Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Chris Willott – Astronome

Chris Willott

Source : Chris Willott.

  • Citation : L'excitation ressentie au moment de voir quelque chose dans l'Univers que personne n'a encore vu, c'est incomparable.
  • Scolarité :
    • Baccalauréat (mention très honorable) en physique et astrophysique, Université de Birmingham, Royaume-Uni
    • Doctorat, astrophysique, Université d'Oxford, Royaume-Uni
  • Poste : Astronome, Centre canadien de données astronomiques (Centre de recherche Herzberg en astronomie et en astrophysique)
  • Employeur : Conseil national de recherches du Canada

Quel est votre lien avec le télescope spatial James Webb?
Je suis scientifique en chef du projet Webb au Canada. Je suis aussi archiviste du télescope Webb au Centre canadien de données astronomiques.

Dans cette mission, je vois principalement à ce que les astronomes obtiennent les données de la plus grande qualité. Il faut donc planifier la séquence exacte de ce que doit faire le télescope pour effectuer une observation; définir les observations de mise en service et d'étalonnage; choisir les algorithmes pour traiter les données et fournir l'accès à une infrastructure infonuagique où les données du télescope Webb pourront être traitées.

Quelle partie de la mission de Webb vous passionne le plus?
Le télescope Webb sera si puissant que je m'attends à un déluge de révélations sur l'Univers dans les premiers mois d'observation. J'ai surtout hâte de voir de quoi ont l'air les galaxies du tout début de l'Univers. Nous avons découvert de telles galaxies avec Hubble, mais les données sont insuffisantes pour déterminer leurs caractéristiques physiques.

Ces galaxies sont-elles minuscules par rapport à ce qu'on s'attend aujourd'hui de la taille d'une galaxie? Contiennent-elles d'innombrables étoiles qui y naissent à un rythme effarant? Sont-elles constituées de matière primordiale ou d'éléments chimiques semblables à ceux autour de nous? Avec le télescope Webb, on s'attend à pouvoir répondre à toutes ces questions. On s'attend aussi à être surpris par des choses auxquelles nous n'avons même pas pensé.

Que préférez-vous dans votre travail?
L'Univers est si grand qu'il y a toujours quelque chose de nouveau à explorer. J'ai aimé travailler, dans des équipes formidables, sur divers aspects du développement du télescope Webb. Tous ceux et celles qui participent à cette mission spéciale sont très dévoués.

Comment avez-vous décidé votre cheminement de carrière?
Enfant, j'étais déjà intéressé par l'espace. À l'école, j'aimais les mathématiques et la physique, alors j'ai pensé tout naturellement que des études universitaires en astrophysique étaient faites pour moi. Comme il reste encore tant à découvrir dans l'Univers, j'ai opté pour une carrière dans ce qui me semblait le plus intéressant : la recherche.

Quel conseil donneriez-vous à un jeune intéressé par les sciences spatiales?
Il faut beaucoup de travail pour voir quelque chose dans l'Univers que personne n'a encore vu, mais l'excitation ressentie au moment de de la découverte, c'est incomparable.

Poursuivez l'exploration

Date de modification :