.

2. Objectifs et projets admissibles

L'objectif de l'AOP est de soutenir des activités de recherche reliées à l'avancement des connaissances de la Lune tel que décrit dans le document Exploration spatiale canadienne – Priorités en sciences et en santé spatiale pour la prochaine décennie et au-delà () (PDF, 3,57 mo).

Un second objectif est de développer et de renforcer les compétences clés dans les domaines recherchés pour les futures missions lunaires internationales, grâce à la collaboration de chercheurs travaillant sur des questions scientifiques lunaires et à des initiatives de renforcement des capacités.

Les attentes de l'ASC pour les propositions retenues sont les suivantes :

Il est prévu que l'AOP potentiel comportera qu'une seule catégorie avec un montant maximum par projet de 900 000 $ pour une durée maximale de cinq (5) ans.

Le projet devrait inclure divers chercheurs se joignant à un même programme de recherche pour répondre à des sujets ou des questions scientifiques lunaires communs qui favoriseront le travail collaboratif. La formation d'équipes comprenant des chercheurs d'universités canadiennes ou d'établissement d'enseignements postsecondaires différents ainsi que des étudiants gradués et des chercheurs postdoctoraux qui soutiennent les chercheurs est fortement encouragée.

Les candidats devraient tenir compte de la représentation régionale (c.-à-d. inclure des cochercheurs de l'est et de l'ouest du Canada) et des activités visant à accroître la représentation des quatre groupes désignés en vertu de la Loi sur l'équité en matière d'emploi : les femmes, les personnes handicapées, les autochtones et les personnes qui font partie des minorités visibles.

Les projets doivent avoir des objectifs de recherche basés sur la Lune qui sont alignés avec les priorités scientifiques et technologiques du PAEL découlant du document Exploration spatiale canadienne – Priorités en sciences et en santé spatiale pour la prochaine décennie et au-delà () (PDF, 3,57 mo).

En particulier, les projets de recherche doivent être alignés avec les objectifs identifiés au tableau 1.

Table 1 Objectifs provenant du document Exploration spatiale canadienne – Priorités en sciences et en santé spatiale pour la prochaine décennie et au-delà qui ont inspiré les priorités scientifiques et technologiques du PAEL
Sujet Numéro de l'objectif Titre de l'objectif
Atmosphères planétaires PAT-04 Comprendre les aérosols atmosphériques et exosphériques – poussière dans l'atmosphère et soulevée par les tempêtes
Géologie planétaire, géophysique et prospection PGGP-01 Documenter le profil et les processus géologiques qui ont façonné la surface des planètes telluriques, leurs lunes, leurs satellites de glace et leurs astéroïdes
PGGP-02 Déterminer le potentiel des ressources de la Lune, de Mars et des astéroïdes
PGGP-03 Comprendre l'origine et la distribution des éléments volatils sur les planètes telluriques et leurs lunes, leurs astéroïdes et leurs comètes
PGGP-04 Déterminer la structure intérieure et les propriétés des planètes telluriques et de leurs lunes, leurs satellites glacés et leurs astéroïdes
PGGP-06 Comprendre les processus de modification de surface sur les corps sans air
Environnement spatial planétaire PSE-01 Comprendre le rôle des champs magnétiques, du plasma et de la dynamique atmosphère-ionosphère dans l'histoire et l'évolution des planètes et autres éléments du Système solaire
PSE-02 Comprendre et caractériser les processus plasmas qui façonnent l'héliosphère et déterminent les conditions météorologiques spatiales planétaires et interplanétaires et les effets connexes pouvant mettre en péril l'exploration spatiale.

3. Commentaires importants

Le présent préavis n'est pas un AOP et il ne doit en aucun cas être considéré comme un engagement de la part du gouvernement du Canada à publier un tel avis. Aucune entente fondée sur ce préavis ne sera conclue. Il n'autorise nullement les organisations potentiellement intéressées à entreprendre des travaux dont le coût pourrait être réclamé au Canada.

Il convient de noter que la description de l'offre de participation à la section 2 pourrait au besoin être modifiée d'ici la publication officielle de l'AOP.

À titre indicatif, la publication de l'AOP sur le site Web de l'ASC est prévue en . Il faut souligner que plusieurs facteurs pourraient changer cette date, voire entraîner l'annulation de la publication.

Le présent préavis est sujet à des changements. Au besoin, ces changements seront publiés dans le site Web de l'ASC. Aucune réponse à des questions ne sera donnée à cette étape.

Date de modification :