Entraînement dans la centrifugeuse

L'astronaute de l'ASC Chris Hadfield se tient sous l'énorme centrifugeuse, à Star City, après une séance de formation. 29 mai 2012. (Source : ASC)

L'astronaute de l'ASC Bob Thirsk s'entraîne avec un ergomètre pour les bras.

Lorsque les cosmonautes ont réussi l'entraînement de rentrée manuelle, ils passent aux exercices suivants de simulation dans la centrifugeuse de la Cité des Étoiles. Le centre d'entraînement des cosmonautes est doté d'une impressionnante centrifugeuse capable de générer des facteurs de charge très élevés. Plus le bras massif de 18 mètres de long de la centrifugeuse tourne rapidement, plus le facteur de charge est élevé.

La centrifugeuse joue également un rôle important dans l'entraînement aux manœuvres de rentrée. L'extrémité du bras porte une structure en forme de bulbe qui sert de maquette fonctionnelle de la capsule Soyouz. La force de pesanteur exercée par la centrifugeuse dépend de la façon dont le pilote agit sur les commandes. En d'autres mots, le pilote subit les conséquences de toute erreur qu'il pourrait commettre durant la simulation de la rentrée manuelle avec un facteur de charge élevé.

Pour préparer leurs cosmonautes au vol spatial, les Russes favorisent divers exercices spécialisés, dont des séances d'entraînement avec un ergomètre pour les bras. La station spatiale est dotée d'un exerciseur semblable et les cosmonautes l'utilisent régulièrement pour que leurs épaules restent fortes et pour avoir de l'endurance lors de longues sorties extravéhiculaires.