Le saviez-vous?

  • « Soyouz » signifie « union ».

  • Pour que la sécurité des personnes à bord d'une capsule Soyouz soit assurée, il faut qu'elles mesurent moins de six pieds trois pouces. Le plus grand des astronautes de l'Agence spatiale canadienne (ASC), Jeremy Hansen, peut à peine y prendre place!

  • Un passager (ou touriste spatial) occupe parfois le troisième siège du Soyouz. Mais pour ce faire, cette personne doit d'abord suivre la formation de base requise pour tous les membres d'équipage de la capsule Soyouz, formation qui dure environ un an.

  • Les manœuvres d'amarrage et de désamarrage sont habituellement effectuées en mode automatique; l'équipage est tout de même formé pour les effectuer en mode manuel.

  • Le siège de chaque membre d'équipage est spécialement moulé pour lui. Il confère ainsi un confort accru lors des phases d'ascension et de descente et contribue à réduire les risques de blessure. De plus, des amortisseurs placés sous chaque siège atténuent le choc causé au moment de l'atterrissage.

  • La fusée Soyouz est construite par l'entreprise russe OAO RSC Energia.

  • Chaque fusée Soyouz est conçue pour un seul vol. Elle ne peut jamais être réutilisée.

  • La combinaison Sokol est une combinaison pressurisée que l'équipage porte à l'intérieur du Soyouz pendant le lancement et l'atterrissage. « Sokol » signifie « faucon » en russe.

  • La fusée Soyouz actuelle est un engin TMA-M qui est utilisé depuis octobre 2010. La principale différence que présente le TMA-M par rapport à son prédécesseur, le TMA, réside dans l'ajout de nombreux composants numériques intérieurs. Chris Hadfield sera le premier astronaute canadien à prendre place à bord d'un Soyouz TMA-M.