Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Pourquoi réalise-t-on des expériences scientifiques dans l'espace?

La science nous permet de poursuivre notre quête de connaissances sur le monde et sur nous-mêmes. Depuis des milliers d'années, l'humanité a repoussé de nombreuses limites pour en savoir plus sur sa place dans l'Univers.

La science canadienne à bord de la Station spatiale internationale

Grâce à la participation du Canada au programme de la Station spatiale internationale (SSI), nos chercheurs ont accès à cet environnement spatial unique et peuvent mener des expériences scientifiques de pointe à bord du laboratoire orbital pour :

  1. préparer les vols spatiaux dans l'espace lointain;
  2. se servir des connaissances acquises pour améliorer notre qualité de vie sur Terre.

Saviez-vous que plusieurs expériences scientifiques sont menées à bord de la SSI en tout temps? Pourquoi faisons-nous ces expériences dans l'espace? (Source : Agence spatiale canadienne.) (Transcription)

Préparer les vols spatiaux dans l'espace lointain

Au moment où les agences spatiales du monde entier envisagent l'exploration de destinations lointaines dans le Système solaire, la communauté scientifique canadienne continue de faire de la recherche à bord de la Station.

Nous voulons mieux comprendre les risques liés aux vols spatiaux habités pour déterminer, caractériser et atténuer leurs effets sur la santé des astronautes et aider ainsi à trouver des mesures de prévention et des traitements pour que ces vols soient sûrs.

Les missions vers la Lune et Mars seront longues et présentent de grands risques pour les astronautes, dont les suivants :

Se servir des connaissances acquises pour améliorer notre qualité de vie sur Terre

Étudier les changements subis par le corps dans l'espace nous aide à comprendre les conséquences d'un manque d'activité physique et les problèmes de santé éprouvés par les personnes âgées sur Terre.

Vivre en apesanteur change le corps humain de bien des façons. Les effets observés sur les astronautes ressemblent à ceux d'un vieillissement accéléré et aux troubles physiologiques liés à la sédentarité. En étudiant le corps des astronautes en mission pendant six mois, nous obtenons des données qui prendraient des années à recueillir autrement. Les enseignements que nous en tirons contribuent à améliorer la qualité de vie sur Terre.

Les scientifiques canadiens se servent de l'espace pour examiner nos os, notre cœur, nos vaisseaux sanguins et notre cerveau. Jusqu'à présent, les résultats des expériences canadiennes ont approfondi, entre autres, les connaissances visant à aider les personnes qui souffrent de problèmes d'équilibre, dont les aînés, d'ostéoporose, de troubles cardiovasculaires et de diabète de type 2.

Comment l'espace affecte-t-il le corps humain?

Comment l'espace affecte-t-il le corps humain - Infographie
Comment l'espace affecte-t-il le corps humain? - Version textuelle

Comment l'espace affecte-t-il le corps humain?

L'espace a des effets indésirables sur le corps humain. Puisque nous envisageons d'explorer l'espace lointain, Mars par exemple, il nous faut protéger la santé des explorateurs des temps modernes.

Les impacts de la microgravité ressemblent aux effets du vieillissement et aux problèmes de santé liés à la sédentarité. En étudiant la santé des astronautes, nous aidons aussi les gens sur Terre.

  • Sang
    • La moelle osseuse produit moins de cellules sanguines. Un nombre moins élevé de globules rouges peut causer l'anémie. Une diminution des globules blancs peut rendre le corps vulnérable aux infections et plus sensible au rayonnement.
  • Rayonnement
    • L'exposition au rayonnement est plus intense. La surexposition peut causer des cataractes, altérer l'ADN et augmenter le risque de cancer.
  • Cerveau
    • Les perceptions et le sens de l'orientation des astronautes peuvent être perturbés. Il leur arrive parfois de mal interpréter le sens et la vitesse de leurs mouvements. Certains éprouvent même le « mal de l'espace ».
  • Cœur et vaisseaux sanguins
    • Les vaisseaux sanguins perdent de leur élasticité et vieillissent plus vite. Les astronautes peuvent aussi développer une résistance à l'insuline, qui peut mener au diabète de type 2. Il s'agit là de deux facteurs de risque de maladies cardiovasculaires.
  • Muscles et système nerveux
    • Dans l'espace, le corps perd de sa masse musculaire et de sa force. Les réflexes sont moins vifs et l'exercice physique tend à être moins efficace.
  • Os
    • Puisque les os ne supportent pas de poids, leur densité et leur solidité diminuent. Un adulte de plus de 50 ans perd environ 1 % de sa masse osseuse par année, alors que cette perte peut s'élever à 1,5 % par mois chez les astronautes en mission.

L'espace a des effets indésirables sur le corps humain. En étudiant la santé des astronautes, nous aidons aussi les gens sur Terre. (Source : Agence spatiale canadienne.)

Pour en savoir plus sur les expériences scientifiques canadiennes à bord de la SSI

Environ 200 expériences scientifiques du monde entier sont réalisées à la Station à tout moment. Des universités et des entreprises canadiennes de la communauté spatiale contribuent à l'avancement de notre savoir dans les sciences de la santé et de la vie.

Date de modification :