Sélection de la langue

Recherche

Haut de page

Camilla Pacifici – Scientifique du NIRISS

Camilla Pacifici

Source : STScI.

  • Citation : N'hésitez pas, faites des erreurs, apprenez de vos erreurs et améliorez-vous, répétez.
  • Scolarité : Doctorat en astronomie et en astrophysique, Université de la Sorbonne, Paris
  • Poste : Scientifique du NIRISS
  • Employeur : Space Telescope Science Institute

Quel est votre lien avec le télescope spatial James Webb?
Mon travail consiste à soutenir le développement du système au sol et la planification de la mise en service et des activités scientifiques du NIRISS embarqué sur le télescope Webb. Cet instrument scientifique aidera à étudier de nombreux objets astronomiques, des exoplanètes aux galaxies lointaines.

Quelle partie de la mission de Webb vous passionne le plus?
Le télescope Webb nous permettra de découvrir des régions de l'Univers encore inexplorées. J'ai hâte d'étudier la formation des premières étoiles et galaxies, et de plonger dans l'inconnu.

Que préférez-vous dans votre travail?
Ça me plait beaucoup de savoir que, par mon travail, je peux aider la communauté et permettre des découvertes scientifiques. Je suis contente de faire partie d'un si grand projet qui touche plusieurs aspects de l'astrophysique et la communauté internationale.

Comment avez-vous décidé votre cheminement de carrière?
Je pense avoir décidé de devenir astrophysicienne à l'école secondaire. J'étais fascinée par l'Univers et je voulais en comprendre le fonctionnement. Aux cycles supérieurs, j'ai fait partie d'un réseau européen qui visait à préparer de jeunes scientifiques en vue de la mission du télescope Webb. Je me suis rendu compte que je voulais continuer dans cette voie et prendre part à cette mission. Quand j'ai eu la chance de travailler au Space Telescope Science Institute, je n'ai pas hésité une seconde.

Quel conseil donneriez-vous à un jeune intéressé par les sciences spatiales?
Je dirais tout simplement « Vas-y! » Dans le domaine des sciences spatiales, chaque parcours professionnel est différent : bien sûr, des obstacles se dressent sur le chemin, mais bien des portes s'ouvrent aussi. Si j'avais un seul conseil à donner, ce serait de garder l'esprit ouvert et d'interagir le plus possible avec les autres scientifiques tout au long de sa carrière.

Poursuivez l'exploration

Date de modification :