Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Els Peeters – Professeure

Els Peeters

Source : Western University.

  • Citation : Persévérez. Faites ce que vous aimez vraiment, travaillez avec les gens que vous appréciez vraiment, et ayez du plaisir.
  • Scolarité :
    • Mastère en physique, Université catholique de Louvain
    • Mastère en astronomie, Université libre de Bruxelles
    • Doctorat en astronomie, Université de Groningue, Institut néerlandais de recherche spatiale
  • Poste : Professeure, Département de physique et d’astronomie, Université Western; chercheuse, SETI Institute, Californie
  • Employeur : Université Western

Quel est votre lien avec le télescope spatial James Webb?
Je suis cochercheuse principale d'un des programmes d'observation initiaux du télescope Webb : « Radiative Feedback from Massive Stars as Traced by Multiband Imaging and Spectroscopic Mosaics. » Je fais partie du Comité des utilisateurs du télescope spatial James Webb et du comité organisateur des Classes des maitres avec ateliers sur le télescope Webb.

Quelle partie de la mission de Webb vous passionne le plus?
Ma réponse ici manquera totalement d'objectivité : je suis tout à fait emballée par les observations de la nébuleuse d'Orion qui seront réalisées avec le télescope Webb dans notre programme d'observation initial.

Vu les capacités accrues de ses instruments, le télescope Webb explorera des territoires inconnus et permettra, sans conteste, de faire plusieurs découvertes scientifiques. Et nul doute qu'il révolutionnera mon domaine de recherche en particulier puisque ses instruments correspondent parfaitement à nos besoins scientifiques.

Que préférez-vous dans votre travail?
Ce que je préfère dans mon travail, c'est quand je peux me concentrer sur mes recherches et manipuler les données moi-même pour comprendre le comportement des différentes bandes d'émission raies spectrales et trouver un élément de la solution. J'avoue que, quand je joue avec les données, je me sens encore comme une enfant dans un bac à sable qui n'a pas peur de se salir les mains.

J'aime bien aussi avoir des discussions scientifiques sur l'interprétation des résultats, en particulier quand de jeunes chercheurs ou des étudiants y participent activement. C'est très satisfaisant de voir évoluer un étudiant, du moment où il commence à faire de la recherche avec un bagage limité à celui où il formule ses propres idées et interprétations.

Comment avez-vous décidé votre cheminement de carrière?
À l'école secondaire, j'aimais les cours de science, en particulier la physique. J'étais fascinée par le fait que de l'air pouvait supporter un avion, alors je me suis inscrite en physique à l'université. C'est là que certains de mes amis, des astronomes amateurs confirmés, ont piqué mon intérêt pour l'astronomie. J'ai donc continué en astrophysique.

Quel conseil donneriez-vous à un jeune intéressé par les sciences spatiales?
Discute avec tes professeurs et tes amis scientifiques pour élargir tes horizons et te familiariser avec les diverses facettes du domaine spatial. N'aie pas peur de t'intéresser à différents champs de recherche et de saisir les occasions qui se présentent à toi.

Poursuivez l'exploration

Date de modification :