Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Un esprit sain dans un corps sain : essentiel dans l'espace comme sur Terre

David Saint-Jacques vérifie les plants cultivés dans le cadre d'une expérience de botanique spatiale à la Station spatiale internationale. L'étude porte sur l'impact de la qualité de la lumière et des engrais sur les plantes à feuilles, la sécurité alimentaire, la valeur nutritive et les avantages pour la santé d'avoir des plantes et des aliments frais dans l'espace. (Source : NASA.)

Au sujet de l'activité

Cette série d'activités pratiques portera sur la culture de plantes nourrissantes dans l'espace et sur Terre (germes, légumes, plantes comestibles saines, etc.). Elle sera conçue avec les communautés inuites, et permettra aux jeunes de la 1re à la 9e année résidant au Nunavut de vivre une expérience culturelle et d'en apprendre davantage sur les connaissances actuelles et ancestrales inuites et en STIM.

Nourrir les astronautes d'aliments frais et nutritifs est essentiel pour garder leur corps et leur esprit en santé. La nourriture est aussi un moyen d'aider les astronautes à se sentir connectés à leur foyer et à leur propre culture. En plus d'alimenter le corps en lui fournissant les nutriments et l'énergie dont il a besoin, la nourriture a aussi de nombreux effets psychologiques positifs sur le bien-être des astronautes. La consommation d'aliments familiers peut apporter du réconfort, tout comme l'occasion de partager avec d'autres astronautes dans le cadre des repas communautaires, surtout pendant les célébrations des Fêtes. Les astronautes ont également souligné les avantages d'avoir des plantes vivantes sur place.

Actuellement, à bord de la Station spatiale internationale, ils sont approvisionnés en nourriture fraiche tous les deux mois en moyenne.

Quand ils iront sur la Lune et, un jour, sur Mars, les astronautes devront être plus autonomes, car l'approvisionnement depuis la Terre sera très peu fréquent, même impossible. Les voyageurs de l'espace devront cultiver leurs propres aliments dans l'espace. Ce qu'ils produisent dépendra d'un certain nombre de facteurs, comme la quantité de soins et d'eau dont les plantes ont besoin, les nutriments qu'ils fourniront et le temps qu'il faudra pour les cultiver. Elles doivent également résister à l'environnement spatial et nécessiter peu de traitement avant d'être consommées.

Qui peut participer

Inuits de la 1re à la 9e année résidant au Nunavut, leurs éducateurs et leurs communautés.

Comment participer

Plus de détails seront fournis à l'automne .

Pour les éducateurs

Les éducateurs auront accès à diverses ressources, comme des webinaires, des didacticiels vidéos et des trousses pédagogiques. Les activités seront adaptées au programme scolaire. Plus de détails à venir.

Date de modification :