Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

La Lune, un monde à part (pour les jeunes)

Sur cette page

La Lune est le seul astre (à part la Terre, bien sûr!) sur lequel les humains ont mis le pied. On y a découvert un monde fascinant, mais très différent de notre planète. Quand tu lèves les yeux vers la Lune, te demandes-tu parfois comment ce serait de pouvoir aller dessus? Quelle sorte de monde découvrirais-tu?

Voici les réponses à quelques questions pour te faire découvrir le monde fascinant de la Lune.

Comment se compare la Lune avec la Terre?

Au premier coup d'œil, la Lune et la Terre sont très différentes. D'abord, la Lune est environ quatre fois plus petite. Sur Terre, on voit des océans, des continents et des nuages, alors que sur la Lune, la surface est plus uniforme : elle est toute grise, avec des cratères et quelques régions plus foncées.

La Lune est beaucoup plus petite que la Terre. (Source : Creative Commons.)

Ces régions, qu'on appelle mers, sont en fait des plaines de roches foncées, créées par d'anciens écoulements de lave. Le nom mer vient du fait qu'autrefois, les astronomes croyaient, à tort, que ces endroits foncés étaient réellement des mers, comme sur Terre!

Les conditions à la surface de la Lune sont aussi très différentes des conditions sur Terre. Comme la Lune n'a pas d'atmosphère, la température varie beaucoup entre le jour et la nuit. Quand le Soleil réchauffe sa surface, il y fait environ 120 °C, alors que ça peut chuter à -233 °C la nuit. Comme il n'y a pas d'atmosphère, le ciel est toujours noir, même en plein jour. Sur Terre, c'est l'atmosphère qui rend le ciel lumineux et clair parce qu'elle diffuse la lumière dans toutes les directions. Sans atmosphère, le ciel reste noir. Finalement, sur la Lune, on se sent beaucoup plus léger parce que la gravité à la surface y est six fois plus faible que celle à la surface de la Terre.

Montage photo du paysage lunaire capté par les astronautes de la mission Apollo 17. (Source : NASA.)

Là où la Lune ressemble davantage à la Terre, c'est sur le plan de sa composition. En effet, les minéraux trouvés à la surface de la Lune sont semblables à ceux de la Terre. Cette information, révélée par les analyses des pierres lunaires rapportées lors des missions Apollo, qui ont eu lieu entre et , a d'ailleurs permis de mieux comprendre comment la Lune s'est formée.

Le savais-tu?

Chaque jour et chaque nuit sur la Lune dure près de 14 jours terrestres! Le temps entre chaque lever de soleil est égal au temps qui s'écoule entre deux pleines lunes ou deux nouvelles lunes, soit 29,5 jours.

Est-ce qu'on pourrait habiter sur la Lune?

Non, il ne serait pas possible d'habiter sur la Lune sans équipement sophistiqué ou une base lunaire. Les conditions à la surface ne sont pas du tout propices pour la vie en général et sont particulièrement dangereuses pour des humains!

  • Il y fait soit beaucoup trop froid ou beaucoup trop chaud : de -233 °C la nuit à 120 °C le jour.
  • Il n'y a pas d'atmosphère, donc aucun oxygène à respirer.
  • Il n'y a pas d'eau liquide, essentielle à notre survie et à celle des plantes dont on se nourrit.
  • Sans atmosphère ni champ magnétique pour la protéger, la surface de la Lune est constamment bombardée par les rayons nocifs de l'espace.

Vue d'artiste d'une future base lunaire. (Source : ESA/Foster + Partners.)

Le savais-tu?

Des projets sont en cours pour construire un jour une base lunaire! C'est un énorme projet technique : les ingénieurs doivent s'assurer d'éliminer le plus possible tous les risques et dangers sur la Lune et trouver des moyens d'approvisionner la base en eau et en nourriture.

Pourquoi y a-t-il beaucoup de cratères sur la Lune et pas sur la Terre?

Les cratères sont des trous dans le sol. Ils se forment à la surface solide d'une lune, d'une planète ou de tout autre corps céleste à la suite d'un impact par des roches venues de l'espace (des météorites). Comme ces impacts se font à très grande vitesse, le cratère est toujours beaucoup plus grand que la roche elle-même.

On retrouve des milliers de cratères à la surface de la Lune. Certains font des centaines de kilomètres, alors que d'autres sont minuscules. On retrouve même des cratères à l'intérieur d'autres cratères!

La surface grise de la Lune compte plusieurs cratères de toutes les tailles. (Source : NASA.)

Le nombre de cratères sur la surface lunaire est surprenant, surtout en comparaison de la Terre. En fait, la Terre est aussi percutée par des roches qui viennent de l'espace, mais la grande majorité de ces roches sont détruites dans l'atmosphère et n'atteignent pas le sol.

Il existe de nombreux cratères très connus sur la Terre. Peux-tu en nommer quelques-uns? En voici des exemples.

