Transcription

Suivre la trace du Soyouz et de l'ISS

image

2010-12-13 - Comment réussissons-nous à suivre la trace d'engins spatiaux? L'astronaute de l'Agence spatiale canadienne Chris Hadfield nous l'explique. (Source : Agence spatiale canadienne)

Vidéo YouTube     Site Web de la mission de Chris Hadfield

Chris Hadfield : Kazakhstan. Auparavant, sous le président Yeltsin, la ville s'appelait Tyuratam. Puis, on l'a nommée Baïkonour. C'est là que tous les lancements russes ont eu lieu, depuis Youri Gagarine, depuis Spoutnik. Ils se sont tous déroulés ici, dans les steppes, les prairies de Baïkonour au Kazakhstan, qui s'étendent à perte de vue. Lorsque la station spatiale et le vaisseau Soyouz survolent les steppes, on suit leur parcours à partir du sol. C'est comme ça qu'on arrive à savoir exactement où ils se trouvent sur leur orbite. En Russie, les équipements de poursuite au sol les plus précis se trouvent à Baïkonour, au site de Tyuratam. Voici deux des grandes antennes pointées vers le ciel qui suivent la trajectoire des vaisseaux spatiaux qui survolent la région. Elles effectuent tous les calculs mathématiques nécessaires. Nous savons exactement où se trouvent le Soyouz et la station spatiale. On peut ainsi activer la mise à feu des micropropulseurs pour le rendez-vous et l'amarrage des deux véhicules.