  • Réservoir Manicouagan, au Québec : ce cratère est très facile à repérer de l'espace. Plusieurs astronautes, dont David Saint-Jacques, le prennent en photo depuis la Station spatiale internationale.
  • Bassin de Sudbury, en Ontario : en , les astronautes d'Apollo 17 se sont rendus au bassin pour y étudier les cônes de choc en vue de leur mission sur la Lune.
  • Astroblème de Charlevoix, au Québec : le troisième cratère du Canada par sa taille après ceux de Manicouagan et de Sudbury.
  • Cratère Haughton, sur l'ile Devon, au Nunavut : nos astronautes canadiens se rendent notamment à ce cratère pour y recevoir de la formation en géologie.
  • Cratère de Chicxulub, au Mexique : l'impact qui a créé ce cratère (maintenant enfoui sous la péninsule du Yucatan) aurait causé la disparition des dinosaures.

De plus, au fil des ans, la surface de la Terre est modifiée par les volcans, l'érosion et la tectonique des plaques. C'est en raison de ces phénomènes que la majorité des cratères qui ont été formés sur Terre dans le passé ne sont plus visibles. Sur la Lune, il n'y a aucun de ces processus pour changer la surface. Certains des cratères qu'on voit sont âgés de quelques milliards d'années!

Combien de personnes sont allées sur la Lune?

Dans toute l'histoire de l'humanité, seulement 12 personnes ont mis le pied sur la Lune. Ce sont tous des astronautes des missions Apollo de la NASA, qui se sont déroulées entre et .

Le centre de contrôle de la mission Apollo 11 lors de laquelle les humains ont posé le pied sur la Lune pour la première fois. (Source : NASA.)

On parle beaucoup de ces 12 astronautes, mais il ne faut pas oublier que des milliers de femmes et d'hommes ont travaillé souvent dans l'ombre pour que ces missions soient couronnées de succès. Plusieurs défis techniques ont dû être relevés pour aller sur la Lune : quitter l'orbite terrestre, se rendre jusqu'à la Lune, se mettre en orbite lunaire, atterrir sur la Lune de façon sécuritaire et redécoller de la Lune pour refaire le voyage vers la Terre. Et tout ça, avec la technologie disponible il y a plus de 50 ans! D'ailleurs, nos appareils mobiles sont beaucoup plus puissants que les ordinateurs utilisés pour envoyer les astronautes sur la Lune.

Le savais-tu?

La première femme à mettre le pied sur la Lune… ne l'a pas encore fait! Les 12 astronautes qui ont marché sur la Lune étaient tous des hommes, et étaient tous originaires des États-Unis. Cela va bientôt changer! Le Canada est l'un des pays partenaires des missions Artemis, qui ont pour but d'envoyer en mission des astronautes autour de la Lune pour commencer, puis la première femme et le prochain homme sur la Lune en .

Pourquoi les astronautes bondissaient-ils sur la Lune?

La gravité est ce qui nous retient à la surface de la Terre. C'est aussi en raison de cette force que tout objet lancé dans les airs retombe. La force de la gravité dépend de la grosseur et la masse d'une planète, d'une lune ou tout autre objet.

Comme la Lune est plus petite et beaucoup moins massive que la Terre, la gravité à sa surface est environ six fois moins grande. Les astronautes se sentaient donc six fois moins lourds! Il leur était facile de sauter plus haut que sur Terre, même avec leur lourde combinaison. Quand on regarde les vidéos des missions Apollo, on dirait qu'ils bondissent quand ils marchent.

Le savais-tu?

L'absence d'atmosphère autour de la Lune n'a pas d'effet sur la gravité ressentie. Des astronautes dans une base lunaire pressurisée se sentiraient aussi six fois moins lourds même s'ils étaient entourés d'air respirable.

Comment la Lune s'est-elle formée?

Selon la théorie scientifique la plus probable, quand la Terre s'est formée il y a environ 4,5 milliards d'années, elle n'avait pas de lune. Peu de temps après, une petite planète en formation (protoplanète) nommée Théia serait entrée en collision avec la Terre. Les débris de cet impact se seraient ensuite rassemblés et auraient formé un petit corps en orbite autour de la Terre. La Lune était née! Comme les débris qui ont formé la Lune provenaient de la Terre et de Théia, la composition de la Lune est semblable à celle de la Terre, mais pas tout à fait. Le noyau terrestre aurait déjà été formé au moment de la collision. La Lune a donc une composition semblable au manteau terrestre (la couche au-dessus du noyau de la Terre).

La Lune s'est formée lors d'un impact entre la Terre et Théia, une protoplanète de la taille de Mars. (Source : ESO/G. Glasø/M. Kornmesser.)

Le Système solaire se serait formé il y a environ 4,5 milliards d'années quand un énorme nuage de gaz et de poussières s'est effondré sur lui-même. La majeure partie du gaz a formé le Soleil au centre et les débris tout autour ont formé les planètes et tous les autres objets du Système solaire.

Date de modification :